VOTRE NOM D'UTILISATEUR

VOTRE EMAIL




J'ai déjà un compte
Chasse Passion
Nom d'utilisateur

Mot de passe

Mot de passe oublié

Je n'ai pas encore de compte



Accédez au meilleur de Chasse Passion en vous inscrivant gratuitement en quelques clics


MOT DE PASSE PERDU
VOTRE EMAIL



A bientot
 

L214 désavouée par la préfecture dans une affaire de maltraitance supposée dans un élevage laitier

Ce mercredi 15 mars l’association de protection animale annonçait dans un communiqué de presse que des vaches et des veaux d’un élevage situé à Saint-Ovin dans la Manche étaient maltraités.


Selon eux, la ferme visée qui compte une centaine de bêtes dans son cheptel serait mal tenue et les animaux seraient laissés malades, sans aucun soins, entassés les un sur les autres, attachés ou enfermés sans accès à l’eau.

Plusieurs photos ont été publiées par l’association en les contextualisant de la sorte, en expliquant que l’environnement offert par les éleveurs à leurs bovins n’était qu’insalubrité et excréments.


Une pétition a été mise en ligne par les militants qui demandent donc la fermeture immédiate de l’élevage.

L214 a également annoncé porter plainte contre les éleveurs pour sévices graves et abandon des animaux et a demandé la fermeture immédiate de la ferme en question.

Le jour même de cette annonce, la préfecture ayant été alertée des faits relatés par L214 a envoyé sur place des agents de la DDPP (Direction Départementale de la Protection des Populations) afin de procéder à une inspection.

Suite à cette inspection, la préfecture indique que les faits apparaissant dans les documents publiés sur internet par L214 n’ont pas été constatés sur place et que le retrait des animaux n’était pas envisagé.


En réaction, L214 hurle à la communication fallacieuse des services de l’État ce qui sous-entend que la préfecture pourrait couvrir des actes de maltraitance animale pour décrédibiliser la parole de l’association. Cette dernière, manifestement offensée que les autorités remettent en cause les éléments de preuve avancés, a demandé à être reçue par les services concernés de la préfecture.

4 réflexions sur « L214 désavouée par la préfecture dans une affaire de maltraitance supposée dans un élevage laitier »

  1. Mais alors pourquoi ils se donnent tout ce mal si tout va bien dans cette ferme? Souvent il n’y a pas de fumée sans feu…
    L’éleveur a surement « nettoyé » et caché les preuves au bon moment, c’est peut être ça plutôt.

  2. Ils se croient vraiment tout permis .
    Non seulement ils mentent , mais remettent en cause les services de l’état.
    Quand va t’on arrêter de subventionner ces associations de malfaiteurs ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DERNIÈRES VIDÉOS CHASSE PASSION

Actualités de la chasse

Cam1071

Vidéos de chasse

[Vidéo] Un chamois aperçu dans les rues de Besançon

[Vidéo] Un chamois aperçu dans les rues de Besançon

Décidément, les animaux sauvages sont de plus en plus nombreux à se montrer en pleine ville depuis que les sangliers...

14 juin 2024 Aucun commentaire
×
browning

You may choose to prevent this website from aggregating and analyzing the actions you take here. Doing so will protect your privacy, but will also prevent the owner from learning from your actions and creating a better experience for you and other users.