Actualité de la Chasse Divers et insolites Le variant le plus mortel au monde serait issu des élevages de...

Alors que les autorités avaient été contraintes de faire abattre près de 15 millions de visons au Danemark en novembre dernier suite à la découverte d’une mutation du virus de la Covid 19 dont ils étaient le vecteur, la France avait du suivre le même chemin et un élevage situé en Eure-et-Loir s’était vu dans l’obligation de faire euthanasier son cheptel pour les mêmes raisons.



Le 28 avril dernier, dans une vidéo postée sur la chaîne Youtube de l’IHU Méditerranée-Infection, le Professeur Didier Raoult revient sur cette période et explique que selon ses conclusions, le variant du coronavirus issu de l’élevage de visons d’Eure-et-Loir est celui qui a été le plus mortel au monde depuis le mois de juillet 2020.

« C’est un vrai tueur, celui-la. C’est le pire des tueurs. »


Depuis, ce variant appelé « Marseille 4 » par le Professeur Didier Raoult dans la vidéo a peu à peu laissé du terrain au variant connu sous le nom de variant « Anglais » mais qui selon lui est moins sévère.

Difficile de savoir si les mustélidés sont réellement à l’origine d’un tel variant car les sources officielles ne communiquent pas depuis l’année dernière sur ce qui s’est passé en Eure-et-Loir.

Pour autant, en février dernier, l’Organisation Mondiale de la Santé a tout de même publié une forme de communiqué pour alerter sur les dangers que peuvent représenter les élevages d’animaux à fourrure dans l’épidémie de Coronavirus.

 

Chasseur autodidacte depuis 19 ans, j'ai appris à me former et m'informer seul. Ce besoin de connaissances du monde de la chasse conjugué à un esprit espiègle m'ont assez naturellement conduit au journalisme cynégétique

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici