Actualité de la Chasse Divers et insolites Rebondissement dans l’affaire Élisa Pilarski : aucune analyse ADN n’a été faite

Alors que l’on attendait avec impatience les résultats des prélèvements ADN effectués sur les chiens de la victime et les 62 chiens de chasse du Rallye de la Passion prévus ce mois-ci, on apprend par France Info qu’aucun test ADN n’a encore été pratiqué.



C’est un rebondissement dans cette affaire qui prend une tournure de plus en plus complexe. Alors que la mère d’Élisa Pilarski avait annoncé que les résultats ADN des chiens potentiellement impliqués seraient connus courant février, il s’avère que pour le moment les échantillons n’ont pas bougé des placards de l’identité judiciaire.

La raison est le coût de ces analyses. En effet, le laboratoire choisi pour les réaliser a établi un devis de 100 000€, une somme que la justice ne souhaite pas payer. A ce jour, c’est donc le point mort dans l’enquête, car seuls les résultats des tests ADN pourront faire avancer le dossier.

La juge d’instruction a demandé un nouveau devis à un second laboratoire. Sans garantie que le prix soit moins cher, et donc que la justice accepte, il faut s’attendre à ne pas connaître la vérité d’ici de longs mois, si vérité l’on connaîtra un jour.

Depuis presque 20 ans au service de la chasse et des chasseurs sur Internet. Traiter l’actualité cynégétique au quotidien, informer les chasseurs des nouveautés, vous offrir les meilleurs contenus chasse (vidéos de chasse, photos).

11 Commentaires

    • ET si la justice commencait par faire analyser l’ADN de Curtis et le comparer à l’ADN présent au niveau des morsures de la victime, je suis certain qu’il n’y en aurait pas pour 100.000 euros.

    • Il s’agit d’une action de justice et non d’une identification commerciale de génotype racial pour cheval ou chien . C’est cher et compliqué et devrait faire l’objet d’une procédure de marché public et fait par un organisme fiable et approuvé . il est étonnant que cella n’ait pas été fait plus tôt. la justice est lente et déroutante on ne sait pas tout hélas que l’on soit proche de la victime ou mis en cause entant que chasseur.

  1. Je note que les hypothèses explorées par les enquêteurs ne concernent plus la meute de chiens de chasse à courre, le timing la rendant improbable, mais cette absence d’ADN va être prise pour de la négligence, au mieux, voire alimenter les théories complotistes .

  2. A retenir , que « CURTIS ne presentait aucune trace de morsure sur le corps après la mort… » seulement « quelques griffures sur le museau et au niveau des oreilles »
    Apparemment (je suis prudent) les chiens de chasse sont hors de cause.
    Adieu responsabilité civile et indemnités…
    Merci la justice

  3. La mort de cette malheureuse jeune femme est tragique mais soulève aussi beaucoup de questions:
    – on nous présente le désormais célèbre Curtis comme un croisement de Paterdale Terrier et de Whippet. Je n’en crois pas un mot. Le Paterdale ou Fell Terrier est un petit chien très semblable à un Jack Russell de couleur noire ou marron. Il pèse entre 5 et 10 kg.
    – le Whippet est un petit lévrier de poids encore inférieur, très plat.
    Comme ce croisement aboutirait à un Pit Bull de 25 kg ?
    Je rappelle que le Pit est interdit en France depuis plus de 15 ans, qu’ils ont tous été stérilisés et ne doivent sortir que muselés et en laisse.
    On nous dit que le couple possédait 5 chiens de ce type, on a vu hier qu’ils les entraînaient à un mordant très agressif: pour quoi faire ? Combats clandestins ?
    Il est aussi difficile de croire que la réaction de quelqu’un attaqué par des chiens soit de téléphoner. La mort a t elle eu lieu ailleurs et le corps deplacé.
    La justice a du travail et semble peu pressée d’aboutir.
    Pendant ce temps chaque fois que les médias évoquent l’affaire c’est pour parler en premier le la chasse à courre.
    « Calomniez calomniez il en restera toujours quelquechose »

  4. On se moque de nous !!
    La gestion de cet accident est déplorable !
    La justice et nos institutions dissimulent la vérité qu’ils connaissent depuis le début.
    Peut être que le CANIS LUPUS (loup) présent dans ce département y est pour quelque chose ?
    Si c’est le cas il est criminel de laisser les populations exposées à ce danger.

  5. Des nouvelles récentes … les analyses seront exécutées et les résultats connus fin premier semestre (figaro).
    la justice est dans l’attentisme.
    Dans un premier temps il aurait été peu couteux d’effectuer une analyse sur le seul chien de la victime (Curtis) afin de l’incriminer ou de le dédouaner.
    La démarche de la justice est difficilement compréhensible.

  6. Non mais je rêve le gouvernement fait revenir des djihadistes, faits des procès les mettes en prison ou il son nourris logé blanchis avec les impôts de ce qui travaille se qui dépasse largement et sûrement les 100000€ tous sa pour les relâchés dans la nature et ils ne veulent pas dépenser des sous pour trouver la cause de cette tragédie qui a fait deux victimes honte à la justice française est a se gouvernement d’incapable

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici