Actualité de la Chasse Divers et insolites Le zoo de Beauval revendique sa haine de la chasse

En soit ce n’est pas une nouveauté, on imagine que beaucoup de personnels travaillant dans les zoos, trop concentrés à s’occuper de leur pensionnaire et très mal informés sur l’art cynégétique, sont majoritairement anti-chasse.



Apparemment c’est également le cas des dirigeants du zoo qui viennent d’annoncer fièrement sur leur page Facebook et sur leur site internet que « les zoos français réitèrent leur opposition aux chasses « traditionnelle ».

Le parc de Beauval publie ainsi un communiqué de l’ADDPZ (association française des parcs zoologiques) dont il fait partie, qui s’insurge contre les récents arrêtés permettant les chasses traditionnelles de plusieurs espèces d’oiseaux dans le sud de la France.

Cette chasse qu’aucun membre de cette association n’a jamais vue ni de près ni de loin peu donc disparaitre, car il s’agit de « pratiques barbares » selon eux. Incroyable de voir que des zoos tels que celui de Beauval, qui se bat pour notamment la non-disparition des pandas, ne voient aucun inconvénient à faire en revanche disparaitre un mode de chasse ancestrale. La zoolâtrie dans toute sa splendeur.

Certes nous sommes habitués à recevoir des leçons d’ignares bobo-parisiens, mais venant de la part de zoos qui font régulièrement polémique concernant leur condition de détention de leurs animaux, c’est à se rouler de rire par terre, si le sujet n’était pas aussi grave.

Un simple passage par Google nous apprend que Beauval a eu à faire à l’association PETA au mois de mars dernier, car ce dernier a installé un télécabine au-dessus du parc à éléphant. 8 millions d’euros investis pour survoler les pachydermes pendant 4 minutes. Autant d’argent qui aurait pu aller dans la poche d’une association de sauvegarde des éléphants en Afrique. Sauf que c’est moins rentable c’est vrai, car ne l’oublions pas un zoo n’est ni plus ni moins qu’une entreprise.

On peut aussi lire qu’en 2015 Beauval avait dû abandonner son projet de delphinarium (pour les dauphins), trop de défenseurs de la cause animale se sont élevés contre le projet.

Hors de nos frontières on ne compte plus les cas de maltraitance animale dans les zoos Ainsi l’on peut trouver le « zoo de la mort » en Indonésie ou chaque mois des dizaines d’animaux meurt de malnutrition (à l’époque en 2015), ou encore au Bangladesh ou un lion est quasiment mort sous les yeux du publique dans un état lamentable (les lois du pays ne permettent pas d’euthanasier un animal). Pire encore, le Zoo de Gaza fermé en 2016 ou les animaux en plus d’être mal soignés, étaient victime des bombes du conflit israelo-palestinien.

Comment on dit déjà ? Ah oui, mauvaise foi !

Ci-dessous photo d’un tigre et d’un ours prise au Zoo de Surabaya en Indonésie

Depuis presque 20 ans au service de la chasse et des chasseurs sur Internet. Traiter l’actualité cynégétique au quotidien, informer les chasseurs des nouveautés, vous offrir les meilleurs contenus chasse (vidéos de chasse, photos).

13 Commentaires

  1. Qu’est-ce que ces gens peuvent être des imbéciles, ils prennent position sans savoir ou connaitre. Cela me fait penser aux personnes qui condamnent un tel ou un tel sur les réseaux sociaux au sujet d’un accident automobile sans être témoins ou impliquées.
    Il faut boycotte les zoos.

    • Boycotter? faudrait déjà avoir le début d’un commencement d’une idée d’un vague projet d’aller y faire un tour! Des animaux en cages pour satisfaire un public déconnecté de la vraie vie….Qu’ils s’occupent de leur nature en boite puisque c’est ainsi qu’ils veulent la consommer.

    • Donc on ne parlera bien évidemment pas des pratiques limites que certains chasseurs utilisent pour tuer des animaux. Je parle là de fusils. Bah oui un cerf touché à la hanche ne va pas mourir sur le coup, il va souffrir lentement. Il y a également dans votre article quelque chose qui ne va pas, certes vous attaquez les zoos qu’ils sont bien discutables sur des points, et vous enchaîne ainsi avec plusieurs exemples mais vous oubliez totalement les points positifs que cela peut apporter. Ainsi vous « blanchissez » totalement la chasse de touts actes qui peuvent parfois être à la limite aussi de l’éthique.

    • C est exemplaire de prendre des animaux pour des clowns??
      J ai eu l’occasion de visiter gratuitement un parc géré par un ancien ministre anti chasse
      Ben désoler a revoir sérieusement.
      Bref..juste bon a attiré les gens pour les pomper financierement

    • L’article parle de Beauval en montrant les animaux traités honteusement dans un zoo indonésien, J’ai révisé mes a-priori en allant à Beauval.

  2. Robert 18 septembre 2019 at 21 h 22 min
    La mauvaise foi de l’article n’a d’égale que celle de certains commentaires, mais que chercher d’autres sur le site « chasse passion »

    Que faites vous là ? on se le demande..

  3. Je suis chasseur, évidemment l’article de chasse passion prend position.
    Maintenant les chasseurs nous consommons la nature à notre façon, et les visiteurs de zoo la consomme la nature d’une autre façon.
    Les chasseurs exploitent la nature certains diront. Et les zoos que vous frequentez ils font quoi ?

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici