Actualité de la Chasse Ruralité La Fédération de chasse de Loire-Atlantique achète un étang à Guérande dans...

La vente potentielle de l’étang de Bouzaire situé sur la commune de Guérande a ému un grand nombre d’habitants de la région et parfois même au delà puisqu’une pétition souhaitant protéger le lieux a dépassé les 5000 signatures.

Beaucoup ont des histoires et des souvenirs liés à cet étang qui est connu à Guérande depuis l’époque Napoléonienne, voire même avant encore. La vente de cette parcelle par l’Etat Français qui avait jugé que ce terrain lui était inutile et que ni la ville ni la communauté d’agglomération n’a souhaité acheter s’est donc retrouvée sur le site Leboncoin.

La perspective que l’étang soit acheté par une entité inconnue et soit transformé ou simplement rebouché inquiétait beaucoup les riverains et toute la population du secteur qui ne souhaitait pas le voir disparaitre.


Il a donc fallu trouver un acheteur sérieux et qui saurait remettre en état la zone humide ainsi que d’assumer les différentes dépenses inhérentes aux travaux de voiries et sur des servitudes.

L’acheteur potentiel qui semblait remplir toutes ces cases est la Fédération des chasseurs de Loire-Atlantique qui s’est proposée pour acquérir cet espace naturel. Certains voient cet achat d’un très mauvais œil compte tenu de la mauvaise réputation que font les médias traditionnels au monde cynégétique et pourtant, le Service Domanial fait confiance à la Fédération.

L’objectif est de remettre en état ce qui le nécessite et d’investir pour permettre un accès sécurisé au grand public à cet étang de Bouzaire afin d’y permettre les promenades et la pêche.

La zone humide étant un réservoir important de la biodiversité, la Fédération souhaite mener des études sur la faune environnante, notamment les loutres qui ont élu domicile sur la zone. C’est également l’occasion de faire de l’étang un outil pédagogique afin de faire découvrir aux plus jeunes comme aux plus âgés la faune présente sur ces zones humides.


Tout cela en laissant l’accès libre à tous à l’étang de Bouzaire et en vue de travailler en coopération avec les habitants de Guérande sur la restauration de la parcelle.

Chasseur autodidacte depuis 19 ans, j'ai appris à me former et m'informer seul. Ce besoin de connaissances du monde de la chasse conjugué à un esprit espiègle m'ont assez naturellement conduit au journalisme cynégétique

3 Commentaires

  1. C’est pas Bô l’écologie.
    L’immense « étang de Sigean » dans l’Aude où l’on pouvait chasser et se balader a été acheté il y a 40 ans par un privé plein de fric qui en a fait une activité TRES LUCRATIVE. Ce milieu maintenat n’est plus libre d’accès, il est devenu, non pas comme on le disait à l’époque, une réserve sauvage pour « les animaux endémiques aquatiques et trerrestres » mais une « RESERVE AFRICAINE ». Les gens payent cher pour voir les lions, les éléphants, les girafes, les crocodiles…. On marche sur la tête et on lâche maintenant dans la nature des Vautours qui n’on rien à bouffer, qu’il faut nourrir ou qui attaquent les agneaux dans les pâtures. Le chiot de 3 mois d’un ami a été tué par un vautour ! Véridique !
    C’est pas Bô l’écologie !…. Bientôt on lâchera des gorilles de montagne dans les Pyrénées ou les Alpes….

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici