Actualité de la Chasse Divers et insolites Un chasseur condamné à 500€ d’amende et à la confiscation de son...

L’affaire se passe à Bandol dans le Var et remonte au 4 janvier 2019, en pleine saison de chasse mais également en pleine action des gilets jaunes, on s’en souvient.

Un chasseur du département se rend sur un point de blocage de gilets jaunes à Bandol afin, d’après ses dires, d’y déposer un sac de couchage à une connaissance.

Hic, la police est sur les dents et contrôle une bonne partie des véhicules. En parallèle pour des questions de sécurité, des arrêtés ministériels et municipaux sont pris afin de ne pas circuler avec des armes, du moins à proximité des manifestations.


L’homme âgé d’une soixantaine d’années est alors contrôlé par les forces de l’ordre qui ne mettent pas longtemps à repérer un fourreau sur la banquette arrière. L’arme qu’il contient est déclarée et transportée comme il se doit, mais ne devrait pas être là …

L’homme est donc verbalisé et renvoyé devant le tribunal. Ce n’est que récemment que l’homme a été jugé, un jugement qui n’a pas fini de faire parler. En effet,  le Six-Fournais a été jugé coupable, et a beau expliqué aux juges qu’il revenait tout simplement de la chasse, ce dernier l’a condamné à 500€ d’amende et à la confiscation pure et simple de son fusil !

Contacté par téléphone, le directeur de la fédération des chasseurs nous a confirmé la véracité de cette affaire.

Un jugement légitime ou trop sévère selon vous ?

Depuis presque 20 ans au service de la chasse et des chasseurs sur Internet. Traiter l’actualité cynégétique au quotidien, informer les chasseurs des nouveautés, vous offrir les meilleurs contenus chasse (vidéos de chasse, photos).

26 Commentaires

  1. Bonjour, Mon mari était chasseur et j’ai moi-même mon permis , je ne chasse plus mais je défendrai toujours la chasse. je trouve le jugement trop sévère il n’y avait pas lieu de verbaliser cette personne tout étant en ordre concernant le transport et la déclaration de l’arme. trop d’abus envers les chasseurs. Un simple avertissement était suffisant si vraiment la police voulait verbaliser; C’est le monde à l’envers. La justice défend les délinquant et verbalise les honnêtes gens.

  2. Bonsoir
    Tout d’abord ,il faudrait connaître les arrêtes de restriction pris par les maires ou le ministère pour voir leur validité , ensuite on pourrait discuter .
    Il est toujours difficile de juger d’une affaire sans les vrais éléments
    Voyez ce qu’un simple couteau peut faire !!!
    Il serait intéressant j de connaître Combien d’agression réelles commises par des chasseurs ?

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici