Actualité de la Chasse Divers et insolites L’ancien président de la société d’Histoire Naturelle de la Savoie condamné pour...

Ça fait tâche, et l’homme le reconnait lui-même. Etre épinglé et jugé pour avoir braconné, c’est-à-dire capturé, 1237 papillons de 14 espèces différentes et toutes protégés, Michel Savourey a été condamné mercredi dernier par le tribunal d’Albertville a 6 000€ d’amende, dont 3000€ avec sursis.



L’homme, qui a présidé la société d’Histoire Naturelle de la Savoie pendant 5 ans est pourtant un entomologiste reconnu. Professeur de mathématiques il est titulaire d’un DEA mécanique des sols.

Pour autant ce féru de papillon n’a pu s’empêcher d’enfreindre sciemment la loi, dans un but scientifique dit-il « « Je reconnais les faits, déclare l’entomologiste Mauriennais. J’ai enfreint la Loi, en toute connaissance de cause, mais pas n’importe comment. Je prélévais quelques individus pour pouvoir les analyser et constituer une « entomothèque »  des espèces de Savoie. »

Ironie du sort, le tribunal a obligé Michel Savourey à « léguer » sa collection à la Société d’Histoire Naturelle, dont c’est l’un des membres qui aurait vendu la mèche… Ajouté à cela le dédommagement que devra verser l’homme à la LPO de 3 000€, et 1€ symbolique à France Nature Environnement.



Depuis presque 20 ans au service de la chasse et des chasseurs sur Internet. Traiter l’actualité cynégétique au quotidien, informer les chasseurs des nouveautés, vous offrir les meilleurs contenus chasse (vidéos de chasse, photos).

7 Commentaires

  1. 3000 euros à la LPO ???? Mais à quel titre? Et 1 euro à FNE c’est encore trop , mais puisqu’il a chassé des espèces protégées la fédération de chasse aurait tout à fait pu se porter partie civile, qu’est ce qui l’en empêchée? L’honnêteté et l’honneur sans aucun doute

    • Vous avez raison gros gibier, moi je dirais encore plus 300 000 ! et puis soyons fous: 3 000 000 000 000 !!!

  2. Bien sûr, que fait la LPO dans cette affaire ?

    Prendre du fric pour rémunérer ou indemniser grassement ses dirigeants.

    Qui est le responsable national de la LPO ?

    INADMISSIBLE, GROTESQUE.

  3. Lpo, ligue protectrice des oiseaux des guignols juste bon à se porter partie civile pour ramasser du fric mais quand c’est pour protéger, aménager, entretenir des zones propices à l’avifaune y il n’y a personne.
    Je me demande où passe le fric si ce n’est que pour se payer des avocats pour attaquer les chasses aux migrateurs et galliformes de montagne.
    Je sais de quoi je parle tous les ans c’est le même cinéma pour le tétras lyre chez moi en Haute Savoie, ça les emmerde de voir que dans le rang des chasseurs il y a des passionnés qui tous les ans suivent les populations lors de comptages sur places de chant pour compter les adultes au mois de mai et en août les comptages des nichées au chien d’arrêt avec un protocole très stricte(mais qui sont toujours de bonnes journées conviviales avec des amoureux de chiens d’arrêt, de montagne et de tétras et plus généralement de faune sauvage) pour voir si la nature a été clémente et que la reproduction permet le tir d’une poignée de coqs maillés (jeune de l’année aillant pris le plumage d’adulte où quelques plumes peuvent être celles d’un juvénile, ou un mâle adulte appelé un gros bleu dut aux reflets bleutés de leur plumage noir) le tout bénévolement et encadré par les fdc et l’oncfs…
    Et en plus de ses actes bénévoles les chasseurs mettent la main à la poche pour ouvrir les milieux qui auraient tendance à se fermer à cause des aulnes, rhododendrons…
    Quand je parlais sur un autre sujet du pastoralisme( que se soit ovin, bovin…) de montagne qui est important pour la biodiversité voilà un des exemples ou il peut aider une faune endémique à avoir une population viable.

    • Que voulez vous GUI747 de nos jours l’adage le bruit ne fait pas de bien et le bien ne fait pas de bruit est completement depassé, maintenant qu’importe ce que tu fais seul la publicité de tes actions compte meme (et surtout) si rien n’est fait, les chasseurs n’ont souvent meme pas l’idée de mettre en avant leurs actions, les voyant comme une evidence, la LPO, pourtant creer à l’origine par des chasseurs, pratique les coups d’eclat mediatique mais quand on cherche un peu à connaitre ses actions sur le terrain on finit par penser que la LPO est aux oiseaux ce que l’eunuque est au sérail…

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici