Actualité de la Chasse Divers et insolites L’art musical des sonneurs de trompe entre au patrimoine mondial de l’UNESCO

Difficile de parler de chasse sans parler des sonneurs. Bien que ces derniers soient plus représentés dans les chasses au grand gibier, ils sont omniprésents dans la vie de tous les chasseurs à travers les salons, les rencontres cynégétiques et/ou musicales, les messes de Saint-Hubert et bien d’autres évènements.

C’est sur son site web que l’annonce est désormais officielle : l’art musical des sonneurs de trompe est entré au patrimoine culturel immatériel de l’humanité. Une véritable reconnaissance pour une démarche débutée par la Fédération Internationale des Trompes de France dès 2013.

La reconnaissance est forcément puissante puisqu’elle concerne également l’Italie, la Belgique et le Grand Duché de Luxembourg.

Chasseur autodidacte depuis 19 ans, j'ai appris à me former et m'informer seul. Ce besoin de connaissances du monde de la chasse conjugué à un esprit espiègle m'ont assez naturellement conduit au journalisme cynégétique

3 Commentaires

  1. Bonjour,
    Que la musique de chasse s’inscrive au patrimoine mondial de l’UNESCO soit, mais cela n’aurait pas dû se produire sans la vénerie française. Même si cette musique se veut l’ambassadrice de la chasse française, la trompe est indissociable de la chasse à courre. Il y a là une blessure qui aura des difficultés à se cicatriser.

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici