Actualité de la Chasse Divers et insolites Aurore Bergé dirigera le groupe Renaissance à l’assemblée, bonne ou mauvaise nouvelle?

L’échiquier politique se remet en place après les élections législatives qui ont vu plusieurs ministres perdre la bataille, ce qui a donné suite à des changements au gouvernement, dont la démission d’Amélie de Montchalin qui avait en charge le ministère de l’écologie.

Si pour le moment rien n’a encore permis de savoir qui allait reprendre ce ministère, l’incursion de la NUPES et du RN ne permettent pas à Emmanuel Macron d’avoir une majorité absolue et de nouvelles tendances commencent à voir le jour avec la mise en fonction de nouveaux cadres du partis aux idées plus proches des nouvelles forces en présence.

Il faut espérer que ces tendances ne se préciseront pas lors de la nomination du nouveau ministre de l’écologie car il se pourrait que l’on retombe de nouveau dans les travers que nous avons connu ces dernières années avec l’arrivée d’un ou d’une anti-chasse notoire à ce poste.



C’est une question que l’on peut se poser de manière légitime car Aurore Bergé vient d’être élue à la tête du groupe Renaissance (ancien nom du parti LREM) à l’Assemblée nationale.

En 2017, alors sous la bannière de La République En Marche, cette dernière avait un discours positif envers les chasseurs, estimant que ces derniers sont « sont des partenaires majeurs de la biodiversité & de la protection de la nature » :

Pour autant, Aurore Bergé a par la suite signé le Référendum pour les animaux, soutenu une tribune initiée par Loic Dombreval pour faire interdire les chasses traditionnelles et demandé l’interdiction de la chasse en enclos des cervidés et des sangliers.

Difficile de savoir si c’est une bonne ou une mauvaise nouvelle pour le monde cynégétique et il faudra encore patienter pour pouvoir juger de la volonté du gouvernement de soutenir la chasse comme Marc Fesneau avait pu le dire lors du Congrès de la FNC ou si ces discours sont déjà aux oubliettes.

Chasseur autodidacte depuis 19 ans, j'ai appris à me former et m'informer seul. Ce besoin de connaissances du monde de la chasse conjugué à un esprit espiègle m'ont assez naturellement conduit au journalisme cynégétique

6 Commentaires

  1. mais chasse passion- dont l intéret ne se dément pas et que je lis avec plaisir- , vous vous posez encore la question de savoir ce que fera le gouvernement après toutes les trahisons et les mensonges de macron lors du premier quinquennat ??.
    comme d habitude l européiste forcené qu il est ira dans le sens des décisions de l UE toute défavorables aux chasseurs.
    tous ici nous savons qu il ne tient pas sa parole .n espérons rien de lui et préparons nous a la lutte dans tous les domaines.

  2. Une girouette …anti chasse notoire anti patriotes , très mauvaise nouvelle  » un gouvernement qui fera pas long feu  » à faire perdre le plus vite possible et retour aux urnes ! Y sont pas a genoux devant Bruxelles y sont a plat ventre …rien de bon pour la culture Françaises les traditions et les coutumes du pays !

    • DOUME ! Complètement d’accord avec vous mais dans la course à l’élection présidentielles seulement deux candidats ont répondu aux espérances de la chasse et de la ruralitè et éliminé dès le premier tour
      A ce jour nous voila dans une impasse avec au bout le diable et sur le côté des caméléons posés sur une girouette : c’est notre union et notre capacité de rassemblement qui va être le meilleur atout .
      La ruralitè est une force tranquille et le moment venu il va falloir taper sur la table mais nous n’avons plus dans nos rangs des Georges Riboulet ou des marius Barrière etc , enfin des meneurs qui n’ont rien à perdre
      Ce genre d’individus fait cruellement défaut autant parmi nos élus que dans nos responsables cynégétique ou associatif

  3. Notre président de la FNC n’avait pas encore compris que notre président Macron se foutaient pas mal des chasseurs, on a vu avec Pompili. Ce président de la France n’est que le pantin de L’Europe.
    M° Willy Schraen , il est plus que temps de réagir.

  4. Comment pouvons nous nous laisser berner encore et encore .
    Qui peut croire encore que nous ne serons une fois de plus sacrifié sur l’autel des politiques anti chasse et anti tout .
    Très sincèrement pour avoir rencontré quelques candidats malheureux ( ses ) et pour les avoir interrogés sur leur motivations ayant conduit la précédente législature à prendre de lois scolarités contre nous et la ruralite je ne me faisais plus aucune illusion ,Aujourd’hui disparus nous avons en face bien pire et le President devra leur donner pâture soyez en certains et très vite .
    Vraiment je regrette que notre Président n’ai pas su se préserver ni par anticipation ni clairvoyance en prenant position.
    Il reste un dernier combat à mener le notre et seuls contre tous mais espérons

  5. nous sommes peut’être a la vieille d’une 3 guerre mondiale ? alors les prioritees des gouvernements sont de jouer avec
    des rigolos vert kaki bouffeurs de graines . j’ai honte pour ce pays.

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici