Actualité de la Chasse Petit gibier Des saboteurs relâchent 450 visons d’Amérique

Au mois de mars dernier, des saboteurs se sont introduits dans un élevage de visons en Haute-Saône afin d’y ouvrir les cages pour que ces derniers s’échappent.



Au total, ce sont 450 visons, des femelles gestantes principalement, qui se sont alors échappées dans la nature. Cette espèce non présente à l’état sauvage en France est considérée comme une espèce exotique envahissante pouvant créer de gros déséquilibre au sein du biotope qu’elle pourrait coloniser.

Certains de ces visons au pelage bleu saphir ont été retrouvés à 30 kms de leur lieu de relâche. Depuis le mois de mars, piégeurs, éleveurs, lieutenants de louveterie se mobilisent afin de capturer un maximum de ces animaux. D’après l’ONCFS il ne resterait qu’une trentaine de ces visons en liberté.

Depuis presque 20 ans au service de la chasse et des chasseurs sur Internet. Traiter l’actualité cynégétique au quotidien, informer les chasseurs des nouveautés, vous offrir les meilleurs contenus chasse (vidéos de chasse, photos).

8 Commentaires

  1. Merci aux écologiques de ne pensait qu’à eux même tout cela pour ce donner bonne conscience, au lieu de regarder ce qu’ils pourraient faire dans leurs banlieue
    La priorité reste il me semble l’être humain !!! La canicule arrive occupé vous de vos anciens

    • La grande majorité de la population française à notre époque est contre la chasse. Mais les chasseurs et leurs défenseurs campent toujours sur leurs positions. Et c.est de pire en pire.
      P.S. Certains d.entre eux feraient mieux d.utiliser le temps qu.ils consacrent à la chasse à prendre des cours de français.

  2. Encore des soit disant défenseur des animaux qui se rende même pas compte des dégâts qu’ils peuvent causer c’est de pire en pire c’est dernier temps

    • Bonjour, il est vrai monsieur Barry que la population des grandes agglomérations sont contre la chasse en France. Mais il faut dire aussi, que la plupart des « écologistes » vivent également dans ces agglomérations et qu’ils ne se rendent pas compte des conséquences de leurs actes et cela par méconnaissance. A part les reportages vu sur le net ou la télévision, ils ne vivent pas journalierement avec la nature. Je parle de la nature réelle pas celle qui est vendue au travers des médias et des politiques. En ce qui concerne les fautes de français, je ne pense pas que seul les chasseurs soient concernés par ce manque scolarité, j’ai vu pas mal de personnes qui ont du mal à écrire sans y glisser une faute ou plus à chaque mot. Et elles étaient pour la plupart issues de grandes agglomérations et ayant fait des études poussées. Les correcteurs d’orthographe y sont plus fautifs que le reste.
      Je reste à votre disposition mr Barry, pour vous apporter un peu de mon savoir et expérience.
      Cordialement

  3. Pathétique le commentaire à dudul, c vrai que de nos jour la belle et bonne plume est bien plus important que la protection de l’écosystème français.
    Encore un qui n’a rien compris et préfère certainement porté plainte contre le coq du voisin, l’ammentable comme leur action!

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici