VOTRE NOM D'UTILISATEUR

VOTRE EMAIL




J'ai déjà un compte
Chasse Passion
Nom d'utilisateur

Mot de passe

Mot de passe oublié

Je n'ai pas encore de compte



Accédez au meilleur de Chasse Passion en vous inscrivant gratuitement en quelques clics


MOT DE PASSE PERDU
VOTRE EMAIL



A bientot
 

Cinq associations écologistes se positionnent contre la réintroduction du Grand Tétras dans le Massif des Vosges

Les écologistes contre la réintroduction du Grand Tétras

La semaine dernière, la préfecture des Vosges a annoncé un grand plan de réintroduction du Grand Tétras dans le Massif des Vosges. Ce programme est plutôt décrié par plusieurs associations écologistes qui ont déposé un recours au tribunal de Nancy pour suspendre son exécution.


Plusieurs associations écologistes contre la réintroduction du Grand Tétras.

Le 20 avril, cinq associations se sont regroupées pour mener une action en justice contre un plan de réintroduction du Grand Tétras dans le Massif des Vosges. Ce plan a déjà fait l’objet d’un article sur Chasse Passion mais si l’on pouvait penser que les amoureux de la nature seraient enthousiastes devant la perspective de revoir l’oiseau à l’état sauvage dans le département, il semble que c’est en réalité tout le contraire.

SOS Massif des Vosges, Vosges Nature Environnement, Oiseaux Nature, Avenir et Patrimoine 88 et Paysage Nature et Patrimoine de la Montagne Vosgienne se sont donc rassemblés pour publier un communiqué de presse expliquant leur action.


Un recours a été déposé par ces associations pour suspendre la mise en place du projet devant le Tribunal Administratif de Nancy et en même temps, un recours a été déposé devant les autorités norvégiennes qui doivent capturer les Grands Tétras devant être relâchés dans le Massif des Vosges.

Pourquoi s’opposer à un tel projet?

Plusieurs scientifiques et associations se sont prononcés contre la mise en place de ce projet. Pour ces derniers, les conditions ne sont pas réunies pour que les oiseaux réintroduits puissent survivre et se reproduire.

Le réchauffement climatique, la fréquentation trop importante du massif par les promeneurs et les prédateurs trop présents dans le massif sont autant de raisons de ne pas tenter l’aventure.

Il faudrait selon eux s’attaquer d’abord à ces menaces avant de réintroduire les Grands Tétras.


Toutes les associations ne sont d’ailleurs pas d’accord sur ce point car la LPO s’est prononcée en faveur de ce plan de sauvetage de l’espèce.

Difficile en même temps de se dire qu’il faut régler le problème du réchauffement climatique avant de tenter de sauver le Grand Tétras dans les Vosges.

Les associations impliquées dans ce recours de suspension estiment malgré tout que ce projet ne tient pas la route et coûtera trop cher à l’État pour le laisser suivre son cours. Bien évidemment, une cagnotte a été créée pour soutenir cette action en justice qui devrait encore créer de nombreux débats entre les militants écologistes qui ne sont pas tous du même avis.

11 réflexions sur « Cinq associations écologistes se positionnent contre la réintroduction du Grand Tétras dans le Massif des Vosges »

  1. Surtout que ces tetras qu’on lacherait sont d’origine sauvage( surement d’un pays bien fourni pour cette espèce) je pense avec des chances d’acclimatation bcp plus importantes que les faisans ou perdreaux dégénerés d’élevage surtout vis a vis des prédateurs ; tout cela a un cout important et il est bien évident que les chasseurs ne pourront pas les chasser; les écolos s’empressent de faire lacher des ours importés de Slovénie a prix d’or qui bouffent les brebis des bergers pyréneens ,créent et creéront des problèmes mais le lacher de grand tetras , magnifiques oiseaux inoffensifs c’est NON ; il y a des coups de pieds au … qui se perdent !!!

  2. J’approuve totalement cette décision de ne pas réintroduire cette espèce dans le massif vosgien, en effet, trop de promeneur, de prédateurs, il faut de la haute montagne et du relief très escarpé ce qui n’est pas le cas. Il y a d’autres lieux bien plus propices.

    1. Réintroduire veut dire qu’il y avait déjà une existence par le passé. Il n’y a que des idiots pour être contre.

    2. @Jean Perarnaud S’il y a « trop de prédateurs » comme vous dites, pourquoi alors ces associations ont-elles lâché des lynx ? Mais peut-être que ces lynx ne mangent que des champignons ou des pommes de pin, comme les loups.
      Je pense que ces associations sont avant tout des anti-chasse radicalisées et qu’elles ne veulent surtout pas que l’introduction du grand tétras (espèce soumise à quotas mais chassable) soit un succès qu’elles ne pourraient pas digérer et qui les contrediraient. Ces gens-là ne pensent pas du tout « écologie » ils pensent « idéologie » dans le seul but de nuire à la chasse et de la tuer par tous les moyens. Moi j’appelle ça « la stalinisation de l’écologie ».

    3. Bas du front comme réflexion 🧐 mais bon on s’habitue tellement à entendre des c……… que ça devient épuisant de devoir répondre à des personnes comme vous. Je suis dans un bon jour, je tente…
      Rappel: le grand tétras est une espèce parapluie. Lorsqu’elle est présente, cela bénéficie à tout un panel d’espèces. De plus, cette réintroduction sera suivie de mesures sur le terrain. Qui ne tente rien n’a rien.

  3. Ces opposants sont avant tout des anti-chasse. La réintroduction du grand tétras pourrait donc profiter à la chasse. Donc par idéologie, il ne faut pas lâcher cet oiseau. Le seul but de ces associations hautement nuisibles est de détruire la chasse par tous les moyens.

  4. Ces associations ont applaudi pour les lâchers de lynx, ce félin qui décime le grand tétras, et les voilà qu’ils intentent des procédures contre un projet de sauvegarde parce qu’il y a trop de prédateurs.
    Quand au réchauffement climatique, voilà un épouvantail que l’on agite à toutes les occasions, même les plus farfelues pour justifier les politiques de répression et par la même occasion taper dans les porte-monnaie.
    On marche sur la tête et les écolos ne sont jamais en reste pour imposer leur dictature avec l’argent public qui les fait vivre.

  5. ((Il faudrait selon eux s’attaquer d’abord à ces menaces avant de réintroduire les Grands Tétras))
    A mon avis ils font parti de ces menace.

  6. Les écologistes sont spécialistes de la réintroduction des prédateurs : pour des espèces chassables ils ont trop peur qu’un plan de chasse strict aboutisse sur une réussite du développement de l’espèce . Voilà la seule et unique raison .

    1. Ils n’ont pas gagné les élections en France, mais c’est eux qui commandent . Ils ont répandu leurs métastases dans les institutions , commissions , organismes , UN VRAI SCANDALE ! et MACRON laisse faire . Le 9 juin rendez vous aux urnes !

    2. Étonnant, d’habitude, ces associations écolos se précipitent sur les actions de réinsertion d’un animal, dans le but de créer immédiatement des « asbl » pour..se remplir les poches !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DERNIÈRES VIDÉOS CHASSE PASSION

Actualités de la chasse

Cam1071

Vidéos de chasse

[Vidéo] Un renard adopte un comportement étrange au passage d’une voiture

[Vidéo] Un renard adopte un comportement étrange au passage d’une voiture

Quand certaines espèces sont en pleine santé, il n'est pas rare d'en croiser des représentants sur le bords des routes...

18 mai 2024 Aucun commentaire

Petites annonces

×

You may choose to prevent this website from aggregating and analyzing the actions you take here. Doing so will protect your privacy, but will also prevent the owner from learning from your actions and creating a better experience for you and other users.