Actualité de la Chasse Grand gibier Pourquoi la chasse à l’approche/affût a-t’elle le vent en poupe ?

C’est un fait, la chasse à l’approche ou à l’affût, qui s’ouvre aujourd’hui, fait de plus en plus d’adeptes, mais pourquoi un tel engouement depuis plusieurs années ?



Je m’en rappelle, on devait être en 2003 ou 2004,  j’avais dans les 20 ans tout au plus, quand j’ai pour la première fois chassé le grand gibier à l’affut sur mon petit territoire tourangeau. Ni mon père, ni mes camarades de chasse ne pratiquaient cette chasse, d’ailleurs ils ne la pratiquent toujours pas. Il faut dire que nous ne sommes pas de la même génération…

Oui, je pense que l’essor de la chasse à l’affût vient de la nouvelle génération de chasseurs depuis 10 ans, voir 20 ans. Même s’il y a toujours eu des chasseurs l’été, notamment dans l’est du pays, il faut reconnaitre que ces dernières années elle a pris une tout autre dimension.


J’ai même envie d’aller plus loin, je pense que c’est l’avènement d’internet et dans une moindre mesure le développement des populations de chasse aux sangliers, ainsi que celles des chevreuils qui ont favorisé le développement de ces modes de chasse.

En effet, à titre personnel c’est bien grâce au forum de discussions de Chasse Passion qui était l’un des plus grands à l’époque (et toujours maintenant) que j’ai appris et découvert ce mode de chasse. D’abord en lisant les uns et les autres, puis en posant des questions pour apprendre. C’est une chasse pointue, qui demande des connaissances particulières et un équipement particulier également.

Cela permet souvent de ne pas avoir à attendre début septembre pour chasser, et chacun sait que lorsque l’on est jeune l’attente est plus que longue, et l’envie de chasser exacerbée. Ainsi, voir des photos, lire des récits sur les forums et à présent sur Facebook ou Instagramm, a donné l’envie à de nombreux Nemrodes d’essayer cette chasse, puis l’adopter

Elle s’est quelquepart démocratisée, et est devenue au fil du temps une vraie institution. Nécessitant du matériel à gogo, les professionnels du monde de la chasse n’ont pas non plus attendu pour proposer une large offre de carabines, lunettes, appeaux et autres tenus camo, favorisant, là encore, l’envie de découvrir.


La chasse d’approche et d’affût est également une chasse moins décriée. Les accidents sont inexistants ou alors infiniment rares, le contact avec les autres usagers beaucoup plus restreint, et enfin les tirs plus précis (pas d’animaux blessés).

Pour finir, pour celles et ceux qui ont déjà chassé à partir du 1er juin, ils seront, je pense, tous d’accord avec moi pour dire qu’elle offre des moments privilégiés de contact avec la nature. La lumière au lever ou au coucher du jour est simplement magique, et que dire des milles senteurs générées par les arbres et les cultures en fleurs. Actuellement ce sont les colzas qui sentent, et d’ici 1 mois la bonne odeur des blés fauchés accompagnera nos douces soirées d’été. On y verra des dizaines d’animaux, dont 99% que l’on ne tirera pas, car c’est aussi et avant tout cela cette chasse.

Bonne saison à tous les ami(e)s

Depuis presque 20 ans au service de la chasse et des chasseurs sur Internet. Traiter l’actualité cynégétique au quotidien, informer les chasseurs des nouveautés, vous offrir les meilleurs contenus chasse (vidéos de chasse, photos).

11 Commentaires

  1. Témoignage au combien réaliste et je compléterai :
    On regarde , on observe , un tir maîtrisé et souvent on laisse filer pour X raison et le plaisir des yeux.

    Les ava et cie , s’il existe c’est à cause des chasseurs c’est leur monstre de Frankenstein , j’apprécie pas trop la battue , suis pas contre ceux qui la font , mais forcé de constater les dérives quand à la chasse à courre , aux moyens âge , c’était pour manger et la ça finit aux chiens , alors faut pas parlé de traditions c’est plutôt de la perversion .
    Donc chasse affût = respect de tout voilà c’est mon avis qui changera rien aux dérives actuelles , ce qui est sur c’est que à force de tirer sur la corde , un politique va finir par passer et les chasseurs l’aurons dans le fion à cause de certaines brebis galeuses.

    • pour monsieur PHOENIX la chasse a courre est de loin la plus ecologique et la moins meurtrière surtout pour ceux qui aiment la chasse avec des chiens.defendons toutes les chasses ensemble.je pratique la chasse a l affut et je possede des chiens courrants.

    • Vos propos sont surprenants, quelles dérives reprochez vous à la chasse à courre? Les chiens ont toujours été le centre de cette chasse et vu son « taux de réussite » que je qualifierais de manométrique par rapport aux autres chasses il est évident qu’elle n’a jamais été là pour autre chose que le spectacle des chiens.
      Quant à vouloir faire bonne figure à des gens qui ont décidé de nous mépriser c’est une perte de temps sans intérêt, il n’y a qu’à voir les fake news dont on nous affuble régulièrement, l’affaire Pilarski, l’affaire de la fausse attaque du pôle emploi d’Orange, la fake news du veau qui devait être déchiqueté vivant dans une chasse à courre, les sangliers croisés nourris importés…

  2. Ce développement devrait être accompagné d’un plus grand encadrement car cette chasse, au départ destinée à faire des tirs sélectifs et sanitaires, tourne à la chasse aux trophées avec risque d’appauvrissement du capital génétique.

  3. Un autre « avantage » par rapport à la chasse en battue, c’est qu’elle ne derange pas tous les animaux sur une zone entière. Et en zone à ours, cela compte pour la sécurité des ours et des chasseurs et partout ailleurs, des automobilistes. Au moins en zone à ours, la chasse à courre ou en battue devraient être bannies.

  4. Il y a malheureusement encore trop de sociétés pour qui seule la battue est reconnue pour la chasse du grand gibier et on vous regarde d’un drôle d’oeil quand vous parler de pouvoir profiter d’un bracelet pour l’affût. Alors que dans le même temps on court après des postés lors des battues aux chevreuils car pas en assez grand nombre; aux sangliers, bizarrement pas besoin de courir après…

  5. Bonjour,
    Je pratique l’approche et la battue et le problème aujourd’hui c’est qu’à part les landes et les pyrènés le prix des bracelets sera bientôt inabordable (chez moi en Normandie) car aujourd’hui il n’y à plus que l’argent qui compte (certains agriculteurs et je dis bien certains n’en ont jamais assez).

  6. il faut bien se garder de juger entre chasseurs tel ou tel mode de chasse . nous avons la chance de vivre dans un pays aux biotopes variés et c’est ce qui a engendré la diversité de nos pratiques
    toutes les chasses sont belles dans la mesure ou elles sont pratiqué avec respect

    • Sage paroles Alain mais…

      – 5 gros sangliers tirés en battue jetés dans la rivière , les gros titres…
      – sangliers laissés sur place car trop lourd à ramener
      – on m’a reproché l’année dernière de n’avoir pris que la laie de 3 ans sur la cie qui me sort , la matria + la 3ans et que des petits , tu comprends j’avais 3 balles donc…
      – et chasse à courre , une meute jusqu’à épuisement du gibier ,on devrait essayer un de ceux là à poils, face à un lion qui a les crocs pour voir combien de temps il court …et ensuite pour donner aux chiens et je mets au défi n’importe qui de courir comme les chiens pour savoir si ils courent qu’un seul gibier…

      Alors de mon point de vue , toutes les chasses ne sont pas défendables et je veux bien ne pas jugé mais 66millions de non chasseurs le font parceque certains d’entre nous offrent ce spectacle c’est ça la réalité que je vois et pas la pub à la con de sharen , au passage pas le meilleur des avocats pour la chasse , il veut toute la couverture pour le monde de la chasse , sans concession , ça va pas durée mettez vous le dans le crâne tous .
      En toutes convivialité mon commentaire changera rien mais réfléchir un petit% peut être.

    • Vais préciser un détail pour être clair , c’est pas la chasse à courre en elle même qui me dérange , c’est toutes les excuses qui lui sont trouver pour la défendre alors que le gibier est donné aux chiens et pas à la consommation humaine , donc quand on chasse c’est pour manger non? ….sinon on doit qualifié ça comment si c’est pas pour manger ?

      La passion de tuer , y’a que ça qui me vient désolé !

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici