Actualité de la Chasse Ruralité Le prélèvement d’un loup a été autorisé en Haute-Loire et en Lozère

Les attaques de plus en plus récurrentes dans la région ont forcé les préfets de Haute-Loire et de Lozère a prendre des disposition. Un arrêté a été déposé cette semaine autorisant le prélèvement d’un loup, mâle ou femelle, sur le territoire de trois communes situées dans le massif de la Margeride.

Ce n’est pas la seule région ou les éleveurs n’en peuvent plus de subir les attaques de grands prédateurs. Les dernières dispositions prises en France pour lutter contre les attaques de loups ont d’ailleurs assez mal tourné dernièrement. Des écologistes pro-loups ont voulu saboter une intervention de l’OFB et appelé des journalistes sur place. Si l’intervention de l’OFB a tourné court, l’arrivée des éleveurs sur place a montré qu’ils en ont plus qu’assez de ce jeu avec les écologistes et les choses ont bien failli tourner au vinaigre.

Aujourd’hui, l’administration souhaite faire un geste en faveur des éleveurs qui vivent très mal les concessions nécessaires pour faire une place aux loups dans un contexte ou leur métier est déjà d’une extrême complexité.


Espérons que cette fois, les choses pourront se dérouler sans scandales ni situations délicates entre les éleveurs et les animalistes qui veulent protéger les loups à tout prix.

Chasseur autodidacte depuis 19 ans, j'ai appris à me former et m'informer seul. Ce besoin de connaissances du monde de la chasse conjugué à un esprit espiègle m'ont assez naturellement conduit au journalisme cynégétique

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici