Actualité de la Chasse Grand gibier En Ille-et-Vilaine, la colère gronde chez les agriculteurs à cause des dégâts...

Pour les agriculteurs d’Ille-et-Vilaine, la situation n’est plus tenable. Les dégâts de sangliers s’accumulent dans les cultures depuis le printemps et même si les prélèvements augmentent d’années en années, l’augmentation plus importante des populations de suidés ne permet pas de régler le problème.

Pour la FDSEA 35, il faut que les choses bougent. Ils jugent que certains propriétaires de chasses dans le secteur de Paimpont ne jouent pas le jeu et ne prélèvent pas suffisamment de sangliers et en épargnant encore les reproducteurs.

L’administration ne remplit pas non plus son rôle face aux dégâts du grand gibier selon les exploitants. Des réunions se succèdent en préfecture avec les différents intervenants mais n’ont rien donné et les dégâts sur les cultures sont toujours plus nombreux.



Voici une vidéo qui montre les dégâts observés sur les cultures sur la commune de Paimpont.

Le président de la Fédération des chasseurs d’Ille-et-Vilaine souhaite que les chasseurs répondent présent :

« toutes les mesures sont prises pour enrayer le phénomène de surpopulation. C’est clair qu’il faut accentuer la pression de chasse ». »

Il invite également les maires des communes les plus touchées à rassembler les différents acteurs autour de la problématique et de permettre que des actions locales puissent être menées. Des battues administratives seront également organisées afin d’augmenter de manière plus significative les prélèvements sur les zones concernées.



Source.

Chasseur autodidacte depuis 19 ans, j'ai appris à me former et m'informer seul. Ce besoin de connaissances du monde de la chasse conjugué à un esprit espiègle m'ont assez naturellement conduit au journalisme cynégétique

4 Commentaires

  1. Bonjour je vois que les dégâts de sanglier sont en augmentation ils seraient peut-être judicieux de donner opportunité à des chasseurs de d’autres fédération de pouvoirs aidé dans la régulation du sangliers ?

  2. je veux pas défendre les chasseurs,mais les agriculteurs sème des champs de maïs de plus en plus grand mème si on voulait les clôturé cela et impossible .

  3. bonjour,les actions de chasse serais moins chère,je pense que je prendrais une action,mais malheureusement il n’y a que le fric qui compte.action moins chère = plus de chasseur.cdlt

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici