Actualité de la Chasse Divers et insolites Fauchage : un capteur infrarouge pour sauver le gibier

Le fauchage des jachères et autres prairies, le printemps venu, fait partie sans nul doute de l’un des pires fléaux pour le petit et le grand gibier. Des milliers de lièvres, faons et autres couvées de perdrix périssent chaque année à la même époque.



De plus en plus d’agriculteurs sont sensibilisés à ce problème et il existe de bonnes solutions pour éviter ces carnages, tel que la barre d’effarouchement, la technique de fauche en elle-même, le fait de faire courir des chiens la veille etc. Chacune ont leurs avantages et leurs inconvénients.

La société Pöttinger, spécialisée dans la conception de machines agricoles, est en train de mettre en place un tout nouveau système appelé le « SensoSafe» qui pourrait à l’avenir s’avérer redoutablement efficace. Il s’agit d’un capteur infrarouge que l’on installe devant ou sur le côté de la faucheuse et qui va permettre de détecter la présence d’animaux juste avant le passage du tracteur. Dès lors que le capteur s’allume, le système va débrayer la faucheuse de manière automatique.

Plusieurs variantes sont d’ores et déjà étudiées pour pouvoir s’adapter aux faucheuses frontales ou latérales.

Depuis presque 20 ans au service de la chasse et des chasseurs sur Internet. Traiter l’actualité cynégétique au quotidien, informer les chasseurs des nouveautés, vous offrir les meilleurs contenus chasse (vidéos de chasse, photos).

3 Commentaires

  1. Dans mon secteur, demandez aux chauffeurs si ils utilisent des systèmes ultra-son ou barre d’efarouchement quand ils fauchent les luzernes 3 à 4 fois par an surtout au printemps et en plus à une vitesse folle.
    Perdreaux lièvres chevreuils ou autres animaux par forcément chassable passent à la moulinette, et là pas un mot du monde agricole ou des pseudos écolos!!!!

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici