Actualité de la Chasse Divers et insolites Création d’un Diplôme d’Université en Droit animalier, la FNC s’interroge

Dans le courrier ci-dessous adressé le 1er décembre au Président de la République par Willy Schraen, nous apprenons la récente mise en place d’un Diplôme d’Université en Droit animalier.


Ce diplôme (voir ici) vise à proposer un enseignement spécialisé pour tout ce qui attrait au droit animalier, soit, admettons. Willy Schraen s’interroge sur la non concertation avec le monde rural, chasseurs pêcheurs en têtes, mais aussi sur la présence du logo, pas du tout anodin, de l’association 30 millions d’amis.

Cette formation sera dispensée à Brive la Gaillarde et comptera 54heures de cours. Les thèmes abordés seront par exemple le statut juridique de l’animal, l’animal comme être aimé, l’animal comme être sensible, ect.



Depuis presque 20 ans au service de la chasse et des chasseurs sur Internet. Traiter l’actualité cynégétique au quotidien, informer les chasseurs des nouveautés, vous offrir les meilleurs contenus chasse (vidéos de chasse, photos).

4 Commentaires

  1. Je trouve cet enseignement bien moins choquant que la propagande réalisée par les associations de chasseurs auprès des jeunes enfants de l’école publique …

    • Monsieur SCHRAEN,
      De toute évidence, vos informations ne couvrent pas le champ complet de ce diplôme.
      Etant pour ma part à la fois détentrice d’une carte de pêche, titulaire du permis de chasser ainsi que du diplôme universitaire en droit animalier, je vous invite à venir constater par vous-même que les débats sur la chasse et la pêche ne sont aucunement oubliés dans cette formation.
      J’ose espérer que la génération dont je fais partie fera preuve d’un peu plus d’ouverture d’esprit que ce que vous semblez montrer aujourd’hui.
      Cordiales salutations,
      M.M.

  2. Bonjour
    Oui messieurs et mesdames les chasseurs, le monde évolue.
    Effectivement, il y a des gens qui s’intéressent aux droits des animaux. En effet, la science depuis de nombreuses années montre que les animaux du genre non humain possèdent aussi une intelligence et une sensibilité qui est propre à leur espèce.
    Supprimer la vie n’est pas un « loisir » si je peux reprendre vos mots.
    J espère que vous prendrez le temps de vous cultiver entre deux amusantes tueries.
    Bien cordialement.

  3. bonjour,
    Les animaux non humains sont désormais reconnus, comme le dit Chloé, comme des êtres sensibles, ayant des émotions même s’ils ne les expriment pas comme nous. N’ont ils pas droit au respect pour autant ? Pendant de longues années, nous avons chassé pour survivre puis nous avons altéré les équilibres naturels et le bon fonctionnement des écosystèmes en diminuant, supprimant la vie de certains animaux jugés nuisibles, » trop prédateurs ». Nous en avons introduit d’autres, type les cochons/sangliers, qui sont maintenant accusés de faire des dégâts (car ayant une portée de beaucoup plus de marcassins que pour les sangliers sauvages, qui sont plus nombreux du fait du nourrissage en hivers, qui permet aux plus faibles de survivre). Mais tout cela n’est que le résultat des activités humaines. j’ai mal au coeur lorsque je vois des humains se réjouir de tuer des animaux, de prendre plaisir à se distraire en regardant un animal se faire torturer par des banderilles. Je souhaite que notre humanité élève son niveau de conscience et de bienveillance pour tous les êtres vivants sensibles.Un diplôme sur le droit animalier est un petit début, me semble t-il.

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici