Actualité de la Chasse Divers et insolites Lush, la marque qu’aucun chasseur ne doit plus acheter

On aurait pu écrire en titre que Lush, la marque de cosmétiques vegans vendait une nouvelle bombe de bain pour « sauver les renards », mais nous tenions à capter votre attention…

En effet, l’activisme anti-chasse, ou plutôt le business anti-chasse dans le cas présent, commence à toucher des entreprises qui entendent surfer sur cette mode écolo-bobo-vegan.

Ainsi, la marque de cosmétiques Lush vient d’annoncer un partenariat avec l’ASPAS dans le cadre de la « protection » des renards en France. Depuis le 8 septembre et jusqu’au au 22 septembre, une bombe de bain floral en forme de renard au parfum « Flying Fox » sera commercialisée en ligne et dans les boutiques du groupe.



Vendue 5€, l’intégralité des fonds collectés par la vente de cette bombe seront reversés à l’ASPAS afin de financer des procédures judiciaires visant à faire déclasser le renard de la liste des ESOD. En juin 2022, le ministère de la transition écologique et solidaire doit se prononcer sur le prochain arrêté triennal établissant la liste des ESOD.

Voici ce que l’on peut lire sur le site Internet de Lush: « Comme son nom l’indique, cette Bombe de bain floral défend aussi une cause caritative ! L’argent récolté grâce à sa vente sera reversé à l’Association pour la protection des animaux sauvages (ASPAS), pour l’aider à lutter contre l’abattage des renards en France, réhabiliter ces animaux injustement persécutés et encourager des changements pour restaurer et protéger la nature. »

Chasseur, vous savez ce qu’il vous reste à faire : partager cette article et ne jamais acheter un produit Lush !

La bombe de bain au parfum « Flying Fox » !!!
Depuis presque 20 ans au service de la chasse et des chasseurs sur Internet. Traiter l’actualité cynégétique au quotidien, informer les chasseurs des nouveautés, vous offrir les meilleurs contenus chasse (vidéos de chasse, photos).

57 Commentaires

    • Ils « surfent » sur la vague écolo-bobo-vegan depuis 2004 ducoup…
      C’est une marque engagée depuis leur début.
      Ce n’est pas la chasse « utile » (a visée nutritive) qui est pointée du doigt, mais la chasse inutile visant à éliminer des bêtes pour ne rien en faire.

    • Mon voisin antichasse pensait comme vous… seulement après 17 poules massacrées en une seule nuit, il est venu penaud me voir pour savoir si je pouvais l’aider à régler le problème. Résultat, le renard est revenu au crépuscule… mais n’est pas reparti, ce qui m’a valu des remerciements et un changement d’attitude de ce voisin néorural, victime des préjugés que vous avez sur le renard

    • Vous revoilà…je vous imaginais en amphi, le renard n’est en aucun cas en voie d’extinction, il profite plutôt des changements de biotopes quand d’autres espèces en souffrent, la limitation relative des ses populations (dans la mesure du possible) facilite donc la survie des autres meme si l’idéal serait des conditions favorables pour tous ce qui n’est plus possible avec les pratiques agricoles modernes.

    • Jérôme, il vous faudra apprendre à avoir des avis qui vous contredisent.

      Pilet, c’est bien mais ça n’avance aucunement la solution, encore une fois, je ne suis pas en train de dire que le renard ne fait aucun dégât mais le mettre en ESOD pour pouvoir le chasser, n’est pas une bonne solution. Trouver des moyens pour sécuriser ses poules sera toujours une meilleure que de tuer le predateur qui regule, lui, les petits rongeurs qui pourraient pulluler.

    • Petit scarabe, c’est dommage pour vous, j’ai eu amphi ce matin, de plus, vous faites un homme de paille en prétendant répondre à mon message puisque je n’ai jamais dit que le renard n’était pas en voie d’extinction, si chaque espèce devrait être en voie d’extinction pour arrêter d’être chasser, cela ferait bien longtemps que les populations seraient fragmentés à la fois par les problèmes environnementaux et écologiques mais les sources anthropiques.
      En outre, je ne vois pas où vous voulez en venir concernant « les espèces qui souffrent » ? Êtes-vous en train de dire que des espèces souffrent à cause du renard alors que c’est le régulateur de la plupart des maladies de rongeurs et musaraignes ? Que c’est le mesopredateur qui donc est complètement « soumis » à ses proies ? J’espère que vous avez des arguments solides pour parler d’espèces qui « souffrent » de leur présence.

    • Pourquoi se soucier d’une éventuelle pullulation des petites rongeurs quand nos amis chasseurs se chargeront volontier des les réguler. Et puis ça fera un peu de challenge avec un cible plus petite

    • Mon dieu, Andy de plus en plus prétentieux, pédant et de moins en moins crédible, doté d’un BTS d’un domaine tout autre vous vous gargarisez de termes éloquents mais dès que l’on creuse un peu vous ne répondez pas ou à côté( quelles espèces invasives les chasseurs français ont importés selon vos accusations ?) vous invoquez une « étude américaine sur le nourrissage dès porc sauvages dans des auges et la transmission des zoonoses » en le comparant avec l’agrainage en France et si vous voulez stopper la chasse du renard sans précision je ne peux que subodorer une problèmatique de population insuffisante selon vous tout au moins.

    • D’accord je réponds à côté, c’est vrai, alors que j’ai fourni énormément de la littérature de l’agrainage en Europe, mais oui c’est moi qui ne répond pas bien. Vous savez les sophismes et les biais, ça fonctionne très bien chez vous. Quelles espèces ? Je vais remettre l’étude en question : « Hunting as a source of alien species: a European review » 2017. Faites un effort de lecture je vous en prie c’est pas compliqué à lire une étude quand on a l’habitude de lire de la science bien évidemment (j’ai pris du temps)
      J’ai déjà dit pourquoi la chasse au renard ne servait à rien si ce n’est accumuler les zoonoses.

  1. au dela ,on devrait boycotter toutes les marques ou groupes industriel ou commerciaux ouvertement anty chasse
    se systeme etendu a nos famille si possible serait tres efficace ,le plus important le faire savoir
    vous ne voulez pas de nous ,rassurer vous nous n’avons pas besoin de vous
    voila un slogan a mettre en place publique

  2. Et sinon quel est le problème du rendard en France ? Est-ce un grand prédateur ? grand saccageur ? pas compris le vrai problème, mais je compte sur vous pour l’expliquer plus clairement que dans l’article.

    • Marc, renseignez vous sur le nombre de poulaillers massacrés chaque année en France par le renard et les mustélidés, si le renard et les mustélidés ne posaient aucun problème, pourquoi vos ONGs refusent elles d’indemniser les éleveurs amateur de volailles?

  3. Du département 44, pas chasseur. Je peux juste dire que vivant en campagne, le renard régule les mulots et autres rongeurs mais pas que! Il y a maintenant quelques années le renard en populations trop nombreuses à attraper la galère qui les a décimés. Cette maladie est transmissible aux chiens, aux hommes ; d’où l’intérêt de la régulation. De plus quand nos chers écolos avec leur 2 poules au fond du jardin pour manger les restes serviront de dîner au goupil, ils ne diront pas la même chose.
    A bon entendeur.

  4. Le renard, qui n’a pratiquement pas de prédateur a part le loup, peut présenter deux types d’inconvénients en cas de surpopulation:
    -la transmission de maladies è l’homme comme l’échinococcose qui est particulièrement grave
    -un impact très important sur la petite faune, y compris les espèces protégées et sur certains élevages comme les moutons en période d’agnelage.
    Les chasseurs sont bien sur conscients de son rôle de régulation d’espèces proliférantes comme certains rongeurs ou d’individus malades aussi ne souhaitent ils pas le faire disparaitre mais simplement cantonner ses effectifs à un niveau raisonnable en fonction des territoires.

    • Pauvre, pauvre, prédateur… Il n’a pas de prédateur pour le reguler, vous savez ce que veut dire prédateur de pointe ? Cela veut dire « prédateur apex » et les prédateurs apex, se nourrissant de proies, sont dépendants du nombre de proies, et n’ont pas besoin d’autres prédateurs pour être reguler (ce que l’humain n’est pas car le prédateur se mesure à partir d’un réseau trophique et donc de son alimentation).
      De plus, un impact important sur la petite faune, logique, et heureusement sinon pullulation de petits rongeurs ce qui fait un ravage entier de maladies aux États-Unis et dans le nord en général. Surtout concernant l’Echinococcose alvéolaire qui est surtout dû aux petits rongeurs et non aux renards eux-mêmes. Pour finir, on ne regule pas une espèce contre la maladie surtout quand il s’agit du renard, les vaccins sont de solutions qui ont réussi en écologie appliquée.

  5. en plus ces produits contiennent des parabènes Les parabènes sont suspectés de perturber le système endocrinien en mimant les propriétés de certaines hormones, notamment par l’activation des récepteurs aux œstrogènes, d’où l’interrogation de leurs effets sur la fertilité et le risque de cancers hormono-dépendants (cancer du sein)

  6. Almeida,

    Pour qui vous prenez vous ?
    Je vous attends sur le terrain pour que vous puissiez me faire part de votre expertise !
    Aucune erreur ne sera permise.
    Vous savez les chasseurs ne sont pas des tarés comme les urbains mais bien des experts de la nature.
    Vous vous êtes un véritable idiot, qui pense être supérieur aux autres.
    Vos chevilles vos exploser de conneries.

    Quel culot, pour un ignorant que l’on peut qualifier d’ULTRACREPIDARIANISME.

    • Il n’a aucune expertise, c’est juste un étudiant ideologisé bac plus 2 « système numérique informatique et réseaux » auto-investi d’une mission qui pense que la fin justifie tout et n’importe quoi et mélange des poissons rouges et des bicyclettes.

    • Attendez quoi ? Vous utilisez ultracrepidarianisme de Étienne Klein alors que vous parlez de ce que vous suggérez ? C’est-à-dire que les urbains ne connaissent rien à rien et les ruraux tout ? Ah bon ? C’est pas comme si énormément d’études se faisaient dans le milieu semi-urbain. C’est pas comme si les ecologues à la fois urbains et ruraux demandaient aux agriculteurs, aux éleveurs, aux chasseurs, des demandes de permissions pour des études et des moyennes pour permettre à leur activité de se perpétuer ou de s’améliorer. Mais non. C’est vrai. Les chasseurs sont les EXPERTS de la nature, bien évidemment. On ne vous a pas dit que la subjectivité était la pire preuve pour parler du monde réel ?

      Petit scarabe, je m’en fous de vos blablateries à 2 sous, revenez avec de vrais arguments.

    • En attendant il répond posément, avec respect et en argumentant, quand vous ne faites que rabaisser et insulter.
      Avec de tels comportements, c’est facile de décider de quel côté se ranger, même en étant chasseur, même en ayant eu plusieurs animaux victimes de prédation.

    • C’est de pire en pire… finalement je préfère encore les copier collé de Google, c’est plus clair, vous me demandez de revenir avec de vrais arguments? Et bien moi je vous demande de partir avec vos fausses arguties, faites moi ce cadeau! Cette libération ! Pitiéééé!

  7. ANDY avec toute ta science tu devrais poser tes bouquins et chausser de temps ne temps des bottes pour aller sur le terrain.Il est hors de question d éradiquer le renard ,il fait partie intégrente de notre faune et joue son rôle .En temps que piégeur on intervient uniquement sur plainte de particulier ,d agriculteur avec l accord du propriétaire et du maire.Il faut juste de temps en temps agir s il sont trop nombreux car ils n ont pas de prédateurs (porteur de maladie ,impact sur le petit gibier)

    • J’y ai déjà répondu, l’impact de la chasse ne diminue pas les maladies, elles accentuent les maladies : (source : « Wildlife Management Practices Associated with Pathogen Exposure in Non-Native Wild Pigs in Florida, U.S » 2018 – exemple des Etats-Unis mais comparable à la chasse de gestion)
      Il existe des alternatives à la chasse pour la prévention, ce qui s’appelle un anthelminthique, celui du praziquantel pour être plus précis (source : « Effective long-term control of Echinococcus multilocularis in a mixed rural-urban area in southern Germany » 2019 PlosOne).
      A côté, vous dites, qu’ils n’ont pas de prédateurs, or c’est con, puisque ce sont eux les prédateurs. Ils se basent sur leurs proies et non l’inverse. Il faudrait donc le mettre dans le crane un jour ou l’autre Monsieur.

    • Faux Mr Andy cette étude parle de nourrir des porcs sauvages aux US dans des mangeoires, rien à voir avec un agrainage qui fonctionne avec un niveau de dilution équivalent à 20 à 50 kg de grain/ 1000 ha et donc ne nourrie pas, vous revenez avec les meme faux arguments.

  8. Peut être que le nombre de prédateur s adapte en fonction des proies disponibles mais ce n est valable qu en l absence de l être humain.Il va préféré sauter sur une poule que courir aprés un lapin. (vu dernièrement a PARIS ?ILS étaient mignons mais quand ils ont commencé a tué les chats pour nourrir leurs petits, PLAINTES) Il faut essayer de trouver un juste equilibre puisque on est la.

    • Non cela s’appelle l’écologie Monsieur, il faudrait donc reconsidérer la science et un peu plus la lire plutôt que de prendre des cas.

  9. cela fait plusieurs centaines d années que l on régule le renard : quel dommage que les solutions réalistes ,innovantes et efficaces de andy de almeida n est pas été connues plutot….

    • C’est bien dommage puisque les traditions, avant qu’elles soient réévaluées, sont garder précieusement n’est-ce pas ? Pour autant dès qu’on trouvait des alternatives, les gens disaient pareil : « Pourquoi ils ne l’ont pas dit avant, c’est que ça ne marche pas » ;)

  10. Ah bon apex signifie pointe? J’ignorais.
    Un vaccin contre ce parasite qu’est l’echinocoque et l’echinococcose transmise à l’homme par les rongeurs: intéressant. C’est nouveau ça vient de sortir ?

    • Oui prédateurs apex signifie prédateurs de pointe. C’est plutôt un anthelminthique. Non, ce sont les deux, mais c’est souvent les rongeurs qui peuvent transmettre cette maladie, c’est pour cela que les prédateurs peuvent, eux, réguler cette maladie, à la fois sans réellement le transmettre (face à des antherminthiques) mais aussi permettre aux rongeurs de ne pas le transmettre aussi.

  11. Un groupe qui ne représente que 1.2%de la population peut boycotter , personne ne s’en aperçoit et puis les gars depuis quand vous mettez du rouge à lèvres?

    • Le titre de cet article veut tout dire…
      Vous avez beau nous sortir des raisons pseudo-altruiste pour chasser, vous ne pensez juste qu’a vous. Je ne suis pas antichasse mais j’ai côtoyé l’Aisne pendant un certain temps et j’ai finis par devenir antichasseur. Osez dire que vous êtes des experts de la nature est du foutage de gueule. Vous l’etiez peut-être encore au début du 20e siècle mais la science vous a devancé et vous ne l’acceptez pas. Je vous conseille de vivre avec votre temps si vous voulez que le reste de la population vous respecte.

    • Vous le grand menteur et manipulateur évoluant sur les sites de chasse.
      Robert ramouleux, nouvelle marionnette de l’individu qui change de pseudo comme de chemises et avec un seul objectif : détruire la ruralité et ses traditions.
      Jamais vous ne le verrez proposer un acte constructif à la différence des chasseurs qui eux agissent pour la faune et les milieux.
      C’est la dictature en marche à grands coups de mensonges des L214, EELV, LPO, . . . à travers ces pseudos des plus anonymes soient-ils.

    • Et au fait comment « un groupe » qui se dit parler au nom de 80% des français n’arrive pas à faire passer le RIP animaliste avec moins d’un million de pre-signatures ? Et prétendent limiter les activités des chasseurs au nom de ce mensonge? Et squatte des sites de chasse alors qu’ils les détestent? Dites les gars depuis quand portez vous un fusil ?

  12. Déclarer l’abattage de renard à l’équipe de chasseur intervenant est une forme de correction, suite à la prolifération des lapins et de la maladie qui a suivi. Par conséquence nous étions pas loin des 50 tirs à l’heure.
    Depuis sa tourne rond, parfois un peu aux aguets, beaucoup de lapin adulte sur une zone, mais pas des centaines de lapereaux qui était les signes avant la maladie.
    Les lapereaux seront petit à petit prélevé par les prédateurs naturels, vrai que depuis un peu plus de rapaces chasseurs… la couleuvre a échelon???

  13. Finalement c’est une bonne chose de pas croiser des adeptes de la gâchette dans ces boutiques !
    En même temps ils ne risquent pas de s’en rendre compte !! lol !!

    • De même si seulement on pouvait ne pas croiser sur notre site des adeptes du clavier n’ayant rien à voir avec le monde de la chasse , comme en même temps ils ne risquent pas de nous intéresser…

  14. Inutile de sortir vos mots savants et vos définitions que vous ne connaissiez pas il y a peu.

    Je suis chasseur et pourtant je ne suis pas d’accord avec le fonctionnement de la chasse en France. La majorité des chasseurs Français sont des bouseux et le resteront.

    C’est aux chasseurs de faire des efforts pour faire preuve de changements.

    Je suis Français installé en Scandinavie où la chasse est bien plus sport, méritée et respectée par tous. En France vous méritez juste un système de Rangers qui vous pénaliserait pas mal. Les prélèvements sont merdiques en France.

    Je le répète vous êtes des chasseurs médiocres.

    Venez en Norvège la plupart d’entre vous arrêterait de chasser car il faudrait des jambes et un cerveau.

    Lush c’est de la merde et ils ne sont même pas respectueux de l’environnement, encore du green washing à la française.

    Non je retire ce que je viens de dire, venez pas en Norvège, restez bedonnant sur le bord des routes.

    • Restez en Norvège, en revanche je vous convié à une chasse en Pyrénées, dans le massif central, dans les Alpes, en Cevennes, vous pourrez modifier vos commentaires insultants.
      Thomas étant un pseudo du même individu salarié et où dirigeant d’une structure extrémiste qui pour mieux manipuler se fait passer pour un chasseur mécontent de ses paires !
      Quelle énergie dépensée pour violenter la ruralité et la chasse.

    • Ouuuhaaaa! Que vous nous êtes supérieur !!! Je ne sais pas si j’arriverai à vous distinguer dans l’azur du ciel tant votre position est altière, non vraiment vous perdez votre temps précieux avec nous : on ne vous mérite pas, au revoir, que dis-je !! Adieu, et encore je suis sur que les gens comme vous ont un paradis privatisé pour leur épargner notre présence infernale… quelle triste destin nous partageons sans votre irradiante présence et bien tant pis: nous nous en passerons !

  15. Plutôt d’accord, mais mon dieu, qu’elle sent bon cette bombe de bain !!!
    Dimanche avant de partir pour l’ouverture, petite ambiance cocooning à la maison avec la bombe de bain, le petit masque visage et la crème pour les mains (avec mes engelures sur les mains, difficile de bien tenir le Renato. Le canon fait son poids :/ ).

    Quoi qu’il en soit, j’ai passé un super moment, je l’avoue…(même si je regrette un peu d’avoir donné de l’argent à cette association de bobo).
    Bisous les amis

    • A andy de almeida,

      Oui je persiste et signe, vous n’y connaissez rien du monde rural.

      Cela a au moins pu vous énerver.

      Ça pique de vous envoyer les bonnes vérités.

  16. A PETIT SCARABE?

    Il ne faut pas se tromper, je suis agriculteur, viticulteur et chasseur, fier de l’être et j’évolue sur un site de chasse, vous n’êtes pas content de mes remarques, c’est votre droit, mais me demander d’éjecter de ce site, il n’en est pas question.
    Si vous n’êtes pas bien, partez.
    Vous pouvez vous exprimer librement sur ce site, ce qui n’est pas le cas sur les sites des anti-chasse, alors évitez d’apparaitre comme un dictateur, un extrémiste, un totalitaire qui demande aux autres de disparaitre lors d’une contradiction étayée.
    Toujours est-il que vos arguments restent absents.

    Pour votre information, je pratique la nature depuis plus de 60 ans, et je bénéficie d’une expérience de terrain que vous n’avez, c’est sur à vous lire, mais rassurez vous, vous n’êtes pas le seul.

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici