Actualité de la Chasse Divers et insolites L’insulte de Luc besson faite aux chasseurs

Cela risque fort d’être le feuilleton de l’automne…



Comme nous en parlions déjà dimanche, la fédération des chasseurs de l’Orne vient d’attaquer le réalisateur Luc Besson car ce dernier refuse de réguler les populations de cervidés réfugiés chez lui.

Chez lui c’est précisément 160ha dont 84ha de bois, soit 1.4% du massif de Saint-Evroult (6000ha). Une immense forêt domaniale jouxtant son domaine.

Une très faible partie donc, mais qui agit comme une véritable réserve et une zone de quiétude pour les animaux. Cela ne poserait aucun problème si ces gentils cervidés n’avaient pas déjà causé 122 198€ de dégâts depuis 2012. Une somme que seuls les chasseurs paient, et qui ne veulent plus.

Malgré 11 constats d’huissiers, des propositions de règlement à l’amiable, Luc Besson refuse de débourser le moindre centime, tout comme il refuse de toucher à une oreille d’un cervidé.

Fédération des chasseurs de l’Orne et Luc Besson vont donc se retrouver devant le tribunal de grande instance d’Argentant le 30 septembre (l’audience du 16 septembre étant reportée).

De son côté Luc Besson a déclaré au journal Le Parisien « En plein débat sur le drame de l’écologie et de la biodiversité qui touche toute la planète, les chasseurs de l’Orne me demandent de tuer les cerfs qui passent devant chez moi! Dois-je mettre mes enfants au balcon pour l’occasion? Ces gens-là sont à contresens de l’histoire ».

Depuis presque 20 ans au service de la chasse et des chasseurs sur Internet. Traiter l’actualité cynégétique au quotidien, informer les chasseurs des nouveautés, vous offrir les meilleurs contenus chasse (vidéos de chasse, photos).

62 Commentaires

  1. Que les chasseurs de l’Orne informent les autorités qu’ils raccrochent le fusil à partir d’aujourd’hui, fin de traque, grève totale…plus d’argent de la chasse dans ce département et débrouillez vous avec les protecteurs! que les protecteurs payent ou introduisent à leur frais du loup, du lynx, du lion et du T rex puisque la nature se régule toute seule!!!

    On invitera les chasseurs grévistes dans nos autres départements.

    • OK cette idée est une bonne idée et le faire à l’échelle nationale, il se tue environ 800 000 sangliers en France, que ce passerait il si on la chasse était interdite ?, que les sangliers et tout le reste, loups, ours etc les bouffent. Ils sont vraiment déconnectés du monde dans leur univers ou les lapins et les cerfs parlent et ou tous les animaux vivent dans une parfaite béatitude, a Noel, c’est sur ils doivent encore mettre leur chaussures devant la cheminée. C’est de grands utopistes et le plus grave, c’est qu’ils sont hélas sincères et prêts à tout. Ce sont des écolo terroristes, aussi déterminés que des islamistes et comme la justice ne fait rien ou pas grand chose, ça risque de très très mal finir.

    • Les dégâts, le cercle vicieux de l’argent redistribué aux depends des animaux,depuis plusieurs années j’observe la faune de la forêt et la forêt qui est devenue une source à pognon,je m’explique:on coupe à blanc des dizaines d’hectares d’arbres centenaires ,on enclote, on replante des arbres dont 80% ne repousseront ,les champs en limite des forêts ne sont pratiquement pas protégés (clôtures électriques),on tue les cerfs avant même la fin de reproduction, l’onf cherche à faire du fric sans se poser les bonnes questions il faut satisfaire tous les protagonistes, indemniser les cultivateurs, couper les gros Chênes pour les vendre aux chinois,baisser le prix des bagues pour tuer les gros cerfs,baisser les populations de cervidés car ils mangent les repousses,bref on parle d écologie et de nature j’espère que les sociétés futures seront moins égoïstes et plus intelligentes ,mr besson est dans son droit s’il aime voir les cerfs

    • Même si il y a du vrai c’est un peu simpliste comme raisonnement.

      Le bois a un cycle de vie : il pousse et il meurt et on le récolte juste avant.
      Et si il y a des coupes à blanc ce n’est pas uniquement à cause du profit à outrance.
      Parfois on a besoin de couper. Une forêt non entretenue vous ne pourriez même pas y pénétrer…
      Après il faut laisser régénérer naturellement (quand c’est possible) ou sinon semer /replanter ce qui devient impossible avec beaucoup de gibier.
      Et on fait comment quand on est voisin de Mr Besson avec une telle population ? on protège/clôture à nos frais ?
      Non Luc Besson n’est pas dans son droit.

      ll y a un système en place, des lois. Elles ne sont pas parfaites mais on ne peut pas faire ce qu’on veut : ne pas entretenir/chasser ses propriétés ou à l’inverse créer une réserve de chasse ou un « zoo » ou l’on ne respecterai aucun plan de gestion sylvicole ou cynégétique.

    • Un grand MERCI à Mr Besson et ne lachez rien svp !!
      Il n’y a rien de plus important que les traditions , elles sont piliers de notre Nation, mais la chasse chez nous est très mal cultivée . Il sufirait d’ouvrir la chasse un an sur deux .
      Une année chasse et l autre pas de chasse mais plutôt des substitue de chasse (cochon courrant , rabbit etc …) .
      Je ne suis pas un ecolo-a-la-con mais je pense qu’il n’y a rien de plus précieu que la faune (avec une préférence pour la sauvage) la flore . Et puis interdire la chasse reviendrait à interdire les 3/4 des armes en France!! Malveillance qu’ aujourd hui nous ne pouvons pas nous offrir quand on voit comment la population Française est « protégée « …Mais ceci est un autre debat…
      Les chasseurs laisse les bêtes chez Mr Besson , et le contribuable payera la facture … Rien de plus simple .
      A bon entendeur, salut.

    • Comme vous ces articles déjà parus on constate que les gens qui écrivent sur ces sujets n’ont pas la connaissance nécéssaire pour le faire. Ils ne savent que créer des polémiques et opposer les gens les uns contre les autres. Je suis un chasseur contemplatif depuis 56 ans. Je ne tire que des gibiers déficients ou sans avenir. Nous verrons ce que ceux qui sont pour la conservation à tout prix de la totalité des espèces de la faune sauvage ferons quand nous serons envahis de renards, loups, lynx, sangliers, chevreuils, cerfs, chats sauvages et que la chasse sera interdite……Il faut du bon sens de la tolérance et de la pondération en toutes choses. L’absence de ces paramètres mènera notre société à sa perte.

    • Un chasseur est une personne permettant à son groupe, village, famille de subsister, en dehors de ce contexte il n’y a aucune raison de tuer des animaux, et effectivement la nature, faune et flore, se régule parfaitement sans l’aide humaine, et si aujourd’hui certains animaux n’ont plus assez de prédateurs c’est bien la preuve qu’il ne faut pas jouer à l’apprenti sorcier, si quelqu’un doit réintroduire des espèces, cela revient aux chasseurs par plaisir, ne touchez à rien ce sera plus sage.

  2. Si Luc Besson ne veut pas que l’on touche aux cervidés sur ses immenses terres, c’est son droit.
    Mais pourquoi les chasseurs seuls devraient-ils payer les dégâts aux cultures ?
    Luc Besson dans ce cas doit mette la pain à la poche et indemniser les agriculteurs.
    Il a sans doute un porte-monnaie plus gros que celui du petit chasseur lambda.
    Facile de se défendre et de jouer les victimes au nom de l’Écologie et de la Planète.

    • Exactement qu’il paye les dégâts de sa propre poche. Cela suffit à la fin. Seuls les chasseurs atomisés de règles et de taxes payent pour réguler des animaux qui n’ont plus d’autres prédateurs !

    • C’est clair laissons faire la nature pendant deux à trois ans… Aprer il viendront pleurer… L’homme et en haut de la chaîne alimentaire…
      L’autre il est blinder parce qu’on regarde c’est film tout pourris…

    • Je compléterais votre commentaire en rappelant qu’en l’absence de clôture les cervidés opportunément présents sur sa propriété ne lui appartiennent nullement mais qu’il est responsable de leur concentration

    • Pauvres chasseurs…. Que l’on empêche de réguler la population de gibier.
      Chez moi à Bastia lors de leurs battues il ne respectent jamais la réglementation sur les distances à respecter par rapport aux habitations.
      Bravo Mr Besson vous avez tout mon soutien et celui de mes amis.
      Félicien

    • Je suis tout à fait d’accord avec vous concernant les battues administratives : dans nos campagnes, on en supporte pour moins que ça ! Mais la notoriété des gens là doit -elle prévaloir sur les conséquences que subit le monde agricole ? A force de bêtises de ce genre, le droit de chasse du propriétaire risque de revenir et adieu ACCA et autres structures ! Chacun serait libre de déléguer son droit de détruire les fauteurs de troubles… La chasse cueillette est bien révolue et le besoin de chasser pour se nourrir aussi !!!!!

    • Je m’interroge ? Un massif de 6 000 ha et on se retourne contre un propriétaire qui ne souhaite pas voir de chasseur sur ces 84 ha. Il me semble que nous sommes plus en face d’un procès d’intention que devant les véritables enjeux. Si la fédération souhaite payer moins de dégâts, qu’elle régule déjà les animaux sur le territoire chassable. Il est vrai que les animaux se concentrent dans les réserves pendant les périodes de chasse. Mais ce n’est pas la saison où les cultures sont les plus fragiles. Après ils se répartissent dans un massif où le niveau de population est suffisamment réfléchi pour être en équilibre avec son milieu.

    • Mr felicien donnez nous votre adresse et compte en banque pour payer la facture, c’est un peu facile de se cacher derrière son écran pour faire preuve de bons sentiments sans aller jusqu’au bout de son raisonnement

  3. Bonjour
    Laissons le tribunal trancher cette affaire et laissons à Ce Monsieur payer les dégâts .
    Les chasseurs n ont pas à payer les dégâts causés par le grand gibiers qui se promènent sur le domaine de ce Monsieur.
    Étant donné qu il ne veux pas réguler le cerf chez lui ,il est responsable des dégâts voilà .
    Faudra payer MR Besson.

  4. Besson il a raison ,chez j’ai lui il fait ce qu’il veut.je chasse depuis 54 ans,c’était les lapins ont les à massacrés,les sanglier,ont leurs métra la maladie maintenant les cerfs .vives les agriculteurs et les viticulteurs les plus gros massacreurs par la pollution insecticide et nous à long terme on attrape le cancer ils ne sont a plaindre les seul à plaindre sont les éleveurs qu’il se demerde avec leur dégât,il touche des indemnités mêmes pour la sécheresse .y a t’il vraiman des deguats ,qui les constates.si j’ai un commerce et que je n’ais plus de clients qui vas m’indemniser la population,l’état.C’est vrais ils sont malheureux j’aimerais avoir leurs bas de laine

    • J’ai du mal à vous croire chasseurs quand vous déclarez qu’ils ont massacrés les lapins, j’ai du mal à vous prendre au sérieux quand vous parlez des bas de laine des agriculteurs et j’ai du mal à vous comprendre quand vous ironisez sur la pauvreté des paysans en omettant les moyens réels et considérables de Mr Besson qui fait semblant de ne pas comprendre qu’il faut payer les dégâts créés par la mise en réserve de sa propriété puisqu’il ne veut pas de chasse

    • Moi je vois dans ses commentaires beaucoup de jalousie
      80 ha sur 6000 je ne pense pas que tous les animaux vienne se blottir la si il paye se sera que sur ses 80 ha
      ET pour les amis chasseur si vous arrêtiez de nourrit sa serait bien je pense je dit bien je pense que sa se regulerai un peu

    • Bonjour pour m’a part je veut bien laisser la nature se reguler toute seule mais lâcher des loups supplémentaires des lynx pour qu’ils détruise encore plus les troupeaux ils y a aussi construire de nouvelles route hou voie ferroviaires quand pensez vous monsieur

  5. Autant de fautes d’orthographe dans vos commentaires c’est pathétique, il faudrait peut être retourner à l’école primaire au lieu de tuer des animaux et des promeneurs, et des cyclistes, et des chiens, et d’autres potes chasseurs….

    • Autant de mépris c’est pathétique il faudrait peut-être déserter les sites dont vous honnissez leur légitime visiteur à moins bien sur qu’a défaut de potes votre pc en tient lieu…

    • A Martin,

      Il ne faut pas se moquer des autres surtout en matière de parcours scolaire. La vie ne leurs a peut être pas permis d’accéder aux études.
      En revanche, ils vous donnerons des leçons en matière de connaissance de la faune et de la flore, cela s’appelle la pratique.
      Votre position par rapport aux accidents (un accident est toujours un accident de trop) semble fortement orientée et très médiatique. Le nombre d’accidents mortels dus à la chasse est de 7 victimes sur 1 an (saison 2018 2019). Quid des accident dans d’autres activités, quid des accidents de la route, quid des meurtres dans les rues des villes ?
      Vous êtes moins prolifique.
      Arrêtons toutes les activités, plus de véhicule, supprimons tous les trafics et ainsi de suite, il y aura beaucoup moins d’accidents mais plus du tout de vie.

  6. Une propriété privée où on ne permet pas la chasse doit être fermée hors sol et en sous sol…
    Les chasses privées sont constituées ainsi il me semble…
    Sinon 🖕122000€ c’est pas grand chose pour ce milionnaire🙄🤣🙈

    • Bonjour pourquoi pas faire des tirs sélectifs au à bord de sa propriété cela peut marcher qui s’est mais de toute façon propriété privée veut dire fermer de partout et pas n’importe comment

    • J’ai mon avis sur la question mais je préfère le garder vu que j’ai pas vraiment l’impression que quand on la donne, on est écouté. Une précision tout de même, pour être un grand cinéphile et très respectueux de ce que fait Luc Besson, je peux vous garantir, amis chasseurs, que celui ci ne roule pas sur l’or… Depuis plusieurs années déjà son entreprise est en faillite, les bénefices de valérian lui ont tout juste permis de rembourser ses dettes et anna ne rentabilise qu’à peine le cout de production. Je ne pense donc vraiment pas qu’il puisse se permettre de payer pour les dégats engendrés. De plus que le terrain lui appartient, mais pas les cerfs, chasseurs vous n’avez simplement pas le droit de chasser sur ces terres et mr besson n’a pas à payer les dommages occasionnés. Vous non plus je le conçois. Dans ce conflit aucun des deux partis n’est en cause, réguler la nature est un besoin mais la laisser libre en est un autre. Il n’y a pas de coupable dans cette affaire, il ne devrait pas non plus y avoir de plaignant.

  7. Oai, en même temps, foutre du maïs glypho à perte de vue juste à côté du bois : vive les lumières, les cervidés ont bon dos ! Tout est prétexte à. Donnons nous bonne conscience, c’est parfait, les gens vont continuer à nous détester. De plus en plus dégouté du monde de la chasse. Peut être par manque de naïveté ?

    • encore une lumière
      du « mais glypho », vous mangez de la télé et du smartphone tous les jours vous non?
      Grace aux illustrations débiles des journalistes militants montrant des tracteurs pulvérisant sur des cultures en parlant de glyphosate les incultes avalent les inepties commes leurs céréales bio au petit dej’.
      apprenez que le glyphosate étant un désherbants il est impossible de l’appliquer sur des cultures en place, sinon elles grilleraient en même temps que les herbes indésirables.

  8. Inutile de polémiquer sur le sujet, Je respecte Luc Besson et aime ce qu’il fait professionnellement, mais il faut faire participer financièrement toutes ces personnes sui sont contre la chasse aux dégats sur les propriétés agricoles, surtout qu’il en a largement les moyens Mr Besson.

  9. Encore une fois la chasse est critiquée, nous sommes des gens d’un autre siècle, certainement mais pour qu’une critique soit constructive il faut proposer des solutions et malheureusement ce n’est pas le point fort de nos détracteurs, il est vrai que l’on ne peut pas être bon partout!!!

  10. On est là dans un cas d’école qui reflète malheureusement bien la façon de penser d’une part grandissante (majorité ?) de Français.
    Il suffit d’aller lire les centaines de commentaires anti chasse sur les sites d’info
    Avec tout le respect que j’ai pour Luc Besson , ce sont des idéalistes /égoïstes bien pensants qui ne veulent pas tuer Bambi, pensent que tout va se réguler tout seul et se contrefichent des conséquences et de l’équilibre du monde rural.
    Mais au moment de payer la facture il n’y a plus personne…

    Je serai curieux de voir quelle sera la réponse de la justice mais je suis sceptique quand au modèle français et au futur de la chasse..

    • En effet, la chasse est désormais honnie par la majorité des Français et c’est pas plus mal.
      Nous ne sommes en aucun cas idéalistes ou égoïstes, juste contre les pratiques barbares et d’un autre temps. Je respecte le chasseur qui chasse rarement, pour se nourrir, respectant la Nature et sa faune, qui sait se balader en forêt plus souvent avec un appareil photo qu’avec un fusil et qui sait faire la différence entre un animal malade/en fin de vie et un cycliste. Malheureusement ce genre de chasseurs est rarissime de nos jours. Aujourd’hui on croise plus de tarés du fusil, avec silencieux (quelle bravoure !), entrain de massacrer pour le plaisir une famille entière de renards (petits y compris) ou des individus issus de l’élevage, totalement imprégnés de la présence des hommes, voire des passereaux protégés juste parce que c’est rigolo de faire « pan pan avec un fusil ». Et je parle même pas des pratiques d’une cruauté inqualifiable que sont la chasse à la glu ou le déterrage…
      Quant à la pseudo-régulation qu’on nous rabâche continuellement, elle n’aurait de sens que s’il n’y avait plus d’élevage/d’importation/de cloisonnement de gibier et si les prédateurs naturels n’avaient pas été tous flingués pour des raisons absurdes. Nous ne sommes pas propriétaires de la Terre mais colocataires, et ça, pour le mettre dans le crâne des chasseurs, des exploitants, grandes industries et autres, faut plus que du plomb !
      Si vous voulez qu’elle soit un sport, faudrait une chasse à armes égales, parce que le fusil à lunettes, les pierres de sel et autres silencieux, c’est pas franchement fair-play…
      Des solutions, on passe notre temps à vous en proposer, mais on se trouve majoritairement face à des gens qui veulent conserver leurs oeillères et leur droit de meurtre. Exemple de solutions : droit/permis de chasse réservé aux gardes forestiers ; permis plus cher avec test psychologique, psychiatrique et de connaissances (vétérinaires, éthologiques etc.) et recensement des chasseurs ; tir exclusivement sur les individus malades et/ou âgés (interdiction sur femelle pleine ou élevant un petit) ; tir un an sur deux, histoire que la faune reste un peu tranquille ; fausses chasses (genre paint-ball) ; véritables quotas de chasse établis en fonction des zones/régions et selon la situation de la faune (parce que, que ce soit le ministère de l’écologie ou celui de l’agriculture, les gens qui s’occupent des quotas sont dénués d’empathie et seraient pas foutus de distinguer une grive d’un martin-pêcheur, c’est pour dire le niveau…)…
      Bref, en encourageant ce genre de pratiques de chasse, c’est vous qui êtes égoïstes, en privant nos enfants de la beauté de la Nature.

    • A Marie : vos propos montrent une méconnaissance totale des sujets que vous abordez, voire une ignorance limite crasse ponctuée de quelques insultes, des « solutions » à pleurer de rire, des reproches (fusils à lunettes pierre à sel…) qui vont du non sens au n’importe quoi, mais bon, ayant affaire à une dogmatique qui veut se faire passer pour ouverte au dialogue je ne sais pas s’il est utile de reprendre les points un par un.

    • Marie,
      je respecte les convictions des non chasseurs mais le problème avec votre discours c’est qu’il est en total décalage avec la réalité du terrain.
      Je ne vais parler que de ce que je connais : le grand gibier dans l’est de la France.
      Nous sommes dans une situation de prolifération (et je pèse mes mots) des ongulés (chevreuil / sanglier /cervidés)
      Dans le département des Vosges les dégâts sont passés de 900k€ l’année dernière à 1,9 M€ que payent les chasseurs (et à ce rythme il n’y parviendront bientôt plus)
      rajoutez à cela les problématiques de sécheresses , les forets qui meurent (scholytes etc..) et vous comprendrez que les agriculteurs / sylviculteurs sont à cran et à juste titre !
      on en vient même à couper des autoroutes (a31 vers Metz) pour faires des battues à 150 chasseurs !
      Et là on ne parle même pas des départements du sud ou les populations sont encore plus nombreuses avec das sangliers dans Marseille, sur les plages ou dans les campings.

      Parlons chiffres :
      l’année dernière ont déjà été prélevés 12000 sangliers juste pour les Vosges (et en gros là il faudrait qu’on en « fasse » le double à 7000 chasseurs….)
      sur la France on était à 760 000 (juste pour les sangliers… les cerfs: 96 000 , les chevreuils 674 000 , etc… )
      et nous sommes en terme de prélèvements encore en dessous de ce qui devrait être réalisé !
      source : http://www.oncfs.gouv.fr/IMG/file/publications/revue%20faune%20sauvage/FS-320-ENCART-tableauxchasseongules.pdf
      il y a certaines sociétés de chasse que je connais ou la pression est maximale : on demande de faire le double (et pour info on « attribue » le double de bracelets que les chasseurs payent bien évidemment) avec pénalités à la clef et pour couronner le tout les marchands de gibiers ne veulent même plus prendre les sangliers , il y en a trop , même gratos il ne les prenne plus !!! donc on fait comment ??
      PS: on ne peut pas les donner comme cela à la population , il faut des contrôles vétérinaires. les associations, restos du cœur etc… trop compliqué il faut découper les animaux…
      Aujourd’hui chasseur n’est plus forcement un loisir , ca devient un job.

      le faute à qui ? agriculture , industrialisation, etc. peut importe c’est un état de fait et à moins d’éradiquer l’homme (théories finalement antispécistes …) je ne vois pas de solution

      pour répondre plus précisément à vos affirmations :
      Comprenez bien qu’on ne parle pas de « mesurettes » mais bien de besoin de régulation à grande échelle
      Les gardes à la place des chasseurs ? il va falloir en embaucher quelques centaine de milliers (et surtout les payer…)
      les silencieux ? les gens ont trop regardé les tontons flingueurs , un silencieux réduit le bruit de 20 à 30% c’est juste du confort auditif pour les chasseurs et les autres riverains donc c’est une bonne mesure.
      l’élevage de cochongliers ? cela a peut être existé à une époque ou dans certains parcs privés mais croyez moi plus besoin de les élever depuis déjà quelques décennies ils se reproduisent tout seuls très bien
      les chasseurs nourrissent les sangliers ? oui cela s’appelle l’agrainage pour qu’ils restent « fxés » en foret mais (même si certains en abusent un peu ) ce n’est pas les quelques tonnes de mais qui vont nourrir toutes ces populations …
      les prédateurs naturels comme le loup ? déjà il en faudrait quelques dizaines de milliers et quand bien même , il n’ont pas besoin de se faire « suer » à courir après un chevreuil ou un sanglier , il ‘ont qu’à aller se servir dans les bergeries…

      Tout cela pour vous expliquer que les chasseurs et plus globalement les acteurs « ruraux » quand ils lisent des commentaires comme le votre forcement les poils se hérissent …

  11. Comme toujours les anti-chasse sont des gens bornés. Faut pas toucher au petit cochon et aux petits oiseaux, au nom du respect animal. Pour ces écolos des villes, même la Nature leur appartient et ils se permettent d’entrer sur des terres privées, non clôturées, pour cueillir les fruits du verger et remplir le panier.. Qu’ils arrêtent de manger du poulet, du poisson, des coquillages et crustacés et qu’ils bouffent l’herbe sauvage. Ils se rendront utiles en nettoyant le bord des routes au lieu de profiter des sentiers et chemins entretenus par les chasseurs à leurs frais. Au lieu de manifester, qu’ils consacrent leurs loisirs entretenir le milieu plutôt que de le contempler béatement. Qu’ils aident au repeuplement des territoires sur lesquels des espèces sauvages endémiques sont en régression alarmante. Que font-ils pour la Faune et pour la Nature, à part agiter des pancartes..
    Alors, les écolos des villes, oubliez le panier à champignons et le jogging du weekend, retroussez-vous les manches, prenez une serpe et un sécateur et accompagnez les chasseurs qui entretiennent la Nature que vous ne voulez pas partager !

  12. Je pense que mr Besson crache un peu trop dans la soupe !!!
    Il oublie le temps ou il louer des actions sur ses terres .J’ai chassé 4 ou 5 ans sur 380 ha juste à coté de sa propriété .Dans les années ou il a tourné des scènes de son film Jeanne d’ARC .A cette époque une action chez lui coûté 10000 francs pour une dizaines de bracelets de cerfs .
    Il s’est mis à en vouloir plus en achetant les concessions aux alentours .Ce qui avait fait grimper les prix des actions et des baux de chasse des voisins .
    Pour 380 ha je payais 1500 francs et nous avions que trois bracelets cerf .Lui environ 15 pour 160 ha !!!
    A cette époque il y avait déjà des problèmes avec les cerfs en surnombre .Les agriculteurs étaient obligé de clore leurs cultures .
    J’ai vu à plusieurs reprise des accidents de voitures et 30 à 40 biches qui sortaient de chez Mr Besson .
    Ses accidents ne sont pas dans la somme énumérée puisque c’était l’assurance des conducteurs .Sauf quelque fois ou c’est les chasseurs de Mr Besson qui payent les dégâts ( les chiens faisaient traverser les hordes ).
    A trop en vouloir Mr Besson ne trouvait plus d’actionnaire et maintenant ne veux plus de chasseurs .
    Ils en a pourtant bien profité !!!

  13. quand je lis les articles je suis dans un rêve ces gens sont des bisous nours des incultes de la nature des fous furieux qui vivent tous en ville et ne connaissent en rien a notre BELLE NATURE et sa FAUNE.
    Je suggère au monde de la chasse de ne plus prélever un seul animal type chevreuil sanglier cervidés renard pendant un AN l année suivante on nous déroulera le tapis rouge pour REGULER la faune devant les dégâts aux cultures aux terrains de sport aux golfs aux jardins et pelouses de tous les abrutis qui nous dénigrent et je parle pas des accidents de circulation causes par cette SURPOPULATION.
    Nous sommes vraiment trop CON pour payer des locations a l ONF qui avec notre argent entretien les forets pour faire
    promener tout ces BOBOS gratuitement.

  14. C’est l’occasion rêver au moment ou la chasse est attaquée de toutes parts !!! que les chasseurs laissent besson et ces cerfs et l’on verra ce qu’il se passe…faisons le savoir partout….et bien tout le monde se rendra compte de la nécessité de réguler!

  15. Bonjour de toute façon Mr Besson doit avoir le bras long….. L argent appelle l argent…. le pouvoir appelle le pouvoir…. que pouvons nous faire nous pauvre petit inconnu…. Les chasseurs ont la mauvaise étiquette. Mais c est comme pour tout ils y en a des bons et des mauvais! Moi je suis chasseresse (je ne tire pas sur tout ce qui bouge..) et j en suis fière, je mange de la viande et j en suis fière, je fais de l équitation et j en suis fière, j ai des annimaux et j en suis fière, j ai des enfants et j en suis fière, je travaille et j en suis fière…. Pour etre tranquille,mon chez moi, est clôturé, mais le renard et la fuine viennent manger mes poules. Alors oui je continuerai a chasser car quel animal les chasserait? Moi je paye comme tout le monde les taxes et les impôts et en plus je paye les dégâts du gibier dans les cultures et chez les particuliers. Donc Mr Besson il faut reconnaître que grillager serait une bonne chose vous garderez vos cerfs et il n y aurait plus de dégâts pour nos agriculteurs. Mais voilà je ne suis qu une petite personne que personne ne connaît….

  16. A Marie,

    Vous êtes très marquée par les médias. Je retrouve dans vos propos les sornettes débitées par les médias en recherche de sensationnel.

    Vos écrits dénotent une méconnaissance totale du juridique de la faune et de la flore.

    D’un point de vue juridique, le droit de propriété privée empêche tout individu de pénétrer sur celle-ci sans l’autorisation du propriétaire (cela représente 92% du territoire Français) il vous reste donc 8% pour vos promenades.
    A la notion de propriété privée est associé le droit de chasse qu’exerce son propriétaire et ce comme il l’entend (cédé à titre gratuit ou à titre onéreux).
    La gestion de la faune relève aujourd’hui des obligations des chasseurs, ils procèdent également à la conservation et à la reconstitution des milieux.
    Je ne peux que vous conseiller d’aller à la fédération des chasseurs de votre département pour vous faire expliquer et constater le travail réalisé dans tous ces domaines.

    Votre ignorance et la manipulation dont vous êtes l’objet est la conséquence d’un déplacement des populations vers les grandes agglomérations avec une déconnexion totale de la ruralité, de ses pratiques et de la vie à la campagne (75% des Français vivent aujourd’hui en ville).
    Quand je dis vivre à la campagne, ce n’est pas simplement y habiter. C’est mettre les mains dans le cambouis.
    Quand à vos propos insultants, ils vous décrédibilisent un peu plus.

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici