VOTRE NOM D'UTILISATEUR

VOTRE EMAIL




J'ai déjà un compte
Chasse Passion
Nom d'utilisateur

Mot de passe

Mot de passe oublié

Je n'ai pas encore de compte



Accédez au meilleur de Chasse Passion en vous inscrivant gratuitement en quelques clics


MOT DE PASSE PERDU
VOTRE EMAIL



A bientot
 

Côtes-d’Armor : l’arrêté sur la chasse complémentaire du blaireau suspendu par le tribunal de Rennes

Blaireaux

La série continue du côté des arrêtés préfectoraux concernant la chasse complémentaire du blaireau avec cette fois-ci celui des Côtes-d’Armor. Après un recours déposé par deux associations anti-chasse, la période complémentaire de chasse du blaireau a donc été suspendue.


L’arrêté a été suspendu par le tribunal administratif de Rennes.

C’est suite à un recours déposé par AVES France et One Voice que le tribunal administratif de Rennes a étudié la possibilité de suspendre l’arrêté préfectoral concernant la période de chasse complémentaire du blaireau.

La vènerie sous terre du blaireau pouvait jusqu’alors se dérouler légalement depuis le 15 mai dernier et cela jusqu’au 14 septembre prochain.


Le Préfet avait expliqué que l’espèce n’était pas en danger et se porte même bien sur le département ce qui ne posait aucun problème pour autoriser la chasse complémentaire du blaireau.

La Fédération des chasseurs avait appuyé ce constat et fait comprendre que le recours déposé par les deux associations animalistes n’avait aucun but juridique réel mais que leur seul objectif était de remporter une nouvelle victoire militante comme c’est déjà le cas dans d’autres départements comme en Aveyron, dans le Finistère ou dans les Pyrénées-Atlantiques.

Malgré tout, le tribunal administratif de Rennes a considéré que la vènerie sous terre était susceptible de mettre en difficulté le renouvellement de l’espèce lorsque des blaireautins sont découverts dans les terriers. Il a donc été décidé de suspendre l’arrêté préfectoral jusqu’à ce que la justice puisse statuer sur le fond du dossier et puisse définir si oui ou non, cette période complémentaire de la chasse du blaireau est légale.

Aujourd’hui le blaireau et demain le renard?

Dans plusieurs départements Français, les périodes complémentaires de chasse au blaireau sont attaquées chaque années et de plus en plus régulièrement, les tribunaux choisissent de se ranger du côté des animalistes sans avoir de réelles connaissances du dossier.


Si les anti-chasse ont parfois le droit avec eux, il est urgent pour les chasseurs de constituer des dossiers et de travailler en étroite collaboration avec les préfectures sous peine de voir ce type d’arrêtés voler en éclats.

Aujourd’hui, ces attaques se tournent vers le blaireau qui n’est pas une chasse pratiquée par de nombreux chasseurs, comme ce fut le cas de la chasse à la glu ou de la chasse aux pantes et aux matoles, mais petit à petit, les anti-tout vont s’en prendre à l’intégralité de la chasse Française.

Déjà dernièrement, des échanges entre l’ONF et la LPO sous-entendent que les contrats de location des territoires gérés par l’ONF vont contenir une clause excluant la possibilité de chasser le renard et le blaireau.

Si les chasseurs ne se montrent pas intransigeants dès aujourd’hui sur la défense de leurs pratiques quand elles sont légitimes et qu’elles respectent l’équilibre de la nature, c’est l’intégralité du monde cynégétique qui finira par disparaître.

4 réflexions sur « Côtes-d’Armor : l’arrêté sur la chasse complémentaire du blaireau suspendu par le tribunal de Rennes »

  1. Je sais que les chiens ne comprendront pas. Mais laissez une année sans chasse sous terre. Les voitures vont faire le travail. Les assurances aussi en augmentant. Nous c’est pareil pour le cochon. Les dommages sur la voie publique sont remboursés par les assurances. Laissez les dans leur merde.

    1. On voit bien poindre les menaces des chasseurs . Je leur rappelle juste que les 70 millions offerts par le gouvernement servent à payer les dégâts occasionnés aux cultures par les sangliers …C’est la loi de rembourser ces dégâts . Si vous cessez de faire ce pour quoi , vous êtes là , basta ! Plus besoin des chasseurs ..

  2. Quand le monde de la chasse aura compris que l’union fait la force il sera peut être trop tard. Les anti chasse profitent largement de l’ignorance des magistrats et savent exploiter le côté Walt Disney sur les recours. Les décisions du conseil d’état en sont un autre exemple.

  3. Si on ne réagit pas , dans 5 ans on ne chasse plus.
    Déjà il faut déclarer les dégâts de blaireaux qui dans le département sont plus nombreux que les dégâts de sangliers .
    Obtenir un minimum de soutien de la part des chambres d’agriculture et des syndicats agricole .
    La réaction doit être nationale .
    Tous ces tribunaux sont le repère d’activistes anti tout , qui connaissent rien au dossier qu’il juge .
    Les jugements sont rendus par simple idéologie , sans connaître le problème.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DERNIÈRES VIDÉOS CHASSE PASSION

Actualités de la chasse

Cam1071

Vidéos de chasse

[Vidéo] Un agriculteur sauve la vie d’un faon coincé dans sa moissonneuse

[Vidéo] Un agriculteur sauve la vie d’un faon coincé dans sa moissonneuse

La période des moissons est toujours une période compliquée pour la faune et les agriculteurs qui risquent chaque jours d'embarquer...

23 juillet 2024 Aucun commentaire

Petites annonces

×

You may choose to prevent this website from aggregating and analyzing the actions you take here. Doing so will protect your privacy, but will also prevent the owner from learning from your actions and creating a better experience for you and other users.