Actualité de la Chasse Chasse en France Des agriculteurs déposent du fumier et des pneus devant la FDC de...

Rien ne va plus entre le monde agricole et la fédération des chasseurs de Meurthe-et-Moselle



Au cours de la nuit dernière, des agriculteurs sont venus déposer un tas de déchets composé de fumier et de pneus tout le long de la clôture du siège de la fédération.

Pour les chasseurs c’est l’incompréhension totale. Pourquoi tant de haine alors que ces derniers ont cette année encore réglé une facture de 70 000€ de dégâts qui leur a injustement été imputé.

D’autant plus injuste que depuis 1 an et demi la fédération doit également faire face à la peste porcine africaine. Les chasseurs se sont mobilisés plus que jamais pour éviter, avec succès jusque-là, que ce fléau n’arrive en France et impacte toute la profession.

Ci-dessous la réaction sur Facebook de la fédération :

Depuis presque 20 ans au service de la chasse et des chasseurs sur Internet. Traiter l’actualité cynégétique au quotidien, informer les chasseurs des nouveautés, vous offrir les meilleurs contenus chasse (vidéos de chasse, photos).

7 Commentaires

  1. Quelle honte ! Encore un coup de la FNSEA ! Quand on voit le niveau de salaire de leurs dirigeants, ils sont vraiment mal placés pour critiquer les chasseurs

  2. Bonjour savent-ils vraiment qu’ils veuillent exactement les cultivateurs les chasseurs ils font tous leurs Possible ils payent les dégâts les cultivateurs sont jamais contents Qu’ils se retournent vers l’état cordialement un chasseur de la touraine

  3. Par contre pour laisser fleurir les éoliennes, il n’y a pas de problèmes. Mais c’est vrai cela rapporte pas mal, à environ 5000 euros l’éolienne par an. le calcul est vite fait.

  4. je pense qu’ils avaieint des pneus à jeter et pour pas dépenser, l’agriculteur est économe c’est connu , ils ont mis un peu de fumier avec et saupoudrer de réclamations ( on sait jamais si on peut toucher un peu), comme ça , ça passe inaperçu. En vrai je pense qu’ils se trompent de cibles, tout le monde agricole sait pertinemment que ce n’est pas la faute des chasseurs si la population de sangliers a augmenter aussi vite . Les agriculteurs ont également une part de responsabilité , mais c’est un peu toute la société qui est responsable. Il faut nourrir , alilmenter en énergie, 6 milliards d’êtres humains et tout cela à un moindre coup. c’est surtout cela le problème . Maintenant , si certains pensent qu’en déversant de la M …. cela va faire avancer les choses,je pense pas qu’ils aient besoin de postuler pour un prix Nobel et encore moins ceux qui les y incitent.

  5. BJJ
    Il m’est insupportable de voir que des chasseurs vomissent leur fiel sur les agriculteurs. En effet réfléchissez un instant car si vous êtes comme moi, pour la plupart je pense, que vous avez la chance de pouvoir chasser c’est parce que des agriculteurs vous acceptent sur leurs terres, en payant ou pas d’ailleurs. Au lieu de faire le beau jeu des anti-chasse, passez un peu de votre temps libre, période de chasse ou pas, a aller les voir et parler avec eux. D’abord vous ne passerez plus pour des abrutis en pays conquis et ensuite ils vous ferons profiter de leurs observations quotidiennes de la nature. Arrêtez aussi de croire à toutes les palabres émises par les FDC, plus soucieuses des finances que des réels problèmes de gestion de la faune sauvage. Pour avoir assisté dernièrement à 2 réunions dans mon département, il ne se parle que de financer des dégâts mais pas un seul mot ni d’information pour faire baisser la population de sangliers. Eh oui, on a limité les prélèvements par AP pour enrayer la baisse des permis de chasser due à la raréfaction du petit gibier et maintenant toujours pas de petit gibier mais des sangliers en grand nombre.Que de grossières erreurs commises par des gens sensés veiller à cela et il est inadmissible d’en supporter ces errements coupables. Je dis aux agriculteurs, ne tournez pas le dos aux chasseurs, bien au contraire c’est unis que nous nous en sortirons mais soyez vigilents des dires et des décisions de leurs dirigeants, cette action que vous venez de faire en est semble-t’il le témoignage. Je suis chasseur, 50° permis cette saison, je veux pouvoir chasser en toute sérénité mais je reste perplexe pour l’avenir. La chasse reste pour moi un plaisir et une passion et non un défouloir à bêtises

    • Bonjour, j ai lu votre commentaire. Je suis partiellement d accord avec vos propos , mais rien n est tout blanc ou tout noir. Certes un certain nombre de chasseurs’ je devrais dire tireurs’ ne joue pas le jeu et font du nourrissage en forêt. C est n importe quoi, la je suis d accord. Cependant un certains nombre d agriculteurs’ parfois chasseurs eux même, ne joue pas le jeu également. Comment affûter les sangliers quand les cultures vont jusqu’au pieds des arbres. Qu’ en est il des 6 mètres sans culture le long des cours d eau. Cela permettrait ,si cela était respecté, de trouver des espaces pour vermiller et serait utile à un retour du petit gibier. Il faut aussi que l affût en plaine soit autoriser des les semis , encore faut il que la fédération le demande expressément auprès de la DDT , qui selon la « sensibilité «  de son directeur jugera utile cette ouverture anticipé. De même , qu attendent les fédérations pour sanctionner les adjudicataires,propriétaires ou acca qui pratiquent l élevage en forêt. Enfin d ou proviennent les tonnes de maïs qui servent au nourrissage et dont l argent ainsi obtenu ( en liquide) est sans nul doute déclaré au fisc en toute légalité. Sur ce je vais acheter un balai pour nettoyer devant ma porte, et j invite chasseurs et agriculteurs à faire de même. Cordialement

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici