VOTRE NOM D'UTILISATEUR

VOTRE EMAIL




J'ai déjà un compte
Chasse Passion
Nom d'utilisateur

Mot de passe

Mot de passe oublié

Je n'ai pas encore de compte



Accédez au meilleur de Chasse Passion en vous inscrivant gratuitement en quelques clics


MOT DE PASSE PERDU
VOTRE EMAIL



A bientot
 
tunet

Abandon d’armes : un dispositif de collecte par les armuriers est en test en Auvergne-Rhône-Alpes

sporting-decoys-2233607_1280

Dans la continuité de l’opération de collecte des armes réalisée par l’État à la fin de l’année dernière, le gouvernement continue de mettre en place des projets permettant aux Français d’abandonner les armes dont ils ne souhaitent pas rester propriétaires.

tuchassou

Si auparavant, il était possible de rester propriétaire d’une arme de chasse dont on avait par exemple hérité, les choses ont largement évolué depuis quelques années, ce qui pousse souvent ces personnes à suivre les directives officielles pour abandonner l’arme auprès des autorités.

Jusqu’ici, la police et la gendarmerie étaient les seuls entités aptes à recueillir les armes abandonnées mais l’État souhaite simplifier la procédure et mettre les armuriers dans la boucle.


Un dispositif de test est donc en cours en Auvergne-Rhône-Alpes depuis le 10 juillet dernier et une liste de 7 armuriers a été mise en place pour remplir cette mission.

Les Français qui ne souhaitent pas conserver une arme chez eux suite à une succession, une évolution de la règlementation ou une simple découverte, pourront donc se rendre chez l’un de ces armuriers pour effectuer la procédure d’abandon.

L’implication des armuriers dans ces démarches permettra donc de soulager les services de police et de gendarmerie mais aussi d’introduire ces armes sur le SIA afin d’assurer leur traçabilité.

Les armuriers seront rémunérés par l’État au nombre d’armes qu’ils auront collecté sur une période donnée.


Dans la mesure ou le test s’avère concluant, le gouvernement prévoit d’étendre rapidement le dispositif à toute la France. Une réforme sera alors mise en place et 350 armuriers habilités pourront récupérer les armes abandonnées sous le contrôle des autorités qui continueront de suivre étroitement le dossier.

Brard et Sarran

Une réflexion sur « Abandon d’armes : un dispositif de collecte par les armuriers est en test en Auvergne-Rhône-Alpes »

  1. Ils vont avoir du travail, car je suppose que les premiers à respecter la loi seront les dealers, les malfrats et toute la racaille.
    En fait on désarme donc les gens honnêtes.
    Devinez ce que ça va donner!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DERNIÈRES VIDÉOS CHASSE PASSION

Actualités de la chasse

Vidéos de chasse

[Vidéo] Un sanglier trop curieux s’est coincé la tête entière dans un seau

[Vidéo] Un sanglier trop curieux s’est coincé la tête entière dans un seau

Le sanglier est un animal opportuniste qui ne manque jamais l'occasion de se mettre quelque chose sous la dent. Pour...

28 novembre 2023 Aucun commentaire

Petites annonces

×