Actualité de la Chasse Divers et insolites Une renarde tuée, l’homme pratique une césarienne et sauve 4 renardeaux

D’aucuns diront que ce n’était pas la peine, ce ne sont que des renards, d’autres au contraire approuveront, dans tous les cas ce geste est magnifique.



Il y a un peu moins de 2 mois, Chris Rolfe, un agriculteur de 24 ans rentrait chez lui à Haywards Heath dans le sud de l’Angleterre quand la voiture qui le précédait heurta un renard.

L’homme s’arrête pour voir si l’animal est encore en vie, mais quelque chose l’interpelle. Le renard est bien mort, mais son ventre semble bouger… Chris comprend alors vite qu’il s’agit d’une renarde…. qui est pleine.

Connaissant un peu les périodes de gestation, Chris imagine que l’animal est proche du terme, il fonce donc chez lui chercher un couteau et revient auprès de l’animal. L’agriculteur pratique alors une césarienne, comme il l’avait déjà fait sur une brebis, et extrait 4 renardeaux !

Embarquant les 4 boules de poils dans sa veste, il s’en va les placer au chaud dans un carton au-dessus d’un radiateur. Il les nourrit avec du lait toutes les 20 minutes au début, puis toutes les 2/3 heures. Les renardeaux semblent survire, et plus les jours passent, plus ils grandissent avec Chris !

Aujourd’hui Little, Big Tip, Ginger et Biscuit, comme ils s’appellent, ont presque 2 mois. Chris va devoir les placer dans une association afin qu’ils continuent leur croissance, même si cela lui fait mal au cœur : « ce sont des animaux sauvages et nous avons toujours espéré qu’ils pourront profiter de cette seconde chance pour vivre longtemps et heureux dans la nature, là où ils doivent être. »

Quand ils auront 6 mois, les 4 renards seront alors relâchés dans la nature.

 

Depuis presque 20 ans au service de la chasse et des chasseurs sur Internet. Traiter l’actualité cynégétique au quotidien, informer les chasseurs des nouveautés, vous offrir les meilleurs contenus chasse (vidéos de chasse, photos).

1 commentaire

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici