VOTRE NOM D'UTILISATEUR

VOTRE EMAIL




J'ai déjà un compte
Chasse Passion
Nom d'utilisateur

Mot de passe

Mot de passe oublié

Je n'ai pas encore de compte



Accédez au meilleur de Chasse Passion en vous inscrivant gratuitement en quelques clics


MOT DE PASSE PERDU
VOTRE EMAIL



A bientot
 

Les sociétés de chasse du Gers dans l’impasse face aux coûts des dégâts de sangliers

Les dégâts causés par les sangliers sont à l’origine de bien nombreuses problématiques d’ordre économiques. Si les premiers touchés directement par ces dégâts sont les agriculteurs, les chasseurs aussi sont confrontés à des difficultés qui pour certains, mettent en danger la pérennité de leur société de chasse.


Dans le Gers, des sociétés de chasse ne savent pas comment payer.

Plusieurs sociétés de chasse se sont rassemblées pour s’entretenir avec les dirigeants de la Fédération des chasseurs du Gers afin d’expliquer que la situation est périlleuse en ce qui concerne leurs finances.

La Fédération des chasseurs du Gers a voté un appel de fonds auprès des associations de chasseurs d’un montant de 1000 euros afin de pouvoir répondre aux indemnisations de dégâts causés par le grand gibier.


Les sociétés de chasse n’ont pas toutes les moyens de sortir 1000 euros de la sorte et un entretien a donc été demandé avec le Président de la FDC.

Pour certaines associations qui ne comptent qu’une dizaine de membres, la cotisation demandée ne dépasse pas les 50 euros, de quoi tout juste financer les charges habituelles mais pas de sortir 1000 euros du jour au lendemain de leurs caisses.

A lire aussi : Les dégâts de sangliers toujours au centre de la fronde des chasseurs en Dordogne

Augmenter drastiquement les cotisations communales serait contraire à l’état d’esprit de certains administrateurs qui militent pour une chasse accessible.


Les représentants des associations ont donc demandé si cet appel de fonds pouvait être annulé mais la Fédération du Gers a répondu par la négative. La Fédération doit pouvoir répondre aux attentes financières qu’on lui accorde, sans quoi, la préfecture pourrait décider de sa mise sous tutelle.

La Fédération pointe du doigt des cotisations trop faibles et un manque d’initiatives.

Les sociétés de chasse ont semble-t-il été vivement recadrées par les représentants de la Fédération.

Impossible pour la Fédération de faire des exceptions, sans quoi, toutes les associations vont tenter de se défiler et les fonds ne seront jamais collectés.

La FDC se défend en expliquant que cette mesure a été votée lors d’une assemblée mais que les chasseurs concernés ne s’intéressent pas aux débats quand ils ont lieu et ne votent pas.


Le fait que les sociétés de chasse refusent d’augmenter leurs cotisations n’est pas concevable pour les responsables fédéraux. Tous les loisirs ont un coût et la chasse n’est aujourd’hui pas différente des autres disciplines.

Quand bien même, la cotisation ne devrait pas évoluer, il existe des façons de faire entrer de l’argent dans une société de chasse comme l’organisation d’un repas, la préparation et la vente de la venaison, etc.

Visiblement, le discours des uns et des autres est resté le même tout au long de l’entrevue mais personne n’a tenté de faire un pas en avant.

La Fédération est manifestement restée sur ses positions, estimant que les chasseurs devaient mettre la main au portefeuille et revoir leur copie sur leur manière de gérer leurs comptes.


Du côté des associations, certaines affirment mettre leurs comptes en standby le temps de voir si une solution pouvait être trouvée. Si ce n’est pas le cas, des bureaux entiers décideront de démissionner et quelques-unes pourraient tout simplement disparaître.

24 réflexions sur « Les sociétés de chasse du Gers dans l’impasse face aux coûts des dégâts de sangliers »

  1. Aujourd’hui il n’y a que très peu de place aux chasseurs de petits gibiers, certains ne reprennent plus les cartes de sociétaire car la plupart des champs de nos agriculteurs sont moissonnés et déchaumé il suffirait d’avoir quelques cartes de chasseurs en plus et cela pourrait aussi permettre une participation aux dégâts.
    On a l’impression que la chasse tourne autour du gros gibier et les chasseurs de petits gibiers ?

    1. Bonjour,
      Pour tout vous dire cela fait 25 ans que je répète a qui veut l’entendre que le sanglier mettra la chasse française par terre et malheureusement cela arrive a grands pas.
      De retour dans le Gers après 20 d’absence et a ma grande surprise la FDC 32 avait mis un PMA ( prélèvement Maximum autorisé) de 3 puis de 5 sanglier par jour de chasse. Dieu quelle hérésie! Alors que déjà des départements avaient des problèmes avec ce gibier. Faut-il être assez obtus pour ne pas le savoir et anticiper ces problèmes et surtout faire le contraire.
      De nombreuses sociétés de chasse ne possèdent pas de baux de chasse mais à qui il est dit que cela n’est pas nécessaire. Je serais curieux de connaître la véracité des relevés des ha boisées et taxées de 2 euros l’ha, moi-même , responsable d’un petit territoire ou ce relevé avait été porté au double et mon intervention pour régler ce problème a été mal perçue mais semble t’il je ne serais pas le seul dans ce cas.
      Et bien sûr vu les finances importantes générées pour les dégâts du sanglier, le petit gibier a été snobé par les chasseurs qui se sont rabattus sur un gibier facile puisque pas besoin d’aménagements.
      En 4 saisons de chasse , avec une pression constante j’ai réussi a réduire la présence du sanglier sur ce territoire de 75%. Chasse approche-affût et battues ont permis de prélever 144 sangliers et maintenant un malus de 500 euros pour me récompenser du travail incessant que je fournis sur ce territoire, avouez que je ne sois pas très heureux et plutôt très mécontent de cette condamnation.
      Voilà une situation très compliquée et je souhaite que toute l’opacité qui règne autour des dossiers dégâts de sanglier soit réglée au plus vite, c’est la chasse qui est menacée dans ses fondements et le débat ne doit pas être mené par une seule personne

    2. La chasse ne doit pas être une activité,ou seul les plus riches peuvent y accéder le gouvernement a doté la fédération de France de pas mal de millions d’euros et bien que cette argent serve occasionnellement a aidé les plus faibles

  2. Les présidents d ACCA et adjudicataires, reçoivent une convocation pour l AG de leur fédération départementale.
    Ils ont la possibilité de pouvoir représenter leurs associations avec le pouvoir de leurs membres grâce au timbres votes de la validation de leurs permis de chasser.
    S ils ne se rendent pas à l AG , ils ne peuvent donc pas voter.
    Venir râler après coup ne sert à rien.
    Trop peut de votants aux AG des fédérations à la vue du nombre de permis délivrés.
    Faut juste se bouger et s interresser avant afin de pouvoir s exprimer haut et fort en tant voulu, venir râler après c est trop tard.

    1. il n’y a plus de vote le jour de l’assemblée générale du Gers, renseignez-vous.
      Le vote se fait par internet les jours précédents et donc pour une partie des chasseurs qui n’y ont pas accès pas de vote.

    2. Les dirigeants des fédérations sont très forts pour vous trouver et vous submerger de mails ou de SMS quand il s’agit de devoir payer, mais envoyer des invitations ou informer de la réunion de l’AG, la ils oublient les adresses.
      Ils ne font venir que ceux qui se taisent et font les moutons.
      Ceux qui ont des choses à dire ne sont jamais les bienvenus.

  3. lors du vote il n’y avait que 2 choix que beaucoup de votants ont découvert le jour du vote sans aucune explication.
    La FDC du gers a 2 millions d euros en reserve ( cf compte rendu de l assemblée générale)
    Un sujet aussi grave qui engage la survie de beaucoup de petites sociétés aurais mérité des debats sur au moins 2 ans et une étude sur les conséquences des seuls 2 choix proposés au vote. En effet aujourd’hui vous pouvez prendre le permis national dans n importe quelle fédération départementale. J ai peur que par représailles beaucoup de permis et donc de cotisations partent ailleurs et accentuent les problèmes de la FDC 32.

  4. Je trouve que c’est pas au chasseurs de payer il son pas propriétaire des bois et des champs les chasseurs il devrait faire payé les déplacements avec leur propre véhicule quand vous faites venir un artisan chez vous il vous compte des frais de déplacement les chasseurs ils se déplace gratuitement

    1. Non les propriétaires donnent le droit de chasser sur leur terres . On doit les respecter ou alors chasser dans son jardin. Et je ne suis pas propriétaire

  5. Bonjour,
    Ma réponse ne sera pas masquée comme votre identité.
    Peut-être est-ce un manque de courage de votre part?
    A moins que vous fassiez partie de cette FDC?
    Je suis a même de soutenir mes thèses sur la chasse puisque chasseur depuis 1970 et par ma profession depuis 1982 a l’ONCFS jusqu’en 2016. Vous voyez je ne suis pas en terrain inconnu. Et vous?
    Puisque vous semblez être attentif à mes pensées et réflexions depuis quelques temps, vous pouvez vous rendre compte que j’ai au moins une constante.
    Je ne vous ferais pas le désagrément de vous citer toute la liste de mes remarques, objections et griefs vis à vis des décisions fédérales.
    Depuis toujours mon combat a porté sur la défense de la gestion de la faune et des milieux. Hélas ce n’est pas le crédo fédéral qui est essentiellement axé sur le financier par l’intermédiaire du responsable départemental.
    Quand a la présence de votes non valides à l’assemblée de 2023 je vous en laisse la responsabilité. Je n’ai pas eu cette information n’ayant pas assisté au résultat de ce vote mais ayant participé au vote électronique.
    Je suis gestionnaire d’un petit territoire sur lequel se trouvaient de très nombreux sangliers et mon action a permis un retour a la normale du sanglier, dans le même temps le chevreuil est depuis beaucoup plus présent et avec la chance d’y voir et gérer du grand cervidé.
    J’ai la chance d’avoir connu de nombreux chasseurs de France et pays étrangers sur ce territoire, ils demandent tous de pouvoir revenir car au travers de ces rencontres les liens d’amitiés et de convivialité se sont développés, car oui c’est mon seul souci et but avéré, ils l’ont compris et nous le partageons.
    J’espère que ma réponse, ce n’est en aucun cas un justificatif, vous satisfera et comblera vos lacunes me concernant.

    1. Bonjour,
      Comment cela se passe pour les propriétaires de chasses gardées ou privées ?
      Ainsi que pour certains agriculteurs ne donnant pas forcément le droit de chasse sur ses terres ?
      Mettre les sociétés de chasses sous tutelle sera un moyen pour les FDC de faire du profit touristique pour les plus riches au détriment des jeunes et gens du terroir.
      F.BARON

  6. Bonjour. Je suis président d’une société de chasse, nous avons la double peine,car nous louons une forêt de l’ONF
    3000€ a payer….
    Il faut que nous nous mobilisions, tous les chasseurs, y compris les sociétés qui n’ont pas de dégâts : ne pas valider le permis de chasse, jusqu’à ce que la situation soit revue.
    Ch Villeneuve. Président de Peyrusse -Grande

  7. Ils n’ont pas mal aux couilles quand même, on s’investit, on achète et renouvelle du matos, on régule le gibier, et nous sommes les mauvais élèves, mais qu’ils demandent du fric aux ecolos, aux anti chasses et au bouffeurs de graines, si les sociétés de chasses ferment, qui va limiter les dégâts et qui va payer le méga surplus de dégâts ????

  8. Je ne voie pas pourquoi les chasseurs devraient êtres les seuls à passer à la caisse au nom de quoi ou de qui ? Pour info le gibier sauvage n’appartient à personne il est libre ! Il y a trop lontemps que l’ont nous prends pour des C..S !

    1. D’accord avec vous mais si les non chasseur doivent payer parce que vous arrivez pas a réguler le sanglier on revient avant 1964 chacun chasse sur ces terres avec autorisation du piègeage pour le sanglier.
      La c’est sur yaura plus de soucis de sanglier

  9. Du fric du fric ce n’est le seul mot du président de la FD de chasse GERS et de son conseil d’administration. Du loisir et de la passion de la chasse il veut en faire un métier pour les sociétés, car pour lui elles doivent faire de la saucisse du pate du saucisson avec la venaison pour avoir de quoi a payer le ou les malus inflige a la société si elle a eu la malchance d’avoir un dossier ou des dossiers de dégâts sur la commune de son territoire ainsi que les autres sociétés sur la même commune sont facture d’un malus qui va de 500 a 1000 a 1500 euro par dossier selon le montant d’indemnisation ,de quoi vous donner envie de changer de loisir

  10. Bonjour. Après recherches il apparaît que l’application d’une surtaxe et ses modalités d’application sont le résultat d’un vote en assemblée générale après des réunions explicatives dans divers secteurs du département. La plupart des responsables et les membres des sociétés contestataires n’ont ni assisté aux informations,ni voté.
    Au cours des dernières années l’augmentation des dégâts et la réduction du nombre de chasseurs ont conduit à une réduction conséquente des finances globales de cette Fédération. La solution de recourir au financement par les adhérents est devenu une nécessité.
    À l’inverse de certaines associations une fédération de chasseurs n’a pas vocation à organiser des spectacles ,lotos ,cession de venaison ou chercher des sponsors pour générer de la trésorerie.
    Si qq1 a une solution autre que Yaka faire payer les anti,les écolos etc. Merci de me répondre, je ferai part de votre contribution aux intéressés.

  11. Bonjour à toutes et à tous.. En ce qui me concerne,si la fédération,ne fait rien pour aider les petites sociétés de chasse communales, alors,je ne prendrai pas la validation pour la saison prochaine.. Et on sera nombreux à le faire,je pense.. salutations

  12. On en revient toujours au même problème ! Pourquoi les chasseurs sont les seuls à supporter les dégâts grands gibiers ? Et les assurances ? Et l état ? Et les écolos qui promènent et profitent de la nature etc etc on est vraiment de bonnes poires et en plus on nous critique !!

    1. Pour votre info l’Etat alloue une enveloppe sur 3 ou 4 ans aux FDC avec pour condition de faire baisser les dégâts de 30 %.

    2. J’ai une voiture qu on m a esquintée… Je l amène chez le mécanicien et je lui dis tu achètes les pièces…tu répares…et tu me payes pour que je récupère ma voiture …
      Les dégâts de sangliers c’est la même chose… comment accepter que le réparateur doit être le seul à payer….?
      Françoise… chasseresse

  13. La FDC 32 est dirigée par un banquier atteint par de la sénilité et qui n’accepte aucun dialogue sinon qu’en étant méprisant et menaçant envers ses interlocuteurs.
    Les associations communales ou privées n’ont pas vocation a générer des bénéfices sinon tout simplement avoir un budget de fonctionnement pour assurer leur pérennité et maintenir ce lien social si important en milieu rural.
    Il est désormais très important de faire toute la lumière sur la gestion financière de cette FDC en raison de toute l’opacité ambiante au sein de celle-ci.
    En effet une partie du permis de chasser, les bracelets de plan de chasse, la taxe de 2 euros l’ha boisée alimentent le fond d’indemnisation des dégâts et quid de tout cela.
    Nous sommes environ 200 adhérents a être frappés de pénalité allant de 500 a 1500 euros par dossier de dégâts sans que personne n’est été consulté, sur simple décision de ce monsieur. La dictature n’a que trop durée.
    Aussi prochainement des informations importantes devraient se faire jour dans le département.

    1. J J Boyer, je ne suis pas de votre département, mais je constate que le vote de votre assemblée générale 2023 ( avec beaucoup de bulletins non valides) avait inscrit la possibilité d’un malus sur les chasses selon les dégâts constatés. C’est donc un vote appliqué aujourd’hui oui ou non?
      Si vous pouviez répondre clairement, à moins que votre opposition viscérale au président et à son conseil actuel vous en empêche, comme vous le manifestiez déjà le 9/11/2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DERNIÈRES VIDÉOS CHASSE PASSION

Actualités de la chasse

Cam1071

Vidéos de chasse

[Vidéo] La beauté du chien de chasse à l’arrêt

[Vidéo] La beauté du chien de chasse à l’arrêt

La chasse est est une pratique sportive, une passion mais c'est aussi une activité d'une esthétique incomparable, tant les moments...

13 juin 2024 Aucun commentaire
×

You may choose to prevent this website from aggregating and analyzing the actions you take here. Doing so will protect your privacy, but will also prevent the owner from learning from your actions and creating a better experience for you and other users.