Actualité de la Chasse Divers et insolites Le projet de forêt primaire sans homme, sans chasse de Francis Hallé

Françis Hallé est un botaniste à la carrière aussi longue que la cime des arbres qu’il aime tant admirer. Auteur de nombreux ouvrages et vidéos sur les arbres, les fleurs, et professeur aux universités d’Orsay avant de parcourir les forets tropicales du monde entier.



Âgé aujourd’hui de 82 ans, l’homme a un projet fou : celui de créer une nouvelle forêt primaire en Europe. Une forêt primaire est une forêt où l’homme n’a aucun impact, aucune activité, quelles qu’elles soient. En Europe, il en existe une dernière à Bielowiecza en Pologne. En France, la dernière a disparu il y a presque 200 ans. Il en existe plusieurs en revanche aux États-Unis, en Russie, ou en Australie.

Françis Hallé vient de créer une association (AFH) afin de regrouper les personnes et entités voulant participer au projet. L’ASPAS dont le rêve est de sanctuariser un maximum de territoire pour y interdire la chasse a immédiatement manifesté son intérêt…

L’idée est de trouver une forêt existante d’environs 60 000Ha, idéalement parcourue par un cours d’eau, afin d’y bannir toute forme d’activité pendant au moins 800 ans, y compris la chasse. Seules quelques visites encadrées pourraient y avoir lieu.



Le projet aurait reçu un très bon accueil de la part de la commission européenne, qui prévoit d’apporter son soutien juridique, voire financier. Il faut dire que l’Europe voudrait mettre en place des « zones protégées » sur au moins 30% des terres de celle-ci d’ici à 2030. Ajoutez à cela le « Pacte vert européen » qui consiste à rendre climatiquement neutre l’Europe en 2050.

Francis Hallé prospecte donc actuellement pour trouver son nouvel eldorado qui pourrait se situer en France, Espagne, Allemagne, Italie, voire à cheval sur plusieurs pays.

Depuis presque 20 ans au service de la chasse et des chasseurs sur Internet. Traiter l’actualité cynégétique au quotidien, informer les chasseurs des nouveautés, vous offrir les meilleurs contenus chasse (vidéos de chasse, photos).

11 Commentaires

  1. Ils emploi toute les méthodes pour sanctuariser…!
    mètre sous cloche les territoires… achetés des propriétés pour interdire la chasse la pêche agriculture etc… ! un monde sans les humains… ! ont na vraiment a faire a des sectes des fous furieux …!

    • Bonjour,
      Je suis chasseresse et ai une profonde admiration pour Francis Hallé. Je pense que nous devons être assez matures pour ne pas se jeter systématiquement les uns contre les autres suivant le clan auquel nous estimons appartenir. Francis Hallé est un scientifique et son projet est une expérience scientifique, pas une tribune. Les chasseurs devraient au contraire s’y associer. Nous avons grandement à apprendre de cette expérience, en tant que chasseur,au cours de l’évolution du projet, pour comprendre quelle est notre place dans cet écosystème. Nous ne devons pas laisser cette expérience aux mains de donateurs extrémistes qui comprendraient mal le sens de la démarche de Francis Hallé mais au contraire tous participer et tenter d’être observateurs privilégies. Peut être se trouvera t’il que le chasseur devra à un moment être inclus dans l’expérience, d’ailleurs. On ne sait pas. Des personnes comme Monsieur Hallé sont au dessus de ce débat pro chasse et anti chasse. Ils veulent comprendre la nature, ils en savent déjà énormément, et nous avons beaucoup à apprendre à leur côté. S’il vous plait, la connaissance est un domaine en dehors de toute polémique… Et le projet sera évidemment complexe à mettre en place pour être scientifiquement exploitable. Bien à vous tous.

  2. Bonjour,
    Pour répondre à Patrick, les « fous furieux » sont ceux qui s’emploient à urbaniser notre territoire, à grignoter chaque jour un peu plus les espaces naturels et agricoles, à remblayer les zones humides, à polluer les cours d’eau … Il faut savoir prendre un peu de hauteur et penser à l’avenir de nos enfants. Nous leur laissons une terre en piteuse état où chacun ne voit que son propre intérêt sans s’intéresser à l’intérêt général.

    • Ils sont bien des fous furieux.
      Les évolutions sont la et bien la, contester votre monde relève de l’absurde.

      Qui vous dit que nous laissons une terre en piteus état ?

      La durée de vie s’est allongée au fils des siècles, pourquoi ? LE PROGRES dans moult secteurs.

      Vous êtes le premier à profiter du progrès et en même temps cracher dans la soupe !

      Soyons sérieux, vous êtes manipulé par les ayatolas qui se disent écolos.

      Comme vous dites, prenez de la hauteur et ne gobez pas tout pour argent comptant.

      Faites preuve de discernement.

    • pour l’exemple, il faudrait y inclure quelques villes ou villages. Il suffirait de massacrer ou de déporter les populations comme cela c’est fait en son temps pour le parc du Yellowstone

  3. L’idee n’est pas absurdeIl y a sûrement de grands territoires en Russie/Sibérie.. pour ça, voire encore primaire ou seuls qlq trapppeurs et autochtones resident. Vouloir faire ça d’un côté et de  »autre laisser prospérer les mines de charbon ou autre extractions polémiques, bizarre.

  4. L’écologie. Vaste programme. Comme en Allemagne où l’on produit de l’électricité au charbon alors que le plus grand mal de la planète c’est l’émission de CO2. ou bien encore en vélo, électrique évidement, histoire de rendre le vélo sale à cause des batteries. Parlons panneaux solaires. Certes depuis peu, ils sont recyclables à 95% et leur bilan carbonne devient trés bon. Seulement, pour en produire autant qu’une centrale, il faudrait raser des milliers hectares et en positionner partout, sans compter des milliers de batteries qu’il faudrait pour stocker l’électricité. Batteries à base de plomb évidement ou mieux encore de lithium histoire de faire fleurir des marrais salant qui sans nul doute ne sont pas polluant du tout.
    Pas sûr que pour l’environnement l’écologie soit si bonne que cela…

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici