VOTRE NOM D'UTILISATEUR

VOTRE EMAIL




J'ai déjà un compte
Chasse Passion
Nom d'utilisateur

Mot de passe

Mot de passe oublié

Je n'ai pas encore de compte



Accédez au meilleur de Chasse Passion en vous inscrivant gratuitement en quelques clics


MOT DE PASSE PERDU
VOTRE EMAIL



A bientot
 

Dans l’Aveyron, la LPO met en doute la parole des éleveurs au sujet des attaques de vautours

En mai dernier, les éleveurs de l’Aveyron en avaient assez de subir la pression grandissante des prédateurs auxquels s’était ajouté récemment le vautour. Pour alerter sur le danger que peut représenter cet oiseau lorsqu’il ne trouve pas de quoi combler son alimentation de charognard, la propriétaire d’une jument qui avait été tuée sous ses yeux par une colonie de vautours avait amené son cadavre devant les bâtiments de la DDCSPP avec l’aide des jeunes agriculteurs de la région et de la FDSEA.


Elle avait également partagé sur les réseaux sociaux des photos de l’attaque et du nombre impressionnant de vautours présents au moment de l’attaque, photos que vous pouvez retrouver sur l’article publié sur Chasse Passion au sujet de la jument tuée par les vautours.

Depuis, d’autres attaques ont eu lieu sur des chevaux, des brebis ou de jeunes bovins et les éleveurs demandent que l’administration prenne ses responsabilités avec la mise en place d’une régulation des vautours en cas de besoin et des indemnités en cas d’attaque.


Un peu plus d’un mois après, la LPO remet en doute la parole des éleveurs en affirmant ouvertement qu’il s’agit d’affabulations, que le vautour est exclusivement nécrophage et que par conséquent, ils ne peuvent pas s’attaquer a des animaux vivants. L’association s’appuie d’ailleurs sur l’avis d’autres éleveurs situés dans le Larzac qui n’ont pas rencontré de problèmes avec le grand charognard et qui les nourrissent avec leurs bêtes mortes ce qui évite le passage de l’équarrissage.

Pour faire la lumière sur cette histoire qui commence a faire grandir les tensions entre les membres de l’association écologiste et les éleveurs, la préfecture a mis en place un protocole pour étudier les cadavres déclarés et observer s’ils ont été attaqués par les vautours avant la mort ou après la mort de l’animal.

7 réflexions sur « Dans l’Aveyron, la LPO met en doute la parole des éleveurs au sujet des attaques de vautours »

  1. Les plus grands écologistes de l’histoire, ce furent les Khmers rouges cambodgiens. Nous savons tous le bien qu’ils ont fait à leur pays et à sa population.

  2. La crédibilité de la LPO est totalement nulle depuis qu’elle s’est rendue complice de la mort de 250 000 chauves souris par an massacrées chaque année par les éoliennes françaises après des études d »impact réalisées à plus de 90% par la LPO!

    N’oublions pas non plus son omerta sur la mort de plus de 130 millions d’oiseaux chaque année à cause des chats domestiques

  3. Éleveurs, pécheurs chasseurs, on est tous des menteurs. Les ecolos se prennent vraiment pour le nombril du monde. Élections ils avaient mis un message contre le vote des ruraux, des personnes âgées et des chasseurs. Faisons pareil ne votez pas ecolo le 20 juin.

    1. il faut vraiment être obtus et borne…..?????cette association fait et dit n’importe quoi??

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DERNIÈRES VIDÉOS CHASSE PASSION

Actualités de la chasse

Cam1071

Vidéos de chasse

[Vidéo] Une chèvre défend son petit face à un sanglier

[Vidéo] Une chèvre défend son petit face à un sanglier

Nombreuses sont les vidéos ou l'ont voit des sangliers se nourrir de toutes sortes de proies. Si souvent il s'agît...

15 avril 2024 Aucun commentaire

Petites annonces

×

You may choose to prevent this website from aggregating and analyzing the actions you take here. Doing so will protect your privacy, but will also prevent the owner from learning from your actions and creating a better experience for you and other users.