Actualité de la Chasse Divers et insolites Un ancien technicien de l’ONCFS tacle sèchement Pierre Rigaux

Voici un texte qui a été partagé de nombreuses fois sur les réseaux sociaux la semaine dernière. Il s’agit d’un message d’un certain « Roland Padaire« , ancien technicien à l’ONCFS qui a choisi de prendre la plume pour tacler sévèrement le naturaliste autoproclamé et anti-chasse notoire, Pierre Rigaux. On vous laisse déguster, c’est délicieux.



De par mon ex boulot, le monde de la chasse et la nature ne me sont pas étrangers. 37 années passés au services techniques de l’ONC d’abord et de l’ ONCFS ensuite, m’ont permis d’acquérir quelques connaissance dans ces domaines. Tant sur la la faune que dans le domaine législatif.
Pour répondre à votre question.
1 Votre publication, sur l’empoi du goudron déposé sur les arbres pour « attirer » les sangliers
Pourquoi ne pas dire toute la vérité et la réduire à la seule partie qui serve votre cause?
Je comprends que les chasseurs soient remontés contre vous. Vous masquez volontairement le côté positif de leurs actes pour ne garder que ce qui peut inciter votre auditoire à les condamner
. Vous savez très bien que l’usage du goudron de pin (Dit goudron de Norvège) a cours toute l’année et pas uniquement en période de chasse pour attirer les sangliers.
Pourquoi ne pas expliquer aussi que ce produit est un antiseptique sur lequel les animaux viennent se frotter pour désinfecter leurs plaies ?
Pourquoi taire qu’il a aussi des propriétés antiparasitaire ? (puces tiques et poux).
2) Je m’étais fait la même réflexion, sans toutefois réagir, à propos de vos publications sur les pierres à sel que vous trouviez dans les bois.
Vous avez habilement tourné vos propos pour qu’un profane croie qu’elles n’étaient là que pour attirer les animaux afin de les tuer.
Pourquoi ne pas dire aussi qu’elle apporte un complément en sels minéraux indispensables, surtout les années de grande sécheresse comme celle qu’on vient de vivre ?
Ça permet aux animaux, principalement les ruminants, de mieux fixer l’eau et ça les incite à en boire d’avantage.
Il est vrai que les chasseurs en ont déposé des milliers dans la nature cette année et ont aménagé des points d’eau artificiels en complément. C’est probablement par intérêt, me direz-vous. Mais sans eux, combien d’animaux seraient mort de soif cet été?
Car, les anti-chasse, animalistes protecteurs des animaux de tous bords etc…. A part vous déchainer derrière vos PC, qu’avez-vous fait? On ne vous rencontre jamais sur le terrains dans ces moments-là.
3 Dernièrement (vos paroles)
« Le délit d’intrusion dans un marais, une prairie, un champ ou une forêt… n’existe pas »
Désolé mais c’est encore quelque chose que vous arrangez à votre sauce et que vos groupies vont gober sans même en vérifier la véracité. Et qu’ils utiliseront pour revendiquer des droits qu’ils n’ont pas
En France, le droit de propriété existe et violer ce droit est illégal, même si la justice ne condamne jamais ou presque les auteurs de ces incivilités, c’est un mensonge de laisser croire que de pénétrer sur le terrain d’autrui sans son accord est légal. Certains ne manqueront pas de vous prendre pour référence afin de s’octroyer le droit de pénétrer partout comme bon leur semble et peut-être même de s’y sentir chez eux au point de contester les droits des propriétaires des lieux (celui de chasser par exemple)
4 Il y a quelque temps, vous avez relayé un beau conte de fée. « Les loups de Yellow Stone »……On a lâché des loups à Yellow Stone et tout a radicalement changé. Même le cours des rivières.
Mais vous savez très bien (j’espère) que tout ceci n’est qu’un tissu de mensonges impulsées par le livre de Farley Mowat. « Never Cry Wolf »
Car l’ensemble du livre est une œuvre de fiction. Non seulement Mowat n’a aucune compétence dans le domaine de la biologie du loup, mais en plus, selon lui il ne s’est jamais même donné la peine de se rendre à Yellowstone
J’espère que vous-même, êtes en personne, allé a Yellow Stone vérifier vos dires ; Que vous y avez discuté avec les rangers du parc pour savoir comment sont « gérés » les loups qui s’approchent trop près des limites du parc. Cela dit, j’en doute ! Pour avoir, moi-même, fait deux fois le déplacement, il m’a été donné de constater une réalité bien différente de ce que vous cherchez à faire gober à votre auditoire.
Un éminent biologiste le DR Charlie KAY a très bien résumé le contexte «Bien que le livre soit une fraude scientifique, il est étonnant de voir combien les gens croient encore son message »
Lors d’une émission télévisée, aux questionnements du Dr Kay sur la façon dont il justifiait son récit , après s’être excusé publiquement, Mowat affirme que la fin ( La protection des loups) justifie les moyens,( le mensonge)
Et voilà comment nait une légende que quelques gourous comme vous exploitent pour manipuler leur auditoire de bisounours naïfs
Dans un milieu déshumanisé très particulier et exempt d’élevage, laisser les loups jouer son rôle de régulateur est acceptable, mais vouloir en faire un modèle général de société, dans n’importe quelles conditions, relève de la plus grande stupidité. C’est pourtant ce que vous faites sciemment croire à tous vos fans.
A côté de cela, les loups sont en train de coloniser L’ensemble du territoire. dans quelques années ils seront aux portes de Paris. Et là vous ferez quoi ? Peut-être envisagez-vous de demander à tous les franciliens d’aller habiter ailleurs pour faire place aux loups…Un peu comme vous êtes en train de le faire avec les bergers
5) Votre publication sur les droits que vous prétendez avoir dans les forêts domaniales, outrés que vous étiez qu’un garde puisse vous demander d’en sortir, Ce faisant, vous avez induit la confusion entre les notions « domaniale et public » Encore une fois foutaise….
Les forêts domaniales font partie du domaine privé de l’état. C’est-à-dire que l’état y jouit des mêmes droits que n’importe quel propriétaire privé, Y compris celui de vous interdire d’y pénétrer. Quand les droits (chasse ou bucheronnage) sont attribués par des baux, les ayants droits peuvent s’en réserver l’accès. Et dans ces conditions, vous pouvez y être toléré mais vous n’avez aucun droit à y revendiquer. Surtout pas celui de vous opposer à la décision d’un garde qui vous enjoindrait de quitter les lieux. Vous avez pourtant par vos propos suggéré le contraire à votre auditoire.
6) Votre dernière intervention sur les brebis en stabulation pour fabriquer le roquefort.
On peut effectivement -être choqué pas ces conditions de vie et préférer voir des moutons vivre dans les estives…..Encore faut-il à côté de cela, ne pas tout faire pour pourrir la vie des éleveurs en leur imposant le loup sans contrepartie. Vous êtes en train de dénigrer des méthodes d’élevages que d’un autre côté vous faite tout pour favoriser.
7) Une dernière chose que j’aimerais éclaircir : Vous vous dites naturaliste soit ! Il existe une liste officielle des naturalistes français. Le nom de Pierre Rigaux n’y figure pas. Est-ce une erreur, un regrettable oubli ou est-ce tout simplement que vous usurpez un titre que vous ne possédez pas ?
J’arrête là, je pourrais moi aussi écrire un livre sur vos élucubrations. D’emblée je veux bien revenir sur le mot « mensonge » mais dans ce cas tant d’inepties seraient imputables à de l’incompétence et d’ans un cas comme dans l’autre, mieux vaudrait pour vous, d’éviter de jouer les maîtres à penser. >>>

Depuis presque 20 ans au service de la chasse et des chasseurs sur Internet. Traiter l’actualité cynégétique au quotidien, informer les chasseurs des nouveautés, vous offrir les meilleurs contenus chasse (vidéos de chasse, photos).

47 Commentaires

    • il serrai bien que des anciens gardes ou même des gardes en fonction prennent plus souvent la parole pour expliquer toutes ces stupidités qui sont véhiculées par les entichasses et pseudo naturalistes ou animalismes coupés du monde rural ainsi que de celui de la chasse

    • Ceci est une réponse faite à Pierre Rigaux après que celui-ci ait demander d’apporter des preuves qu’il mentait ou contrefaisait la vérité pour manipuler son public d’anti-chasse.
      Il s’est empressé de faire disparaître les trace de cet échange de sa page Facebook et à ensuite crié à la diffamation en ce qui concerne son titre de naturaliste qui, il faut bien l’admettre de signifie rien de concret. N’importe qui estimant avec suffisamment de connaissances sur la faune ou la flore peut s’autoproclamer naturaliste. Mais pour le reste il est resté muet comme une carpe

    • Voici la réponse dont il nous as gratifié: Risible n’est ce pas ?!

      Pierre Rigaux – Naturaliste Vous commettez un délit de diffamation avec vos propos qui m’accusent d’avoir dit ce que je n’ai jamais dit. En particulier, sachez que « naturaliste » n’est pas un diplôme ou un un titre officiel reconnu par l’État. Ma bio et mes diplômes sont mentionnés ici https://www.pierrerigaux.fr/bio/

    • Bravo à vous ex agent national, si tous ceux de votre rang avec les mêmes « couilles » sans doute que nous serions moins emmerdés par des « cons » qui ne connaissent rien à la nature ni de près ni de loin mais veulent être des faiseurs de moral j’en finirais par être honteux d’être français.

    • Tout est dit. Vous parlez ici pour un bon nombre d’entre nous en ayant des paroles claires, et en étant courtois, de vrais réalités, enfin quelqu’un de censé.

  1. Il faut remettre à leur place ces personnes qui se disent écologistes et qui ne connaissent absolument pas la réglementation de la faune sauvage.
    Merci monsieur de l’avoir remis à sa place .

    • Quel lobby est derrière ce « naturaliste » ?
      Les bobos néoraux commencent à pourrir la vie des VRAIS campagnards !!
      Les coqs qui chantent, les cloches de l’église, qu’ils viennent se renseigner avant d’acheter !
      C’est du néocolonialisme!!!
      On devient les autochtones qui n’ont plus aucun droit !!

    • Monsieur, tout mon respect eu égard au dires de vos commentaires pour votre pseudo Naturaliste !
      Je châssais avec des gardes ONF, chamois, sanglier ( à l’arc) et souvent j’observais plus que je ne prélevais et l’apprentissage de la faune se fait sur le terrain souvent très difficile.
      Donc respect des animaux et de leurs modes de vies !
      Les beaux penseurs devraient faire un stage d’une semaine et comprendraient ce que perler veut dire, fin de citation.

  2. Bravo pour cette mise au point de quelqu’ un qui a les deux pieds sur terre et dont les réponses, à quelqu un qui ne les a pas, sont pleines de justesse et de bon sens.

  3. Les « écolos  » apportent des problèmes partout.
    Ce sont des utopistes et des faiseurs d’argent qui utilisent la Nature à des fins mercantiles.
    Les personnes qui sont sur le terrain en permanence sont les mieux placées pour parler de Dame Nature.
    Merci à vous d’avoir pris votre plume

    • Il y a beaucoup de vrai dans cet article mais un problème avec le dernier point : quelle est cette « liste officielle  » des naturalistes ? Ceux inscrits sur faune France ? Ceux membres de réseaux de surveillance comme le réseau loup ? Les rares définitions « officielles  » de naturaliste appuient sur la compétence et non le titre, sur le fait que les naturalistes sont soit professionnels soit amateurs. Et si l’on part sur la notion de titre comme pour ingénieur quid de la formation ? Quel cursus « officiel » donne droit au titre de naturaliste ? Et faut il alors considérer la majorité des naturalistes comme des imposteurs parce que amateurs ? Ne vous y trompez pas, je suis ravi de lire des critiques constructives face au militantisme extrémiste de Mr Rigaux mais il y a à mon sens une faille dans l’argumentaire d’autant plus regrettable que beaucoup de naturalistes sont aussi critiques vis à vis de sa prose. Sans oublier les chasseurs et naturalistes actifs (double casquette !) pivots rares mais indispensables du dialogue constructif sur le terrain entre nos deux communautés !

  4. Ouf ! Voici une réponse bien sentie qui fait mouche là où ça fait mal ! Nous, chasseurs pour qui la nature a encore un sens n’ avons que trop longtemps laissé faire et laisser dire ces allumés du bocal qui, pour se vouloir moralistes, n’éructent au quotidien que mensonges et élucubrations…La gestion raisonnée des populations n’a aucun sens pour eux puisqu’ils nient l’existence même d’un environnement façonné par l’homme au cours des millénaires… jusqu’à vouloir régler les populations actuelles de sangliers par les loups! Dormez, bonnes gens, les écolos de nos cités veillent sur vous…

  5. Un grand merci à vous pour cette mise au point.
    Nous, chasseurs, avons besoin de personnes comme vous pour contredire ces « Ayatollahs  » qui se prétendent écologistes, et qui sauvent, de par leur expérience, démontrer la nécessité de la chasse avec tout ce qui tourne autour.
    Je parle évidemment, de cette chasse respectueuse de l’environnement, même si, aux yeux de certains, l’acte finale paraît insupportable.
    Encore merci pour votre intervention

  6. Comment éviter la bêtise humaine et les réseaux sociaux sont là pour l’entretenir les gens se laisse bercer par des propos naïfs et beaucoup de ceux qui les propage .il n ont aucune connaissance du terrain merci à vous pour cet article j’espère qu’il fera reréfléchir les soi-disant naturalistes

  7. un autre mystificateur démasqué… Dommage que les « bobos » bêlants qui font partie de son auditoire n’ont jamais eu une once d’esprit critique, ont littéralement « gobé » béatement les affirmations fantasmées de cet imposteur mais ne liront pas le texte intelligemment étayé par l’expérience et l’honnêteté intellectuelle de cet ancien technicien de l’ONCFS ….

  8. Je trouve vos propos absolument géniaux.
    Quand l’expérience Laisse place à la plume,il n’y a pas grand chose à rajouter.
    Je serai vraiment curieux de voir la réponse du pseudo naturaliste…..,
    Encore bravo

  9. Merci cher collègue (36 ans à l’ONCFS pour moi) pour ton expression qui comme pour moi certainement à été longtemps muselée. En effet, souligner ainsi les agissements de pseudos connaisseurs de la nature n’est que justice rendue mais révélée simplement sur un site réservé à la chasse. As-tu pu t’exprimer sur des médias grand public et mettre ainsi l’accent de la vérité et de la réalité car comme tu le sais leur pensée est unique.J’ai toujours dit que la chasse peut-être défendue mais par des gens compétents et ceux-là on ne leur donne pas la parole dans les instances de notre passion. A vous qui comme moi vous vous adonnez avec passion de notre activité, seules nos initiatives positives feront de nous des acteurs légitimes et entendus. Quand au monde écolo, arrêtez d’agir avec l’argent public, c’est si facile

  10. Merci pour cette lettre ouverte
    Mettre ces « rur-urbains devant leurs contradictions est la meilleure manière de leur rabattre le bec
    Bravo !! Si seulement tout le monde avait les couilles et l’intelligence de le faire
    Le problème c’est que nos instances se content trop souvent de réunions à n’en plus finir qui se transforment en masturbation intellectuelle

  11. Bonjour.
    Loin de moi l’idée de valider ou de remettre en cause ce texte, mais il ne prend tout son sens que si l’on en connait l’auteur.
    Or je vous/nous mets au défi de trouver un monsieur qui a pour nom « Roland Padaire ». J’ai eu beau cherché, ce patronyme n’existe pas en France. S’ajoute à cela le jeu de mots assez enfantin qui me fait terriblement douter.
    Je ne dis pas que ce qu’il dit est faux, mais ce qui est certain c’est que ça décrédibilise le texte.
    Et je dirais, mot pour mot, la même chose s’il s’agissait d’un texte écrit par une « personne anti-chasse ».
    -JQ-

    P.S. : J’ai également un pseudo, mais..
    1/ je le dis clairement ;
    2/ je ne cherche ni à démontrer quelque chose, ni à démonter quelqu’un ;
    3/ je ne tiens pas à vivre un web-enfer juste parce que je cherche à m’assurer de la véracité de ce qui a été écrit.

    • voir le commentaire un peu plus haut qui dit:  » Merci cher collègue (36 ans à l’ONCFS pour moi) pour ton expression qui comme pour moi certainement à été longtemps muselée  » , ça à un sens cette phrase et ça pose question, ont ils eux aussi un devoir de réserve?

    • Pensez-vous vraiment qu’il n’y a pas de risque de suite de la part des terroristes écolos ? Comme vous ils font des recherches de nom et obtiennent des adresses qu’ils mettent à profit. Paranoïa ? Certes pas, beaucoup pourraient vous parler du problème. Nous en sommes là, malheureusement, il faut en être conscient.

    • Roland Padaire s’est expliqué pour ce pseudo. Disons que sous son vrai nom, il est grillé sur tous les sites anti-chasse. Donc pour pouvoir s’exprimer il doit changer régulièrement de pseudo.
      Mais Rigaux sait très bien qui est derrière ce pseudo.

  12. Pierre Rigaux n’a aucun connaissance de la Nature et de la Biodiversité… C’est un Terroriste Écolo ! Il fait quelques balades… observe et raconte, dans le sens qui lui convient, des faits qu’il est incapable de comprendre par manque de connaissances. C’est loin d’être un Érudit de la Nature et la Faune Sauvage… Mais alors très très loin !!! Encore un Bobo des villes, qui se cachent les yeux quand il mange, utilise des milliers de litres d’eau par an pour son propre usage personnel (machine à laver, bains, arrosage automatique, etc…) Un pauvre Mec !

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici