Actualité de la Chasse Petit gibier Les cormorans ne peuvent plus être régulés comme avant

Le 19 septembre dernier l’arrêtés triennal concernant la régulation du grand cormoran en France est paru fixant un plafond maximal de 83 676 oiseaux pouvant être prélevé d’ici à l’été 2025.

Alors que jusque là le cormoran pouvait être prélevé sur les eaux libres, c’est à dire étang et rivière, avec des autorisations délivrées par les préfectures, ce ne sera à présent plus le cas. Le nouvel arrêté limite le tir des cormorans strictement aux zones de piscicultures.

Cette limitation des zones de régulation a était légitimé par l’Etat par le fait que la LPO a réussi à faire suspendre l’arrêté triennal précédent quand 15 départements, justifiant le manque de preuves scientifique. 15 suspensions sur les 15 que réclamaient la LPO…

La fédération nationale de la pêche en France (FNPF) est hors elle depuis cette parution et a décidé à l’unanimité d’attaquer en justice cet arrêté. Elle a également approuvé la séquestration de la Redevance Milieux Aquatiques versée par les pêcheurs, soit environ 8 millions d’euros par an, ainsi que le non èglement des baux de pêche publics.

C’est donc un nouveau bras de fer qui s’engage entre l’Etat, la FNPF et les « écologistes ». Pourtant Claude Roustant, le président de la FNPF s’interroge « est-ce qu’un oiseau est supérieur à un poisson en terme de biodiversité ?”. Une question parmi d’autres dont il aimerait débattre avec le Président Emmanuel Macron auprès du quel il a demandé à être reçu.

Depuis presque 20 ans au service de la chasse et des chasseurs sur Internet. Traiter l’actualité cynégétique au quotidien, informer les chasseurs des nouveautés, vous offrir les meilleurs contenus chasse (vidéos de chasse, photos).

4 Commentaires

  1. L’espèce devient invasives et sources de problèmes et on empêche la régulation
    L’espèce est un vrai fléau pour les poissons qui sont mangés et qui fait diminuer les populations
    Si on veut aider la biodiversité le cormoran doit être réguler car trop nombreux

  2. L’imbécilité de la non régulation du cormoran va encore nuire à la biodiversité et ruiner les piscicultures car j’espère qu’il n’a pas échappé aux abrutis de la LPO que les cormorans ont des ailes et que quand ils auront vidé les plans d’eau ils se rabattront sur les piscicultures
    Les vrais nuisibles ne sont pas les cormorans mais les membres de la LPO

  3. Cette affaire des cormorans est une catastrophe.Je ne suis pas pêcheur mais chasseur, et je pratique la voile sur le LAC du DER.Les cormorans sont bien trop nombreux sur ce site, et les pêcheurs n’ont plus qu’à prendre leurs mouchoirs.
    Les écolos et la lpo se croient tout permis.Affaire à suivre.

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici