Actualité de la Chasse Chasse en France Des autocollants simulant la mort des chasseurs

Ce week-end, dans la Meuse, un groupe d‘activistes anti-chasse a placardé des voitures de chasseurs participants à une battue d’un autocollant d’une violence sans nom.



Reprenant le visuel connu d’un autocollant de la FNC « Chasseur et fier de l’être », cet autocollant montre un homme tirant une balle dans la tête d’un chasseur avec comme slogan « Anti-chasseurs et fier de l’être ».

Ignoble, cet autocollant montre clairement que les « idées » des opposants à la chasse sont d’une violence extrême. Tout comme les actes d’ailleurs, car les véhicules ont eu les pneus crevés et les vitres cassées pour certains  d’entre eux.


Notre chère ministre de tutelle, Barbara Pompilli se fendra-t-elle d’un Tweet, si ce n’est mieux, pour dénoncer cette violence lorsqu’elle rentrera d’Asie où elle est actuellement en voyage pour observer les rhinocéros ? Rien n’est moins sûr…

Comme toujours, inexorablement, on laisse les chasseurs se faire bafouer, marcher dessus et humilier en attendant qu’un drame soit perpétré

Depuis presque 20 ans au service de la chasse et des chasseurs sur Internet. Traiter l’actualité cynégétique au quotidien, informer les chasseurs des nouveautés, vous offrir les meilleurs contenus chasse (vidéos de chasse, photos).

18 Commentaires

  1. Un courrier officiel de notre president Willy Schraen devrait etre lancé à Mme Pompili, elle avait été tres sensible pour un renard mort « soit disant » retrouvé sur la voiture d’un antichasse pendant le confinement.

  2. Innommable !
    Les quelques trop rares décisions de justice condamnant légèrement les auteurs (en considérant que les plaintes soient prises et les enquêtes effectivement menées par les autorités compétentes !) n’ont pas l’air de calmer les ardeurs de ces abrutis.
    Jusqu’où allons nous supporter ces attaques à notre mode de vie …?

    • Nous avons encore ici à des intégristes anti chasse!
      Cette intolérance envers notre ruralité, montre bien la perte des valeurs de notre société qui perd son identité.

      Nous ,chasseurs,devont résister devant ce terrorisme et afficher notre identité du monde rural, et en être fier.

    • 1) le commanditaire et l’imprimerie doivent être inculpés, pour moi c’est impensable que la justice ne soit pas saisie..
      2) ce que l’on voit sur l’image est un appel au meurtre identique aux appels des djiadistes !!! Ce doit être puni de la même façon..
      3) il faut faire supprimer tous les dons qui sont fait.. à ces extrémistes
      4)je pense qu’ils sont entrain de se saborder tout seuls..

  3. Bonjour,
    De nos jours, le pire devient une réalité quotidienne. Créer, imprimer et distribuer ce genre de papillon adhésif pour exprimer des velléités anti-chasse est condamnable. Cela ressemble fort à un appel au meurtre ! D’ailleurs, on peut remarquer qu’une partie du logo des chasseurs figure sur l’image. Sur ce que j’observe, il doit y avoir matière à légiférer.

    • Ce sont purement et simplement des menaces de mort. Ceci doit être condamné sévèrement.
      Les anti-chasse ne sont absolument pas représentatifs de la nature la biodiversité la protection de la nature.
      Encore moins des us et coutumes de toute une civilisation.
      Les libertés de chacun s’arrête où commence celle des autres.
      Il est temps ici comme ailleurs que les lois reprennent leur droit absolus.
      Chasseur restez respectueux, mais oeuvrons tous pour que ce patrimoine culturel le reste.

  4. La justice ne fait rien contre ces bons a rien qui nous pourrissent la vie , je l’ai dèja dit plusieurs fois ces gens là ne comprennent que la violence s’est malheureux a dire mais il faut agir comme eux .si on continue a se laisser marcher sur les pieds cela va empirer et dans dans un avenir proche notre passion ne sera qu’un souvenir !

    • Honteux.
      Que voulez vous,on ne fera jamais des chevals de courses avec toutes ces chèvres anti chasse.
      Plainte doit être déposée

  5. On reste sans voix… On ne peut tolérer que ces menaces de mort sans cesse réitérées restent impunies. Qu’attendent les pouvoirs publics ? qu’un drame se produise ? Il faut saisir la justice. Et l’opinion publique qu’en dit-elle ? si le tireur menaçait un chaton, cet autocollant aurait déjà fait la une des médias. Quant à Mme POMPILI, elle fait bien de s’intéresser aux rhinocéros, cela lui évitera de se ridiculiser comme sa consoeur Muriel FUSI en confondant rhinocéros et hippopotame quand elle en verra un dans nos belles forêts de France !!!

  6. Que fait le lobbyiste de la chasse monsieur Thierry COSTE ? Que font les ministres de l’intérieur ?de l’écologie et par ricochet le garde des sceaux ? On voit quand même la traitrise de ces gens là ! abattre un homme qui a un fusil ouvert d’une balle par derrière ! On arrive à un comble d’ignominie !!! J’espère qu’il va y avoir des sanctions exemplaires

  7. Nous avons un ministre de la justice qui est aussi chasseur, mettons lui le dossier entre les mains avec un dépôt de plainte de notre fédération nationale pour « menace de mort et incitation au meurtre « , nous verrons si les tribunaux sont efficaces?

  8. N’attendons pas que quelqu’un intervienne pour nous.

    Faites moi savoir par ce site si vous êtes prêts à intenter un procès à ces individus, bougeons nous.
    Nous pouvons faire un recours collectif.

  9. Je serais curieux de savoir quel « motif impérieux » permet à Mme Pompili d’aller en Asie contre toutes les règles de confinement anti-Covid. Par mesure de précaution je suggère qu’elle y reste.

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici