Actualité de la Chasse Divers et insolites Débat sur les phytosanitaires : un maire interdit d’uriner à moins de 5m...

Alors que le gouvernement prépare un décret pour début 2020 afin d’instaurer une distance minimale de 5 à 10m entre les champs traités avec des produits phytosanitaires et les maisons d’habitations, déjà une cinquantaine de maires ont pris les devants et ont instauré une distance minimale de 150m. Ces mesures font évidemment tousser dans le monde agricole, notamment Alain Massot, agriculteur et maire de Prudemanche, en Eure-et-Loir.



Exacerbé par ses confrères maires qui ont pris de récents arrêtés sans « connaitre toute la technicité des produits agricoles », Alain Massot a décidé de prendre le contrepied en interdisant par arrêté municipal d’uriner à moins de  5m d’un champ cultivé. Motif : les urines contiennent « 3.000 composés de produits chimiques. » Il en va de même pour les puits ou cours d’eau répertoriés sur une carte IGN. Désormais à Prudemanche, si vous n’arrivez pas à contenir votre envie présente, il vous en coûtera 50€ !

Au-delà de cet arrêté plus symbolique qu’autre chose, le 1er magistrat de la ville veut surtout alerter les pouvoirs publics sur les enjeux auxquels les agriculteurs doivent faire face tous les jours, et surtout « en a assez des attaques contre les agriculteurs, car il y en a un par jour qui se suicide. On en a ras-le-bol de se faire donner des leçons par des people qui, une fois leur déclaration aux médias terminée, prennent des avions pour l’autre bout du monde ».

Comme un symbole également, c’est aujourd’hui que sort dans les salles le nouveau film de Guillaume Canet : « Au nom de la terre », le film choc sur le malaise du monde agricole.

Alain Massot avec l’arrêté signé entre les mains
Depuis presque 20 ans au service de la chasse et des chasseurs sur Internet. Traiter l’actualité cynégétique au quotidien, informer les chasseurs des nouveautés, vous offrir les meilleurs contenus chasse (vidéos de chasse, photos).

3 Commentaires

  1. Et ben au moins voilà un Maire qui prend les choses au sérieux !
    Que celui qui n’y connaît rien à l’agriculture s’abstienne de prendre des décisions dont il ne mesure pas l’ampleur !
    C’est aux grandes firmes, qui commandent le monde agricole, de changer les substances nocives….Mais il y a trop à gagner.
    C’est le pot de terre contre le pot de fer !!!!!!!

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici