VOTRE NOM D'UTILISATEUR

VOTRE EMAIL




J'ai déjà un compte
Chasse Passion
Nom d'utilisateur

Mot de passe

Mot de passe oublié

Je n'ai pas encore de compte



Accédez au meilleur de Chasse Passion en vous inscrivant gratuitement en quelques clics


MOT DE PASSE PERDU
VOTRE EMAIL



A bientot
 

Les chasseurs demandent une audience auprès du Président de la République suite à l’interdiction des chasses traditionnelles

Chasse aux pantes

Dans le Sud-Ouest, le torchon brûle entre les services de l’État et les chasseurs depuis que le Conseil d’État a décidé d’interdire les chasses aux pantes et à la matole. Ces chasses dîtes « traditionnelles » n’ont pas de réelle raisons de se voir suspendues si ce n’est la pression exercée par quelques associations animalistes.


Les chasseurs du Lot-et-Garonne décidés à aller jusqu’au bout.

Depuis la décision du Conseil d’État, il y a eu beaucoup de réactions dans les Landes et dans les Pyrénées-Atlantiques qui ont décidé d’aller jusqu’à faire la grève de la chasse aux sangliers. La Gironde et le Lot-et-Garonne ne sont pas en reste car eux aussi sont impactés par cette nouvelle interdiction qui vient amputer une nouvelle fois le monde cynégétique d’une de ses pratiques ancestrales.

Comme dans les départements voisins, le Lot-et-Garonne a décidé de bloquer les échanges entre la Fédération et les services de l’État. Cela va du suivi sanitaire de la faune sauvage (notamment sur la tuberculose bovine) mais aussi sur les prélèvements et les dégâts causés par le grand gibier.


Cette fois la coupe est pleine et les chasseurs refusent de se laisser faire. Les associations animalistes ne cessent de s’attaquer aux différentes pratiques des chasseurs en grignotant peu à peu toute sorte d’interdictions.

Impossible pour les nemrods de laisser tomber les pantayres car, même s’ils ne sont pas nombreux à l’échelle nationale, ce mode de chasse fait partie de la culture locale et de ses traditions.

Et puis quoi? La prochaine étape ce sera les palombières?

Une entrevue avec le Président de la République a été sollicitée.

Les chasseurs du Lot-et-Garonne ne veulent rien lâcher et son prêts à aller au plus haut niveau pour sauver ces chasses traditionnelles du Sud-Ouest.


Une délégation s’est donc présentée à la préfecture d’Agen ce vendredi 24 mai afin d’être reçu par le préfet. L’objectif est de remonter la chaîne de commandement pour obtenir un rendez-vous avec le Président de la République afin d’exposer leur point de vue.

Malgré les études, les incohérences et les preuves apportées par les chasseurs sur le bien fondé de leur mode de chasse, le Conseil d’État ne semble pas leur avoir donné l’opportunité de se défendre, cédant aux pressions exercées par les services juridiques des associations anti-chasse.

Aucune étude n’a été réalisée par ces organisations « écologistes » sur les populations d’alouettes pour voir si l’interdiction de la pante et de la matole avait eu un impact. Impact dont on sait déjà qu’il est nul puisque l’alouette est un gibier qu’il est possible de tirer au fusil durant la saison régulière…

Supprimer la chasse et ses traditions, voilà le leitmotiv de ces associations.


Les chasseurs ne veulent pas se laisser faire mais l’administration semble faire la sourde oreille sur ce dossier. La délégation de chasseurs a été contrainte de se rendre en personne à la préfecture car de nombreux courriers ont été envoyés en vain.

Les courriers sont restés sans réponse et les disciples de Saint-Hubert se sentent mis de côté, comme s’il ne s’agissait pas de citoyens comme les autres et qu’ils étaient mis au ban de la société.

Le combat continue donc dans le Sud-Ouest et les départements concernés ne sont pas prêts d’arrêter la mobilisation. D’autres actions encore tenues dans le secret pourraient être mises en place dans les semaines à venir si le gouvernement continue d’ignorer les demandes des chasseurs concernés.

22 réflexions sur « Les chasseurs demandent une audience auprès du Président de la République suite à l’interdiction des chasses traditionnelles »

  1. Pour rappel, nous avons à faire face à l’Union Européenne, pas à un pays appelé Europe. Donc, nous devons simplement informer les gens de l’UE que nous ne tenons aucun compte de leurs directives et que les chasseurs français gèrent leur chasse en France. En les avertissant en même temps que notre gouvernement, en montrant notre détermination et en continuant nos chasses traditionnelles, nous n’acceptons plus l’ingérence d’étrangers dans notre façon de vivre.

  2. Il faut se rendre à l’évidence ,ce n’est que le début des interdictions .La chasse sera attaqué de tous les côtés jusqu’à elle disparaisse.La société actuelle n’en veut plus ;c’est mal vu ,sauf quand cela rend service à tout le monde…
    Elle sera grignotée inexorablement morceaux par morceaux jusqu’à son extinction totale.Je suis chasseur et cela fait longtemps que j’ai compris que nos politiques ne se soucient guère de nous à part en période d’élection…

    Je pense qu’il y a des moyens pour redorer le blason des chasseurs notamment par le biais des dons de gibiers mediatisés à des associations, des banques alimentaires mais aussi dans les cantines,nettoyage de la forêt des détritus…
    Cela permettrait de reprendre la main sur l’image catastrophique du chasseur,et de la bonifier en multipliant les actions.
    L’opinion publique aura de toute façon notre salut ou notre extinction…
    Willy si tu m’entends……

  3. A confondre les genres, on finit par oublier l’essentiel, l’heure est grave pour nos amis du Sud Ouest, ou on fait de la politique ou on s’occupe vraiment de la chasse au niveau national…a-t-on vu les dirigeants syndicaux s’impliquer dans les élections européennes ? Non…la seule chose que j’espère simplement c’est qu’on ne sera pas ridicule face à nos ennemis du parti animaliste. Sinon il faudra en tirer doublement les conséquences.

  4. On ne peut pas compter sur monsieur Schraen qui a appelé (si les mémoires ne sont pas trop courtes) à voter Macron qui se fout royalement de la ruralité. Le Conseil d’Etat, infesté de rouges et de verts, est en réalité aux ordres de la Macronie tout comme l’est le Conseil des Sages à qui on demande non pas d’être sage mais d’être obéissant. Les mensonges et les foutages de gueule, c’est fini ! Ne vous trompez pas de bulletin de vote le 09 juin pour éradiquer ces extrémistes qui nous saignent à blanc.

  5. La protection de la vie animale va s’accroitre, du fait de la baisse des effectifs.Les oiseaux se rarefient, ce qui est tres grave. Les chasseurs passionnés devraient se focaliser sur les sureffectifs de sangliers. On attend qu’ils fassent leur travail de regulation, dans le cadre de leur activité de loisir. Cela va devenir plus qu’utile. Avoir des actions utiles pour tous, ce serait bienvenu.

    1. Les chasseurs sont peut être les seuls à payer une cotisation à l’état pour pratiquer leur loisirs .
      Que certains aiment chasser le sanglier ok , mais nous n’avons aucun devoir de régulation .
      D’autres part l’Europe dépense des sommes astronomiques pour perpétrer des traditions locales , mais en parallèle ses textes permettent par leur interprétation d’interdire des pratiques ancestrales au niveau de la chasse .
      Malgré les preuves apportées pour prouver que ces chasses ne sont pas en contradiction avec les textes européens.
      Malheureusement nos tribunaux sont corrompus et rongés par les ver(t)s .

    2. @Senti La Chasse est une activité de loisir, comme le sont le Ski, la Natation, le Cyclisme etc.. Les chasseurs n’ont pas un « TRAVAIL » à faire, ils ne sont pas des « Agents de l’État » chargés d’une mission. Les Skieurs n’entretiennent pas les pistes, les Nageurs ne ramassent pas les détritus sur les plages, les Cyclistes ne nettoient pas les abords des routes. La Chasse est la seule activité de loisirs pour laquelle les chasseurs payent cher un permis. Avez-vous un permis pour faire du Ski ou du Footing ? Avez-vous des obligations imposées dans le cadre de vos activités de loisirs ? Les Chasseurs paient non seulement un permis mais doivent aussi payer les dégâts causés aux cultures par le faune sauvage ? Et vous voudriez en plus en faire des agents bénévoles de l’Etat, non rémunérés ? La régulation, ils la font automatiquement par les prélèvements mais elle n’est pas dans leurs attributions. Néanmoins, les chasseurs entretiennent bénévolement le milieu naturel (débroussaillage, ouverture de sentiers pédestres, cultures faunistiques etc..). Ils entreprennent même des actions à grande échelle de nettoyage de l’environnement. Bien entendu ce travail bénévole n’est commandé que par leur bonne volonté et leur souci de préservation de la biodiversité. Ce travail non obligatoire profite à la collectivité, promeneurs, randonneurs, vététistes, cavaliers etc..
      Alors, cher monsieur, réfléchissez avant de dire « On attend qu’ils fassent leur travail de régulation ». Des actions utiles, ils en entreprennent beaucoup, dont celles de sauvegarde des espèces fragiles, notamment en cette période où les jeunes oiseaux ont besoin d’eau et de nourriture pour survivre. Et ils y consacrent une grosse part de leur temps, toute l’année y compris les week-end, quand d’autres beaux parleurs vivent la Nature devant le téléviseur. Si vous pouvez observer des oiseaux dans la Nature, dites vous bien, cher monsieur, que le chasseur y est pour quelque chose.
      Cordialement,

  6. Je ne suis pas sur que l’Europe soit souveraine à ce point sur les décisions nationales et identitaires d’un pays. Je pense plutôt que c’est de l’enfumage et un manque de courage politique de nos représentants.
    Je prends l’exemple de nos voisins britannique (sortie de l’Europe depuis), ils ont tjrs réussi à garder leur monnaie sans que cela ne pose problème à l’Europe. Il doit y avoir d’autres exemples sans doute en Europe d’exceptions culturelles.
    On voit bien que quand on veut on peut. On nous répète à l’envie que la France et un pays à part dans le monde, de part notre histoire et notre culture. Que nos représentants politiques aient le courage de le monter nom de dieu au lieu de tout mettre sur le dos de l’Europe. Faut montrer ses corones maintenant les responsables politiques, les discours c’est bien mais les actes c’est mieux.

  7. Comptons sur nous mêmes, nous ne serons que mieux servi.
    Prenons nos responsabilités le 9 Juin.
    Ça suffit !
    Parlons d’une seule et même voix

  8. Pauvre chasseurs😕😕
    Aujourd’hui malheureusement qui en parle le plus de nos chasses traditionnelle….
    C’est nous chasseurs..
    Arrêtons de tendre la perche a tous ses écolos qui n’apportent rien…
    Le prochain sujet sera sûrement la palombes,les appelants et nos chiens…
    Pensons plutôt a attirer nos jeunes vers la chasse…
    Et si on arrete les battues ne soyons pas surpris si nos anciens ne prennent plus le permis et que les agriculteurs se désolidarisent des chasseurs…..

    1. Et vous ? Qu’est ce que vous apportez ?
      Concentrez vous sur les sangliers qui font des dégâts plutôt que chasser des oiseaux .
      Vous avez besoin de ça pour vous nourrir ?

  9. Bonjour,
    Mais que fait donc notre « cher » Pésident de la FNC. Lui qui se montre dans les journaux télévisés et autres…. Je me pose franchement la question de l’objectivité de sa présence sur une liste pôur les Européennes. Au moment ou les agriculteurs revendiquaient et manifaistaient logiquement pour la survie de leurs activités, l’a t’on entendu les défendre et intervenir? Pourtant il est soi disant défenseur de la ruralité dans son ensemble. Je sais ce qu’il me reste à faire en tant que chasseur pour les Européennes.

    1. Pourquoi,la chasse se résume aux battues !un exemple ,les chasseurs Catalans l ont fait,ils ont obtenu après quelques semaines quasiment tout ce qu ils voulaient.l Europe et les ong anti tout,avec la collaboration des juges nous en interdisent tous les jours un peu plus,le dialogue étant impossible il ne nous reste Que l arrêt des battues et le bulletin vote.

  10. Que font monsieur schraen et monsieur sabarot ,président de la fédé de gironde,département le plus concerné par cette interdiction, notamment pour les pantes.nous sommes plusieurs a avoir envoyé des mails a ce monsieur,silence .

    1. L alliance rurale au prochaine élection il vont se faire balayer c’est pas sa qui faut faire faut arrêter les battus les agriculteurs vont se plaindre et la sa fera boule de neige

  11. Les chasseurs ont complètement raison de passer par la hiérarchie nationale pour revendiquer un droit ( militer pour l’Europe des nations) mais aujourd’hui l’Europe est souveraine et nos élus le savent très bien
    Alors il faut aller là où le bas blesse : devant nos élus à Bruxelles
    Ils ont deux choix : soit nous écouter ou alors nous balayer comme par le passé d’un revers de manche : à eux seuls d’en prendre la responsabilité car après les gilets jaunes (le début) puis la gronde des agriculteurs voilà que maintenant la ruralitè revendique son identité !!!!
    Je ne donne pas cher du résultat des élections européennes ( le phénomène dépasse nos frontières) mais aussi ont pourrait avoir des doutes sur la pérennité d’une Europe fédérale malgré cette période d’insécurité

    1. Bonjour
      Je doute que les extrêmes soient compétentes pour porter notre voix ou diriger.
      Depuis longtemps, (15 ans) j’écoute et je lis ce que dis ce monsieur qui n’est pas un politicien.
      Il est par contre très compétent, il a dirigé les les plus hautes instances administratives.
      sa parole n’a pas changé depuis le début.
      Il a peut être la solution, d’ailleurs peu diffusé, puisque il ouvre le débat du frexit.
      Mr Asselineau…
      Parce qu’à mon sens, ce ne sont pas nos politiciens qui veulent notre bien.

  12. Les chasseurs vont se défendre eux-mêmes puisqu’on ne peut pas compter sur notre président national.
    Aurait-il d’autre chat à fouetter?

    1. voyons éric vous ne savez pas que « macron est un bon président pour les chasseurs « ?
      la position shizophrènique de schraen qui fait voter pour un européiste extrémiste comme macron tout en déplorant que l europe de bruxelles prenne des décisions funestes pour les chasseurs…. ce qu elle a fait depuis sa création mais schraen n avait pas vu … sans doute…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DERNIÈRES VIDÉOS CHASSE PASSION

Actualités de la chasse

Cam1071

Vidéos de chasse

[Vidéo] Un chamois aperçu dans les rues de Besançon

[Vidéo] Un chamois aperçu dans les rues de Besançon

Décidément, les animaux sauvages sont de plus en plus nombreux à se montrer en pleine ville depuis que les sangliers...

14 juin 2024 Aucun commentaire
×
browning

You may choose to prevent this website from aggregating and analyzing the actions you take here. Doing so will protect your privacy, but will also prevent the owner from learning from your actions and creating a better experience for you and other users.