Actualité de la Chasse Grand gibier Récit : un sanglier de 213 kilos prélevé en Loire-Atlantique

Ce week-end, un sanglier d’un poids exceptionnel a été prélevé en à Vigneux-de-Bretagne , en Loire-Atlantique (44)



Julien, fils du chasseur émérite qui a eu la chance de prélever ce superbe animal, nous conte le récit de cette chasse où il était présent bien entendu :

Dimanche 03 Novembre 2019 (44)

14h30, après une bonne matinée de chasse avec mon père et nos amis de chasse, nous décidons d’aller avec notre Ancien, Dédé. C’est donc à 3 que nous allons parcourir haies et ronciers afin de débusquer éventuellement les sangliers mais aussi quelques bécasses qui viennent d’arriver.

Nous commençons avec une bécasse justement, après un bon travail des chiens, nous remarquons que leurs comportements ne correspondent pas à la bête noire. Ils nous feront donc partir une bécasse que nous prélèverons. La 1ere !

Nous croisons notre ami Gégé qui avait ce matin blessé un sanglier. Grâce au travail toujours incroyable d’un chien de sang et des conducteurs, ce même sanglier sera retrouvé. Et c’est aux alentours de 15h30 que la scène, bien que courte mais riche en émotion arriva !

Nous arrivons à une haie peu épaisse . Chacun un côté, et on avance. Notre ancien étant posté un peu plus haut.

A peine la haie commencée que les chiens ont un comportement méfiant et s’attardent sur un houx dans cette même haie. Aller-retour, excitation, il y a quelque chose et les chiens nous le font comprendre !

Nos chiens se glissent sous cet arbuste et se mettent à aboyer. Mon père me crie « Cochon » et, dans cette même seconde, le sanglier traverse le champ du coté de mon père.

3 coups de feu se firent alors entendre ! Mon père me crie alors « Julien ! appelle vite Gérald pour qu’il prévienne les conducteurs du chien de sang, le sanglier a pris une balle il est ENORME ! » Bien que mon père affirme avec certitude l’avoir touché, le sanglier n’a pas montré de signe de faiblesse. Nous craignons donc le pire pour les chiens ! Sprint de nous 2 ! 100m plus loin le sanglier semble s’être arrêté dans un petit roncier entouré de végétations hautes et denses. Là le sanglier est à 2 mètres de moi, aucun moyen de reculer, je n’ai que 1 mètre je reste donc sur mes gardes. Nous entendons les chiens aboyer mais aussi mordre ! Cela signifie qu’il est mort ?

Mon père rentre donc avec prudence et confirme bien la mort. Un coup de dague pour s’en assurer et une vérification des chiens se fait donc immédiatement pour s’assurer qu’ils ne sont pas blessés ! « Il est énorme » « Une vache, un ours » me décrit mon père ! je m’empresse de faire le tour pour constater.. Et quel CONSTAT !

Pour le sortir nous utilisons le 4×4 de Gérald puisque trop massif le sanglier est impossible à extraire de ce roncier. Pour le monter dans le véhicule, pas moins de 5 personnes ont été nécessaires.

Pour le peser direction notre ami Patoche qui n’était pas présent cette après-midi. Le poids de la balance affichera 213KG (poids qui d’ailleurs pliera la barre en inox).

Cette chasse, aura et sera celle de ma vie ainsi que celle de mon père. Entre Excitation, Joie et Adrénaline mais aussi surtout la fierté d’avoir été là à ce moment présent et que mon père a réussi à prélever ce sanglier. Voici donc quelques photos !

sanglier de 213 kilos prélevé à Vigneux-de-Bretagne
sanglier de 213 kilos prélevé à Vigneux-de-Bretagne

213 kg à la la balance, un sanglier énormeLe chasseur peu être fier de ce sanglier exceptionnel

Depuis presque 20 ans au service de la chasse et des chasseurs sur Internet. Traiter l’actualité cynégétique au quotidien, informer les chasseurs des nouveautés, vous offrir les meilleurs contenus chasse (vidéos de chasse, photos).

32 Commentaires

  1. Bravo, mais ce n’est pas un sanglier « prélevé » mais un sanglier tué!
    Prélever c’est enlever une partie de quelque chose, vous pouvez prélever les dents de votre sanglier, des poils, tout ce que vous voulez ….mais une balle à travers le corps ce n’est pas prélever, c’est tuer!.
    Cet abus de langage qui envahi notre vocabulaire cynégétique est franchement énervant, d’autant qu’il a pour origine directe la pression antichasse. Oui parce qu’à force, beaucoup trop finissent par avoir honte de prononcer le verbe tuer, de ne justifier la chasse que par la régulation, parler de gestion avec des % de prélèvements…et on passe du mot prélèvement employé correctement s’il on parle en termes statistiques ou d’objectifs par rapport à des populations, au verbe « prélever » comme pour jeter un pseudo-voile de pudeur qui n’a pas lieu d’être chez tout chasseur qui s’assume.
    D’ailleurs ce nouveau langage des chasseurs fait bien marrer les écolos…

    • Désolé mais ce terme s’applique aux actions de chasse quant il s’agit de prélever un ou plusieurs animaux d’un groupe

    • cher philosophe,
      certes la finalité de la chasse consiste à tuer un animal avec la meilleure ethique possible. Cela dit on prélève bien un des composants de la nature….sans pour autant la détruire. Bien cordialement

    • @Bernard. La vérité est dans le dictionnaire de la langue française, trouvez cette définition dans le Larousse encyclopédique ou équivalent pour le verbe « prélever » et j’accepte mon erreur. Je ne suis toutefois pas le seul à le dire. Vous ne pouvez employer ce verbe que lorsque vous parlez de bilans ou objectifs de plan de chasse, pas pour l’action de chasse en elle-même.
      Mais bon, le problème n’est pas tant le respect de la langue française mais surtout d’où cela est issu (pression anti chasse) et les conséquences. On ne gagne rien à parler en termes détournés de la réalité passionnante de la chasse, c’est même l’effet inverse, puisqu’on n’en parle même plus. Après le verbe « tuer » remplacé par « prélever », c’est presque le verbe « chasser » qui tend à être remplacé par « réguler »…du grand n’importe quoi.

    • Bonjour
      Vraiment chapeau respect car quand on voit la force de cet animal en taille relativement normal j imagine l émotion qui doit envahir AU MOMENT DE DÉCOUVRIR CELUI LA :-D!!
      Mélanie du 41

    • on s’en tape,tu as tort et raison à la fois mais tu n’es pas fatigué de répondre la même chose à chaque fois que ce terme est employé ?

      Il est superbe ce sanglier et je voudrais bien avoir la chance d’en faire ( tuer,tirer,chasser,prélever ) un semblable un jour.

    • Oui il s est fait tuer mais les sangliers sont hyper nombreux donc faut en tuer quelques-uns en plus c est comestible ces bestioles

  2. chapeau !! et félicitation !!! superbe sanglier !!!! belle adrénaline j’imagine !!!!!! et beau souvenir car rare pour un chasseur aussi gros sanglier,,,,, seb du 88…………

    • Bonjour,
      Félicitations, mais je suis toujours déçu que l’âge n’accompagne jamais le poids. C’est tellement plus intéressant au niveau de la gestion de l’espèce.
      C’est pourtant simple de regarder la mâchoire.

    • Bravo pour le prélèvement hihi
      Pour le commentaire de l’énervé : on balaye devant ça porte avant de balayer devant celles des autres car on écrit qui envahit avec un t MDR😂🤣

    • Merci,je venais de dire que je n’aimais pas ce terme,les mots ont un sens il faut les assumer ,la bécasse est tuée ,le sanglier est tué dans le respect des règles c’est la chasse.

  3. Superbe sanglier
    J’imagine l’action de chasse et la fierté au moment où vous avez vu de près l’animal
    Ça fait plaisir de voir un énorme cochon
    Apparemment d’après les photos il n’a pas l’air croisé avec une autre espèce
    Est ce qu’il s’agit d’un suscrofa attila ???
    En tout cas bravo et surtout un super moment de chasse partagé en famille

    • Oui il s’agit bien d’un Attila. Si la société de chasse concernée fait établir un examen de l’animal il révélera une différence de chromosomes. Mais chut oublions que de petits fortunés ont eu des aides pour importer ces gros Attila en France. 🤫🤭🤣🤣🤣🤣

  4. L’autre qui ergote sur le terme prélever ! Ce chatouilleur de mouche n’a vraiment pas le sens des réalités ! Il changera d’avis quand il verra son beau jardin retourné ou qu’un vieux solitaire lui aura perforé l’entre jambes !
    Jmd

  5. Je ne suis pas chasseur, ni ecolo à 100% mais je trouve juste de prélever quelques spécimens pour reguler une population grandissante de sanglier 🐗.
    Pensons aussi à nos céréaliers, et paysans éleveurs.
    Voilà…….

  6. Bonjour et tout d’abord Bravo , joli coup de fusil et magnifique bete ! Juste une question , je chasse sur le 56 et nous devons être 6 minimun en battue pour chasser le sanglier. Y a t il une réglementation différente ou dérogation dan sle 44 pour le chasser à 3 , comme selon le récit ? quelqu’un a t il l’info ?

  7. Chez nous aussi 3 mirador détruit (a Cairanne dans le nord du vaucluse) , je me demandes la tête qu’il ferait le matin si leur voiture aurait brûler,c’est pas des hommes qu’ils viennent nous voir face a face ont s’arrange d’homme à homme .des lâches mais il faudrait pas qu’on leurs tombes dessus ils prendrais la raclée de leur vie .a bon Entendeur.

  8. Bonjour,
    Cet article a eu toute mon attention. Nous vivons dans une maison a Saint Brévin les pins et vendredi dernier vers 15 h nous avons un choc! Un énorme sanglier se trouvait dans notre jardin de 500 m carrés et cloturé. D’un coté un grillage, de l’autre une barrière en bois (planches superposées); au fond du jardin un mur en béton. Nos deux chiens étaient à l’intérieur et heureusement. Il était absolument ENORME !!!!! Mon mari pense 200 kgs au moins. Il cherchait une sortie.
    Il faut baisser le volet électrique, car il est à 2 m de la baie vitrée.C’est à cet instant qu’il « vire de bord ». Le bruit du volet certainement. Il a foncé sur la barrière et a sauté chez le voisin.Une maison très peu habitée, avec un petit bois.Et vendredi dernier il n’y avait personne. Cette barrière mesure environ 1,30m. Vu le poids de l’animal, un vrai champion.
    J’ai été choquée pendant plus d’une d’heure, me disant qu’heureusement les petits enfants n’étaient pas en vacances chez nous cette semaine là. J’ai donc fini par appeler le commissariat de St Brévin qui n’est au courant d’aucune battue ce jour et qu’ils allaient contacter l’O.N.C. Et évidemment de les rappeler si l’animal revenait.
    Puis cet article.
    Est ce notre sanglier « tombé » à Vigneux de Bretagne? J’ai envie d’y croire, car je me sens « différente » lorsque je me promène dans mon jardin à présent.Il était tellement Enorme !
    Aurait il pu remonter la Loire? il parait qu’ils savent nager…

    • Pas de problème pour quelques sangliers qu’il soit européen ou des pays de l’est le sanglier va où il veut quand il veut et comme il veut.
      Demandez aux responsables des fédérations de chasses.
      Ces animaux prennent maintenant possession des grandes villes, connectez vous sur internet et vous assisterez à la régulation des sangliers en ville  » Juan les pins ,Grenoble, Toulouse, etc etc.

    • C’est bien, vous faites la question et la réponse, demandez à l’auteur du tir ce qu’il en est car peu de personne ont pu goûter à un sanglier de plus de 200 kg, mais je ne vois vraiment pas pourquoi cela serait immangeable autrement que par goût personnel.

  9. Bonjour à tous
    Au-delà de l’exploit,je suis interpellé par le mode de chasse. En ces temps où la sécurité est essentielle à la chasse comment peut on chasser en même temps la bécasse puis le sanglier.Sur le terrain,on rencontre des chasseurs qui font pareil !
    Chasse  »open bar ». Où sont placés les autres le savez vous? La prolifération de l’espèce n’autorise pas tout et n’importe quoi !

    • Peu importe le gibier convoité et le mode de chasse la première responsabilité du chasseur est de contrôler son environnement pour éviter tout risque éventuel .
      Ce faisant pour passer de la bécasse au sanglier il suffit de changer de cartouche.

  10. Dites un grand  » Merci  » aux différentes fédérations pour l’importation de gros sangliers attila provenant des pays l’est bien plus intéressants pour organiser des chasses privées sauf que parfois certains individus choisissent d’autres territoires. Pour les avertis le sanglier en France voyait un poids maximum de 90kg et bien armé bien sur. Seulement pour créer un engouement plus fort de la chasse de gros malins financierement concernés ont avec l’aide de l’état Français organisé l’importation de ces gros sangliers. Donc vous avez mis à terre un Attila.

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici