VOTRE NOM D'UTILISATEUR

VOTRE EMAIL




J'ai déjà un compte
Chasse Passion
Nom d'utilisateur

Mot de passe

Mot de passe oublié

Je n'ai pas encore de compte



Accédez au meilleur de Chasse Passion en vous inscrivant gratuitement en quelques clics


MOT DE PASSE PERDU
VOTRE EMAIL



A bientot
 

Pour faire face à l’invasion des oies sur un plan d’eau, une commune propose de les adopter

oies béthune

Dans la commune de Béthune située dans le Pas-de-Calais, des oies domestiques ont été abandonnées sur un plan d’eau mais ces dernières ont fondé une colonie florissante qui commence à ennuyer les riverains comme les promeneurs. Pour régler le problème, le maire de la commune a proposé à ses administrés d’en adopter.


Près de 80 oies sur la Gare d’eau.

Tout à commencé il y a environ 5 ans, quand les premières oies domestiques ont fait leur apparition sur les étendues de la Gare d’eau de Béthune. Si au début il n’y avait qu’un couple qui était entretenu par des riverains, d’autres ont également fait leur apparition sur les plans d’eau par la suite.

La reproduction a fait le reste et aujourd’hui, le nombre d’oies présentes sur le site avoisine les 80 individus.


Si quelques oies sont un plaisir à regarder pour les promeneurs et les riverains, quand elles sont aussi nombreuses, les ennuis commencent.

Le bruit commence à devenir important et pour des raisons sanitaires, leur présence devient problématique. C’est sans compter sur le caractère parfois très territorial des oies qui courent après les promeneurs dont quelques-uns ont pu goûter aux pinçons offerts par les volatiles aux invités non désirés.

Pour toutes ces raisons, la mairie a été sollicitée pour gérer la situation qui devient donc très problématique au niveau de la commune et les élus ont décidé de proposer une solution plutôt inattendue.

Les oies sont proposées à l’adoption.

Il s’agit d’oies qui ne sont pas des espèces sauvages et sont donc considérées comme des oies domestiques. Par conséquent, la mairie ne peut donc pas simplement déplacer une partie des oiseaux sur un autre site naturel dans lequel ces palmipèdes pourraient avoir un impact négatif.


A lire aussi : [Vidéo] : des millions d’oies sauvages

La mairie ne souhaite pas non plus procéder à l’abattage des oies qui pourraient alors finir en rillettes et a donc proposé une solution alternative aux habitants de la commune.

Si certaines des oies présentes à la Gare d’eau vont être déplacées dans des parcs naturels ou elles couleront des jours heureux, la mairie propose également aux habitants de la commune et de la périphérie d’adopter quelques individus.

A travers un message posté sur les réseaux sociaux, le maire de Béthune a exposé son idée et de nombreuses personnes se sont montrées intéressées par l’adoption des oies devenues trop envahissantes.

4 réflexions sur « Pour faire face à l’invasion des oies sur un plan d’eau, une commune propose de les adopter »

  1. Tout est bon dan l’oie c’est la différence avec les escrolos. Il n’y a pas de restau du coeur à Béthune, je pense que certaines personnes seraient contentes de changer leur ordinaire. Je peux aussi en adopter quelques une……….j’adore les rillettes

  2. Combien pariez vous que dans 4 mois, des voisins se plaindront de ces oies, en effet très bruyantes quand elles se sont installées sur un territoire, dans un jardin de ville par exemple!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DERNIÈRES VIDÉOS CHASSE PASSION

Actualités de la chasse

Cam1071

Petites annonces

×

You may choose to prevent this website from aggregating and analyzing the actions you take here. Doing so will protect your privacy, but will also prevent the owner from learning from your actions and creating a better experience for you and other users.