VOTRE NOM D'UTILISATEUR

VOTRE EMAIL




J'ai déjà un compte
Chasse Passion
Nom d'utilisateur

Mot de passe

Mot de passe oublié

Je n'ai pas encore de compte



Accédez au meilleur de Chasse Passion en vous inscrivant gratuitement en quelques clics


MOT DE PASSE PERDU
VOTRE EMAIL



A bientot
 

Les équipages de Petite Vénerie chassent le lièvre et le lapin mais aussi le renard.

Alvis audio spéciale chasse

La chasse de ces animaux ne nécessite pas forcément de chevaux, les distances parcourues par ces animaux lors d’une chasse étant beaucoup plus courtes. Est considéré comme meute de vénerie, un ensemble de chiens, rassemblant un minimum de 6 chiens de race homogène créancés sur le même animal.

Selon les régions et le gibier chassé, les chiens sélectionnés par l’équipage pourront être de races très diverses, généralement plus courtes sur pattes que les grands chiens courants. Les meutes sont également moins nombreuses et donc moins coûteuses d’entretien.


Pour chasser le lièvre ou le lapin, il n’ait pas non plus besoin de milliers d’hectares comme pour la vénerie du cerf ou du sanglier, les frais engendrés par la création et l’entretien d’un équipage de petite vénerie sont donc accessibles au plus grand nombre. Les cotisations s’élèvent par an à quelques centaines d’euros, tout au plus. A pied, la plupart du temps, ces veneurs ont une tenue plus légère que leurs homologues chassant à cheval.

Pas de redingote, ni de bottes à chaudron donc pour courir à travers champ, et la toque de cavalier est généralement remplacée par une simple casquette. Seul le gilet et une « cravate » portant le bouton de l’équipage, rappelleront l’étiquette et l’élégance codifiées par Louis XIV. La trompe « à la Dampierre » sera souvent remplacée par une simple « pibole », plus facile à porter au cours de ces courses à pied extrêmement sportives à travers la campagne. Parce que cette chasse demande une grande forme physique (le piqueux courre derrière ses chiens toute la journée durant…) ou parce qu’elle est beaucoup moins onéreuse que la grande vénerie, la petite vénerie attire un public plus jeune et socialement plus diversifié. Beaucoup de ces équipages sont composés de ruraux, agriculteurs, éleveurs et villageois réunis par une même passion.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DERNIÈRES VIDÉOS CHASSE PASSION

Actualités de la chasse

Cam1071

Vidéos de chasse

[Vidéo] Une chèvre défend son petit face à un sanglier

[Vidéo] Une chèvre défend son petit face à un sanglier

Nombreuses sont les vidéos ou l'ont voit des sangliers se nourrir de toutes sortes de proies. Si souvent il s'agît...

15 avril 2024 Aucun commentaire

Petites annonces

×

You may choose to prevent this website from aggregating and analyzing the actions you take here. Doing so will protect your privacy, but will also prevent the owner from learning from your actions and creating a better experience for you and other users.