Dossier chasse On a testé pour vous Test Peltor 3M SportTac avec Kit Gel

Les casques électroniques Peltor figurent parmi les plus grandes références du marché depuis plus de 10 ans maintenant. En effet le géant mondial 3M Peltor (créé il y plus de 50ans) dispose d’un savoir-faire unique dans de très nombreux domaines, dont celui de la protection auditive.



Peltor a une gamme très étendue de casques (et aussi d’oreillettes, voir notre essai des LEP 100) tels que le Peltor Protac Hunter, le Tactical XP, le Protac Shooter, mais c’est le Peltor SportTac, le best-seller au niveau de la chasse, que nous allons tester.

PRISE EN MAIN

Le SportTac est compact dans tous les sens du terme, excepté son arceau assez large et recouvert de caoutchouc qui permet un excellent maintien. Les coques de protections sont relativement fines donc, allant même jusqu’à se terminer en biseau sur la partie inférieure de celles-ci afin de se faire un maximum oublier lorsque l’on épaule (la crosse ne tape quasiment jamais sur le casque). Le casque peut se replier en boule et ainsi se loger aisément dans une poche de veste.

UNE UTILISATION SIMPLE

Le SportTac est relativement simple d’utilisation, car il ne dispose pas de 36 réglages. Les boutons de réglages de volume et celui de mise en route sont situés du même côté, il ne dispose pas en effet d’un réglage indépendant du volume droit/gauche. Les boutons sont assez petits et assez proches ce qui fait qu’il n’est pas toujours facile de tomber pile dessus quand on a le casque sur la tête. Cela demande une habitude et il est parfois plus rapide d’ôter le casque pour les trouver, notamment avec des gants. Au chapitre pratique, les piles sont des AAA (LR03), il en faut 2 (vendues avec).

UN CASQUE MODULABLE

Autre atout du SportTac, la possibilité de le faire évoluer. Vous pouvez inter changer les coquilles vertes d’origine pour des coquilles plus visibles telles qu’orange camo ou rouge, pratique pour la battue (et aussi si vous perdez votre casque pour le retrouver !). Les changer se fait en un tour de main, il suffit de déverrouiller le clipsage de chaque côté puis d’installer les coques voulues.

A titre de comparaison vous pouvez retrouver notre essai du casque électronique Walker’s Razor Quad 360

Les mousses peuvent aussi se changer, c’est d’ailleurs l’une des grosses nouveautés de l’année dernière avec l’apparition du kit gel. Ce kit hygiène comme l’appel 3M permet de remplacer vos mousses d’origines par un kit en gel beaucoup plus confortable (nous y reviendrons plus bas). Ce kit permet par ailleurs d’obtenir 1db d’atténuation en plus. Là encore pour les changer il suffit de les déclipser et de reclipser. Vous pourrez lors de cette manœuvre en profiter pour changer (le côté hygiène donc) la mousse interne qui protège le micro et qui peut se remplir de quelques impuretés

LE SON

Point essentiel d’un casque électronique : sa qualité sonore. Le SportTac est reconnu d’ailleurs pour cela et force est de constater que ces différentes évolutions au fil du temps n’ont pas altéré ses qualités intrinsèques, bien au contraire. Le son est stéréo (comme l’oreille humaine) et le rendu est réellement bluffant. Nous testons souvent des caques électroniques, et ce qui nous parait essentiel c’est la capacité des casques à reproduire fidèlement les sons, mais surtout de permettre aux chasseurs de savoir d’où ils proviennent . De ce point de vue là , le Peltor s’en sort magistralement bien. Plongé au cœur de la forêt on est comme immergé dans un magasin Nature et Découverte ! On entend des chants d’oiseaux venir d’un peu partout (tout dépend de la saison bien entendu). Au-delà du rendu, nous percevons facilement si les sons proviennent de droite ou de gauche, mais aussi s’ils viennent de devant ou derrière.

Et placés en bordure de bois en plein vent allez-vous nous dire ? Et bien pour nous c’est LA grande force du Peltor SportTac… En effet c’est le seul et unique casque à filtrer très correctement les bruits du vent, et comme chacun sait il est quasi impossible de porter un casque électronique quand le vent souffle. Le Peltor SportTac est un bijou de ce côté-là, surement dû à ses micros qui sont rasants et intégrés dans la coque, à la différence d’autres casques.

APRÈS UNE JOURNÉE D’UTILISATION

Nous avons pas mal chassé avec le kit mousse d’origine du SportTac, ceci afin de pouvoir réellement comparer avec le kit gel. Le constat est sans appel, plus jamais nous n’utiliserons autre chose que le kit gel sur ce casque ! Pourquoi se priver d’un tel gain de confort ? Très honnêtement en fin de journée avec le kit normal, et ce n’est pas forcément propre à ce casque, nous avions le sentiment d’avoir la tête dans un étau, ce n’est plus du tout le cas avec le kit gel. En outre il permet de moins transpirer quand il fait chaud. Le casque est vendu pour 600 heures d’utilisation avec un jeu de pile neuve soit 75 jours de chasse de 8h ! Le casque est prévu pour s’éteindre automatiquement après plusieurs heures d’utilisation, mais ce dernier prévient en envoyant un signal (qui fait parfois sursauter), il suffit alors d’appuyer sur n’importe quel bouton pour qu’il ne se coupe pas et reparte pour plusieurs heures.


⇒ Plus d’informations sur le Peltor 3M SportTac : Rivolier.fr

NOS NOTES ...
AVIS CHASSE PASSION
Depuis presque 20 ans au service de la chasse et des chasseurs sur Internet. Traiter l’actualité cynégétique au quotidien, informer les chasseurs des nouveautés, vous offrir les meilleurs contenus chasse (vidéos de chasse, photos).

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici