Actualité de la Chasse Divers et insolites Abattages illégaux de loups : l’union européenne prend le risque au sérieux

Le 7 septembre dernier, l’intergroupe « Biodiversité, chasse, campagne » du Parlement européen, a organisé une conférence : « Combattre la plus grande menace pour les loups en Europe : l’abattage illégal ».

Organisé en collaboration avec la FACE (Fédération européenne pour la chasse et la conservation), cette rencontre avait pour objectif la nécessité d’impliquer activement les parties prenantes concernées, telles que les chasseurs, les propriétaires fonciers et les agriculteurs.

La cohabitation avec le loup est-elle possible ? Ceux qui le croient sont de moins en moins nombreux, et la hantise des élus est de voir désormais se multiplier les abattages clandestins. « Pour les personnes qui vivent dans des zones urbaines ou des villes, ces défis sont souvent difficiles à comprendre. Les voix rurales doivent être entendues et intégrées dans la gestion du loup et la planification de la conservation, sinon nous aurons des problèmes de coexistence » a déclaré le président de l’Intergroupe.



Le point de vue de la Commission européenne a été présenté par le Dr Nicola Notaro, chef d’unité DG Environnement : « Les rapports des États membres au titre de la directive Habitats, indiquent que l’abattage illégal est une menace majeure pour la conservation du loup… Pour lutter efficacement contre cette pression, il est important de résoudre les conflits sociaux et économiques qui sont souvent à l’origine de l’abattage illégal. La Commission continuera à soutenir les États membres et les parties prenantes, notamment par le biais de projets LIFE et de financements de la PAC… ».

Depuis presque 20 ans au service de la chasse et des chasseurs sur Internet. Traiter l’actualité cynégétique au quotidien, informer les chasseurs des nouveautés, vous offrir les meilleurs contenus chasse (vidéos de chasse, photos).

5 Commentaires

  1. Pour éviter ce phénomène il faut commencer par faire des comptages précis et qui reflètent la réalité . Et seulement ensuite envisager des mesures . Il faut aussi que les éleveurs et les chasseurs soient pas seulement écoutés mais entendus

    • Il faut des techniciens, ingénieur de la faune sauvage pour représenter la réalité au comptage. Un loup est un loup à l’âge de 6 mois.
      La période, les risque interne à la meute, externe…
      Serait bien une représentation virtuel de déplacement des meutes en fonction de la stratégie de régulation des meutes….
      Et comme certain avait l’idée de réunir des bergers « comment voyez-vous l’avenir de berger avec le loup? »
      Faut il 50% de temps contre et 50% avec le loup?
      Mais techniquement les réponses doivent être scientifiques, entre les races, les pratiques, les expositions, types de production, matériel, formation…..

    • Bonjour
      Je ne suis pas d’accord avec vous , étant ancien chasseur , je suis persuadé , que les chasseurs ne régule rien , car beaucoup nourrices les animaux sauvages , et vont même semer du maïs dans certaines clairières , ce que je trouve pas logique .
      Avant que l’homme deviennent le
      ( prédateur ) il y avait un autre prédateur qui était le Loup , et là encore l’homme la exterminé ,et cela et bien dommage .
      Je m’arrête là ,mais j’ai beaucoup d’arguments , qui me permet d’apporter des explications viable .
      Je pense qu’il va falloir voir les choses autrement ,et arrêter l’hipocrisie , et aussi changer le comportement de certains ,ainsi que certains lobistes qui joue avec leurs influences sur les hommes politiques .

  2. On demande aux éleveurs de prendre des patous après on les met au tribunal car les patous mordent des gens qui se promènent. Si les nombres de loups étaient réellement compté une régulation serait sûrement faite mais on préfère s en prendre aux éleveurs plutôt que reconnaître les erreurs de l écologie et des bureaucraties de l europe. Suite à cela des races disparaissent mouflons, bouquetins, cerfs mais la on s en fout.

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici