Actualité de la Chasse Ruralité Willy Schraen : « Mais quand va-t-on foutre la paix aux Français? »

Très actif auprès des médias depuis quelques temps, Willy Schraen a été interviewé par Midi Libre et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il n’y va pas par quatre chemins. Le Président de la Fédération Nationale des chasseurs a annoncé qu’il participerait à la manifestation des ruraux à Montpellier le 11 février, mouvement initié par l’Union des jeunes de Provence et du Languedoc pour la défense de nos traditions.

Durant cette interview, Willy Schraen a expliqué qu’il était le Président des chasseurs et que par conséquent son combat premier était logiquement celui de la chasse en France. Néanmoins il exprime également la solidarité qui doit rester forte entre les ruraux face aux écologistes, antispécistes et autres radicaux :

« Je défends la ruralité dans son ensemble, nos traditions, nos passions. Je suis patron des chasseurs, c’est donc ce que je défends en premier, mais pas seulement[…] »


Le patron des disciples de Saint-Hubert s’est emporté lorsque le sujet de la défense des traditions est abordé.

Il explique le schéma commun appliqué par les écologistes et La France Insoumise pour tenter de faire interdire un maximum de pratiques simplement parce qu’elles ne leur plaisent pas.

« vous avez des gens heureux qui ont une tradition, une passion, des braves gens comme on dit, qui n’emmerdent personne. Ils vivent leur truc tranquillement. Et puis vous avez des gens que ça agace, c’est très dans l’air du temps, cette intolérance, cette façon de monter les uns contre les autres, qui est très politique chez les écologistes ou LFI. […]

Mais quand va-t-on foutre la paix aux Français? »


Willy Schraen revient, comme dans plusieurs interviews déjà réalisées par le passé, sur un éventuel passage en politique pour tenter de faire bouger les lignes et il n’exclut pas la création d’une liste aux européennes.

Chasseur autodidacte depuis 19 ans, j'ai appris à me former et m'informer seul. Ce besoin de connaissances du monde de la chasse conjugué à un esprit espiègle m'ont assez naturellement conduit au journalisme cynégétique

14 Commentaires

  1. Aucune censure, laissez moi rire, je suis chasseur et quand j’ai écrit dès le début : Schraen démission » après sa prise de position politique, rien n’est apparu, pourtant il n’y avait aucune impolitesse dans mon message ?????????

  2. Mr le Président. Mon même chasseur, nous sommes insultés, outragés, montrés du doigt, bafoués, accusés de tous les maux inhérents à la chasse et beaucoup d’entre nous, chasseurs, chasseresses pensent qu’il faudrait ne pas reprendre le permis l’an prochain. Vous le savez et ne pouvez l’ignorer. Osez nous donner cette conduite à suivre au niveau National que diable !!! Nous serons rapidement sollicités, implorés de revenir, comme dans certains pays…, réguler certaines espèces sauvages. Au lieu de ça on écoute une humoriste chanter des propos parfaitement diffamatoires qui alimentent des mauvais débats à notre endroit !! Nous le savons, beaucoup d’entre nous ne suivraient pas vos directives mais ils ne seraient, à mon avis, pas légion. Si je me trompe dans mon approche veuillez m’en excuser mais j’en ai marre d’être le guignol de service et un bien triste spectateur. Je vous assure de tout mon soutien. Et ce n’est pas un message anti-chasse bien au contraire, si encore on lit bien et que l’on suit l’idée proposée !! Respectueusement.

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici