Griffon Nivernais

griffon nivernais

Caractéristiques :

Très rustique, plutôt sec, il est bâti pour travailler sur la durée plus que sur la vitesse. Sa tête est décharnée et légère, avec un crâne presque plat, une truffe très apparente et un peu de barbe. Ses yeux sont souvent foncés, avec un air vif, et ses oreilles sont souples, assez poilues et légèrement tournées à leur extrémité. La poitrine descend jusqu’aux coudes, avec un poitrail pas très large, le dos est allongé, le rein soutenu. Le fouet, pas très long, est porté en sabre et est plus espié vers le milieu. Le poil, long, hirsute et broussaillant, est assez dur, de différentes teintes de gris (de préférence gris de loup ou gris-bleu), ou fauve avec un mélange de poils noirs et blancs.

Parc de chasse de Baville

Culture Chasse

 

Aptitudes à la chasse :

Autrefois employé pour le loup, très courageux, le griffon nivernais est aujourd’hui utilisé au renard, au chevreuil, et au sanglier, qui est sa grande spécialité. Fin de nez, excellent rapprocheur, mordant, il a un poil qui le protège des ajoncs, des épines ainsi que des intempéries. Autre particularité, il peut être employé en très petit nombre, ce qui n’est pas le moindre de ses avantages.

Alimentation :

Ses besoins sont très raisonnables, sauf en période de chasse, où ils sont multipliés par deux. Il faut compter 420 g de viande par jour en temps normal, ou l’équivalent en aliment humide ou complet sec. Une alimentation équilibrée est nécessaire pour une bonne santé et de bonnes performances au travail.

 
Conseils :
Education

Il n’est pas plus difficile qu’un autre à dresser. Une éducation progressive est préférable et donne souvent des chiens plus équilibrés que ceux soumis à une méthode plus musclée.

En ville

Même s’il aime les hommes et s’entend bien avec les enfants, ce n’est pas un chien de compagnie, et il n’est vi aiment pas fait pour la ville ou l’appartement.

 
 
Brard et Sarran

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici