VOTRE NOM D'UTILISATEUR

VOTRE EMAIL




J'ai déjà un compte
Chasse Passion
Nom d'utilisateur

Mot de passe

Mot de passe oublié

Je n'ai pas encore de compte



Accédez au meilleur de Chasse Passion en vous inscrivant gratuitement en quelques clics


MOT DE PASSE PERDU
VOTRE EMAIL



A bientot
 

De la graisse animale dans l’alimentation qui se voulait végane

viande végétale

Voilà une nouvelle qui n’étonnera pas grand monde en dehors des végans et autres végétariens convaincus qu’ils doivent convertir le monde entier à leur régime alimentaire. Face aux ventes de viande végétale qui s’essoufflent, les fabricants ont décidé d’y intégrer des graisses d’origine animale.

Alvis audio spéciale chasse

Pour faire passer la « viande végétale » les fabricants ajoutent de la graisse animale

Pas facile d’être un fabricant de « viande végétale » dans un monde qui n’est pas et ne sera probablement jamais majoritairement végane.

Le marché qui se voulait extrêmement porteur selon certaines sources s’avère en réalité bien moins dynamique que prévu et la vente de produits censés se substituer à la viande ne fonctionne pas très bien. Les ventes auraient baissé de 1 à 2% sur un an, démontrant par la même occasion les limites d’un marché dont les promesses de départ étaient pourtant glorieuses.


Pour tenter de limiter les pertes et ne pas disparaître, certains fabricants tentent des choses. Ainsi, comme le rapporte 20min.ch, des fabricants comme « Migros » ont inventé des produits hybrides qui ont l’aspect de la viande mais sont en réalité des mélanges de protéines végétales mais aussi de la vraie viande.

Leur discours est simple, ils affirment que leur but est de faire passer les habitués de la viande à des produits qui en contiennent un peu moins afin de faire baisser leur impact sur l’environnement et en s’approchant d’un régime plus végétal.

Véritable concession ou pirouette marketing?

Si l’explication peut convaincre, elle paraît tout de même légèrement difficile à avaler.

A lire aussi : La viande végétale ne fait plus recette, les résultats de Beyond Meat en chute libre


La démarche aurait pu être bien accueillie dans le cadre d’un marché en plein développement mais en sachant que ce dernier semble avoir atteint ses limites, les apparences font plutôt croire à la recherche d’une porte de sortie pour l’industrie alimentaire spécialisée dans ce genre de produits.

Le but est assurément de toucher plus de personnes grâce à des produits qui touchent plus de monde et donc, qui permettront tout simplement de faire plus de ventes.

En ce qui concerne le discours engagé et la volonté de faire disparaître le bon vieux steak de nos assiettes en faveur de la planète, on repassera…

6 réflexions sur « De la graisse animale dans l’alimentation qui se voulait végane »

  1. Pourquoi appeler cela viande et lui donner l’aspect d’un steak ou de saucisse? Si les végans veulent manger de l’herbe ça les regarde mais qu’ils appellent les choses par leur nom….qu’il en inventent un pour leur m***e. Renaissance chimique par exemple

  2. Me convertir moi , ils peuvent se taper le cul parterre un moment .
    C est apparemment pas très bon leur « rata » , puiqu ils ne se jettent pas dessus , je préfère une bonne entrecôte.

  3. Franchement, quand je vois l’aspect de cette m**** çà ne donne pas envie d’en manger.
    Gardez çà pour les bobos parisiens, les écologistes de canapé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DERNIÈRES VIDÉOS CHASSE PASSION

Actualités de la chasse

Cam1071

Petites annonces

×

You may choose to prevent this website from aggregating and analyzing the actions you take here. Doing so will protect your privacy, but will also prevent the owner from learning from your actions and creating a better experience for you and other users.