Actualité de la Chasse Grand gibier Seine-et-Marne : pourquoi des cadavres de sangliers jonchent les champs à certains endroits ?

La « polémique » commençait à enfler chez les chasseurs en Seine-et-Marne. En effet, depuis plusieurs jours maintenant des sangliers sont retrouvés morts au milieu des champs, parfois plusieurs côte à côte, de quoi susciter questionnement et angoisse pour les territoires concernés.



Néanmoins la raison fut vite connue : ces sangliers ont été abattus par des lieutenants de louveterie sur demande de la préfecture du département, décidément sous les feux des projecteurs en ce moment (voir notre article sur les rondes effectuées par les gardes-chasse début avril). En outre, en cette période de confinement, la préfecture a demandé de ne pas porter les cadavres d’animaux prélevés à l’équarrissage, puisque ces services sont actuellement fermés, l’ordre est donc de laisser les animaux sur place…

On imagine forcément la frustration pour les chasseurs des secteurs concernés, mais un coup de téléphone au directeur de la fédération des chasseurs, Bruno Mollot, nous a permis d’en savoir un peu plus sur cette situation exceptionnelle.


Les années précédentes, pour protégér les semis, la FDC77 avait mis en place un système très efficace d’effarouchement. La nuit, des « patrouilles » composées de chasseurs en majorité, circulaient autour des zones sensibles afin d’effaroucher les sangliers au moyen de source lumineuse et de pistolet d’alarme. En cette époque d’avril-mai où la chasse est d’ordinaire totalement fermée, ces effarouchements donnent de bons résultats, tout en évitant ce qui est en train de se passer actuellement, à savoir tuer les sangliers (soit par des louvetiers, soit par battue administrative). Sauf que cette année, crise du coronavirus oblige, la préfecture n’a pas souhaité autoriser ces effarouchements afin de limiter la circulation des personnes.

Les sangliers eux de leur côté ne restent pas confinés dans les bois, d’autant que l’agrainage d’habitude pratiqué en cette période ne l’est quasiment plus lui non plus (bien qu’il soit de nouveau autorisé sous certaines conditions). Ainsi devant une situation que personne n’a choisie, la préfecture en accord avec la FDC a pris un arrêté pour autoriser les louvetiers à intervenir sur certaines zones bien définies de type « point noir ».

Cette situation, Bruno Mollot la regrette, mais comme il a tenu à le rappeler, il est du devoir de la fédération d’intervenir pour préserver un maximum les cultures, afin d’éviter une énième année d’augmentation du montant des dégâts. Toujours d’après le directeur de la fédération des chasseurs, ces tirs ont été stoppés hier car un nouvel arrêté autorise les agriculteurs, et seulement eux, à pratiquer de nouveau l’effarouchement.

Depuis presque 20 ans au service de la chasse et des chasseurs sur Internet. Traiter l’actualité cynégétique au quotidien, informer les chasseurs des nouveautés, vous offrir les meilleurs contenus chasse (vidéos de chasse, photos).

63 Commentaires

  1. Quand est-ce que cette couche de conneries va s’arrêter !les fédérations se gavent de nos cotisations et nous pauvres quidams subissons leurs désirs !une saison sans validation de permis,sans taxes à l’hectare, sans bracelets, vous ferez quoi?

  2. Ça choque personne qu’on massacre des animaux, qu’on les laissent pourrir en pleine nature à la vue de tous le monde et que pendant se temps la des gens crèvent de faim……. C’est une honte !!!

    • Faux problèmes ! L’être humain ne comprend toujours rien ,déjà le covid 19 est le fruit de l’homme, les sangliers enfin les animaux sauvages n’ont pas de places pour vivre ,qui est de trop sur cette planète ?

    • Quelle honte
      Après on s’étonne que les chasseurs ont une mauvaise image
      Je vois pas pourquoi même en cette période de confinement on autorise pas le tir à l’affût individuel pour permettre un tir sélectif des animaux et une régulation de l’espèce
      Heureusement qu’il y a des sangliers en France, ce sont eux qui animent la passion de la chasse en France à 70%
      Vous prenez 10 chasseurs sur le territoire, il y en a 7 qui le chasse, et ça quasiment toute la saison.
      Effectivement cette espèce se porte plus que bien sur le territoire mais ce n’est pas la peine de l’exterminer à ce point, quand il n’y aura plus de sangliers en France tout le monde pleurera et c’est ce qui fait vivre toutes les armureries et tout ce qui en découle.
      Je comprends pas comment on peut tuer une bête et la laisser sans l’honorer, on est vraiment un pays de merde à tout les niveaux !!!!

    • Je suis révoltée de cette anarchie.
      C’est toujours les animaux qui en font les frais.Tuer, tuer , toujours tuer et penser un peu !
      Tuer est plus facile que penser, réfléchir à d’autres alternatives de gestion de la faune.

  3. Pour moi je trouve honteux de laisser les cadavres bravo messieurs surtout pour l’hygiéne aprés on trouve drôle que nous avons des maladies qui courent .H onte avec un grand H à ceux qui ont donné les ordres.

    • Les fédérations à fric ou le petit ne peut pas se payer les actions pour engraisser les gros plein de soupe à 1500€et 2500€ pour tirer 3 balles la honte ce monde d argent ou vav ce fric? Sans compter les apéros non déclarés payés par les actionnaires ou le plus souvent ils vont chasser alcoolisés monde véreux un smicard ne peut se payer ça côté éthique c est le massacre on tire sur les petits marcassins de 8kg j en sais quelque choses comme une chasse dans l ORNE

    • Je trouve se moyen un peu déplacer part les temps qui courent un peu de dignité et de propreté sa vous coût quoi de les enterré vous donner le mauvais exemple alors que vous êtes là pour le faire respecter

    • Fédération de tous les départements . Lieutenant de tous les départements bande de crevart c est avec le pognon des chasseurs que vous vivez . Sans nos permis vous êtes S D F

    • je suis chasseur et adjudicataire et trouve scandaleux de payer des dégâts don nous ne sommes pas responsable de la prolifération des sangliers étant donné qu’il a été reconnu que celà venait du changement climatique !

  4. Honteux tout simplement!! croyez pas que les agriculteurs vont s en privé y vont tout nous tuer alors merde arrêter avc vos interdictions de sortit a la con et laisser sortir les chasseurs eu seront tirés les bon animaux et eu les récupérerons et ne les laisserons pas pourrir comme les louvetier. Pour info j adore la chasse.

    • C’est honteux aucun honneur aucune fiertée. Et maintenant que les agriculteurs ou le droit de patrouiller et de les effarouchés regardez bien les massacre qu’il va y avoir car un agriculteurs en colère ne va pas se gener pour abattre tout type de sanglier ( jeunes, femelle, et autre laie meneuse)
      Laissé faire les équipes de chasse donnez leur les moyen de le faire en sécurité avec l’appuie de la police par exemple
      Enfin bref des solutions existe… Mais là c’est tout sauf une solution

  5. Bonjour, dans quelques mois presque tout le monde aura oublié que certaines fédération on donné des masques et de l’argent aux hopitaux et libéraux mais personne n’oubliera la vue de ces sangliers pourrir à l’air libre. Quand aura t on des gens qui réflechissent avant d’agir ou de donner des ordres. on se rappelle toujours des mauvaises actions et on oubli ce qui coule de source. Encore une fois de plus se sont les chasseurs qui vont devoir expliquer le pourquoi du comment ; comme d’habitude les chasseurs sont en 1ére ligne. Il y en à marre de prendre pour les autres. REFLECHISSEZ MESSIEURS.

  6. Bel exemple d’une chasse responsable. Lamentable faudra pas c étonne après ça ci les écolo nous tombe une nouvelle fois sur le dos .Normalement c »est gens sont la pour montre l’exemple .

  7. C’est honteux au qu’un respect de l’animal, le cet a la vu de tous le monde. Comme si c’était un ragondin. C’est à cause de mec comme sa qui a des maladie. Pour faire sa change de métier, des chasseurs les feront à ta place avec plus de respect que ça !!!!

  8. Ses du beau oui on paye on en a marre de payer ses le chasseur qui paye a chaque permis valder les fédérations devrait nous payer nos balle et nous donner une bague a sanglier par validation xar se loisir et devenu du luxe et le pire on paye marre de tout sa action +permis+ assurance +le vétérinaire +les balle +les bague et en plusse quand on fait pas notre tableau il nous mette des amande moi je demande que les fédérations sois un peux plus clement avec les chasseurs et qu il sache que je me prive toute l annee pour profiter de la nature en periode de chasse merci de me comprendre chaque année sa me coute 1500 euro pour la chasse

  9. Bravo les préfet est les louvetiers ,peut être que les agriculteurs aurait été comptent de les manger plutôt que de les laissé pourir ,c’est dégueulasse .mais peut être que les chasseurs n’on pas fait leur travail pendant la chasse

  10. Consternant…..et il y a des bénévoles pour faire ce « travail » ?
    Au lieu d’autoriser le tir individuel on préfère massacrer et laisser pourrir…l’important c’est la procédure jusqu’au bout de la connerie…à envoyer aussi aux écolos qui hurlaient contre les chasseurs autorisés localement à réguler, ça c’est mieux??

    • Je suis chasseur je trouve que c’est pas normal que les louvetiés fassent se genre d’intervention. Nous chasseurs on paye un permis de chasse pour le gros gibiers,avec un réglement strict,que nous appliquons à la lettre.

  11. Oui et malheureusement pas forcément besoin d’être en période de confinement pour trouver des carcasses de sangliers joncher les champs et les chemins, ces chères monsieurs on donc bien l’habitude d’opérer comme cela et certains maires on déjà reçu plusieurs plaintes de riverains qui on découvert leurs sangliers abattus et laissé a même le sol sans aucun respect pour l’animal et les personnes pouvant les croiser.

  12. S ils sont capables d appuyer sur une queue de détente qu ils soient capables d appuyer sur le manche d une pelle.
    Mes Seigneurs !
    Laisser pourrir des animaux sur le terrain qu’elle exemplarité !

  13. Il faudrait que cette année tous les chasseurs de France s’unissent et ne prennent pas le permis je veux voir qui va payer tous les dégâts peut-être nos amis écologiste??les chasseurs rapportent chaque année aux fédérations 3,9 milliards d’euros sans compter toutes les autres retombées location des terrains armurerie fabrication de vêtements pour la chasse entretien des chiens et ainsi de suite…….,… Et tout cela commence vraiment à nous gonfler ! Il est grand temps camp qu’on nous foute la paix. En Saint-Hubert !!

  14. Devant la foule de réactions qu’a suscité notre article nous vous précisons que de nombreux commentaires ne sont pas validés car sont INJURIEUX. Merci d’exprimer vos propos dans un langage correct.

    En outre, il est important de préciser que cette décision émane de la préfecture et non de la FDC77… Inutile donc de jeter opprobre sur une fédération qui fait par ailleurs très bien son travail. D’autant plus dans la situation compliqué que nous traversons.

  15. Je trouve ceci assez désolant de laisser les animaux morts ainsi.
    Un grand sac, des gants et le tour est joué..
    Même si on ne peut pas les apporter à l’équarrissage , au moins les déplacer dans des endroits plus discrets, hors de vue des badauds et autres anti chasse..

  16. Honteux!!!on est gouverné que par des incapables ,et les lieutenants de louveterie devraient refuser c est ordres imbéciles !!!et contre nature

  17. Moi chausseur, si je laisse une dépouille, vla l’amende et les poursuites…. Un peu de respect ne tue personne, don au resto du cœur ou à la spa (viande cuite, zéro risque) par exemple serait judicieux, ça éviterai des articles pour rien dire.

  18. le tir de nuit , je pense par les Lieutenant de louveterie , c’est une solution extreme qui doit être prise en dernier recours. mais abandonnés les cadavres au vu et au sus de tout le monde ,Je pense quand cette periode d’épidémie ce n’est pas des plus sains , surtout avec ces fortes chaleurs . pour infos , je viens de retrouver ce communiqué de fevrier 2020 suite à la découverte de visceres et têtes de sangliers abandonnés:
    Les règles de découpe

    La législation en vigueur tolère l’enfouissement des viscères, déchets de parage et découpe. « Dans tous les cas, on ne doit pas laisser en forêt des abats sur lesquels on a relevé des parasitoses – strongles, douves etc. Il est d’ailleurs fortement conseillé de ne laisser aucun déchet en forêt » précise la FDC 77 qui ajoute qu’il est important « de ne pas nuire à autrui » mais qui ne peut que constater l’existence ce genre de comportements peu respectueux de la nature.

    donc Mr ou Mme le préfet , je vous rappelle que nul n’est sensé ignoré la loi!

  19. Bonjour à tous,
    Oui pourquoi ne pas donner cette viande aux + démunis
    Oui la pratique de la chasse est onéreuse , la faute à qui? A nous qui mettons des prix exorbitants dans les locations de chasse ou il n’y a pas de ACCA
    Oui cela toujours été une hérésie que certains privilégiés ,proposés par la fédération et validés par les préfets ,ont un droit de tir en tous temps , mais surtout pas chez eux !
    Oui le plan de chasse sanglier avec bracelets est ni+ni – qu’un plan de gestion d’un nuisible dans certains départements qui a retiré à certains petits chasseurs le droit de tirer les sangliers de Messieurs et fait exploser la population
    Que dire des différences de plan de chasse d’un territoire à l’autre , au prorata des surfaces , jouxtant les messieurs ..ha oui pardon vous êtes président de GIC ? Pas moi ..
    etc etc…
    Coluche a dit la révolution n’a pas changé les privilèges , elle a juste changé les privilégiés ! Ne cherchons pas + loin..

  20. il ait complètement illogique de laisser des animaux abattu sur le terrain,il y a pas assez de maladie ,virus ou de bactérie sur la planète ,et c’est messieurs de lieutenant de louveterie c’est pas parce que vous êtes assarmenter qu’ils faut ce croire au dessus des loi,cette actions de laisser des animaux morte a la porter de tout et tous normalement c’est sanction nable ou ça le devrait être par la loi.pour les sangliers ça il y a pas de probleme pour allez les tiré, mais pour les corneilles qui fond des dégât ou pour du tir sur les renard galeux au lieu de laisser cette maladie proliférer et quelle contamine d’autres animaux c’est moins marrant.et une dernière chose dire que le sanglier fait plein de dégât,quand vous regarder bien sur les champs tout le maiis et le grains qui reste après les machine je crois qu’il y a plus de perte de grains que de dégât de sanglier.

  21. Bonjour
    Je suis moi-même chasseur assidu ( sanglier uniquement ) .
    Je comprends que ces tirs de régulation ( à priori réalisés sur mission préfectorale ) n’incombent pas à la Fédé. du département . Mais la plupart des non-chasseurs ne pourront parvenir qu’à la conclusion suivante : cette action incombe aux chasseurs . Il est inadmissible de laisser ces sangliers pourrir à la vue de tous . Je suis entièrement d’accord avec Marc .
    Je pense qu’il faudrait que la Fédé. du département concerné , même si elle n’est pas à l’origine de ces tirs , impose de récupérer ces sangliers .

  22. Bonjour,
    C’est une formidable image du monde de la « chasse actuelle »… Bravo à ces vaillants louveteaux. Dire que dans le temps c’était une fonction honorifique ou l’on agrémentait des gens biens. Maintenant on y recrute le fond du fond des bidets… voilà le résultat!! Lamentable, et à une époque ou en plus certains crèvent de faim… Super, vraiment!
    Pauvre Chasse, je crois que tu est bien morte, tuée par des « chasseurs-flingueurs » appuyés par l’administration qui plus est, et bien sûr par l’argent que tout cela génère
    A gerber!
    Chasseur passionné et amoureux de la Chasse, je comprends vraiment de plus en plus les antis…Je suis dégouté au point de ne pas savoir si je vais continuer, peut-être vais-je encore me forcer un peu … pour mon chien.

  23. Bonsoir, encore une fois petits pêcheurs ou petits chasseurs dans le même panier . Permis de chasse ou de pêche pour alimenter les gros plein de soupe qui la plus part du temps n’ont jamais chaussé une paire de bottes ( si peut-être pour une chèvre) un scandale de plus pour nous faire aimer d’avantage par le promeneur ou le chercheur de champignons .Merci à la fédération pour votre aide .

  24. En effet il est scandaleux de laisser des animaux ainsi , pourrir sur la voie publique ou privée.
    Mais ce qui me gêne le plus dans cette affaire , c’est l’attitude des Lieutenants de louveterie qui représentent une certaine autorité !!!!!!sous l’égide du Préfet d’ailleurs
    Cette population de soit disant chasseurs, dont la corporation a été créé par François 1er, se prennent pour des nantis, qui ne respectent rien.Ils sont chez eux partout.
    Ils ont été créés pour réguler les loups et point.
    Dans mon département et mon secteur, le Lieutenant de louveterie n’est autre qu’un véritable braconnier.
    Tirs de nuit, de jour, sangliers , renards, blaireaux, tout ce qui lui passe sous la main y passe.
    Il faudrait contrôler leur faculté tous les 5 ans, car je peux vous dire qu’ils s’agit d’une population vieillissante, qui donne une très mauvaise image de ce qu’est la régulation!!!!!!!!
    J’ai honte pour ce corporatisme, car j’ose espérer qu’ils ne sont pas tous ainsi et j’en connais.

  25. En Moselle nous avons le droit depuis le 30 mars de chasser le sanglier à l’affût ainsi que les corvidés suivant un arrêté préfectoral.C’est une excellente décision permettant aux chasseurs d’effectuer des surveillances de parcelles.
    Dans le cas de cet article les équarrissages n’ont jamais été fermés c’est un mensonge et c’est un véritable scandale de laisser pourrir des animaux .Un scandale alimentaire et un scandale sanitaire.
    Ces tirs administratifs sont totalement arbitraires ,ils n’ont en plus jamais lieu sur des lots de chasse à problèmes loués par des huiles du monde de la chasse ou des personnages influents.
    Qu’on se le dise.

  26. Bonjour si nos valeureux lieutenants de louvetrie s’étaient sali les mains en enterrant les sangliers qui leurs ont permis de s’amuser à faire des cartons,il n’y aurait pas de polémique et ce serait beaucoup mieux pour tout le monde mais malheureusement ils ne l’ont pas fait, tant pis pour eux. Désolé messieurs c’est encore la chasse française qui en prend un coup. Quand aux masques offerts par les fédérations n’oublions pas que c’est avec les cotisations des chasseurs. Bonne soirée à tous.

  27. Bonjour à chaque sortie autorisé par le préfet.. nous devrions accompagner les lieutenants de louveterie sur NOS territoires
    L’adjudicataire devrait être informé tout simplement et mettre à disposition un ou deux chasseurs cela pourrait éviter les conneries Tirer c’ est facile et pour le reste ALORS !!..???

  28. Honteux faire payer les chasseurs une fortune pour ne pas voir un sanglier le sanglier avec le pigeon dernier gibier, messieurs de la fédération la fin du sanglier sera la fin de la chasse et vous n existerez plus loop

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici