VOTRE NOM D'UTILISATEUR

VOTRE EMAIL




J'ai déjà un compte
Chasse Passion
Nom d'utilisateur

Mot de passe

Mot de passe oublié

Je n'ai pas encore de compte



Accédez au meilleur de Chasse Passion en vous inscrivant gratuitement en quelques clics


MOT DE PASSE PERDU
VOTRE EMAIL



A bientot
 

Une agricultrice lance l’alerte après deux intrusions de loups dans sa ferme Jurassienne

loup dans une ferme du Jura

Dans plusieurs régions de France, le loup est désormais bien implanté et il n’est pas rare de le croiser au détour d’un chemin de campagne. Pour les éleveurs et les ruraux en général, des questions se posent sur leur sécurité et celle de leurs animaux domestiques, comme c’est encore une fois la cas dans le Jura suite au signalement d’un loup dans une ferme.


Le loup était tranquille et s’est même laissé filmer.

Tout commence par la vidéo d’un loup partagée sur les réseaux sociaux ou un loup a été aperçu par deux fois sur le territoire de Grande-Rivière au nord de Saint-Claude dans le Jura..

Sur les images, le prédateur ne semble pas particulièrement effrayé par la présence d’un véhicule et va d’ailleurs continuer sa route quand la voiture redémarre à quelques mètres de lui.


Les journalistes de France 3 Franche-Comté sont entrés en contact avec l’agricultrice qui a pu leur confirmer que par deux fois, elle a vu des loups dans sa ferme :

« Il est rentré deux fois dans notre ferme hier soir. Ce matin, j’en ai aperçu un autre plus maigre, j’étais en voiture, la musique allumée, il n’a pas eu peur du tout. »

Après ces observations, l’éleveuse a alerté la Direction Départementale des Territoires ainsi que la FDSEA.

Comme elle l’a rappelé aux journalistes, le fait d’avoir des bêtes et de savoir que les enfants en vacances jouent dans le hameau, la présence du loup peut faire peur.

Le Jura très concerné par les attaques de loups.


Si les observations de loups dans le Jura sont monnaie courante, malheureusement, les éleveurs doivent aussi composer avec les attaques subies par les troupeaux.

A lire aussi : L’échelle de Geist ou comment les loups finissent par s’attaquer aux humains

Depuis le début de l’année, les attaques reprennent de plus belle. LE directeur de la FDSEA du Jura estime que la fréquence des attaques et d’à peu près une par semaine sur tout le département.

Les éleveurs ont pourtant dans la grande majorité des cas appliqué la réglementation en vigueur pour la protection de leurs troupeaux et la dernière mesure qui pourrait aujourd’hui faire la différence sont les tirs de défense menés par les louvetiers.


Pourtant, les éleveurs sont sceptiques et on peut les comprendre. Pas moins de 252 attaques de loups ont été dénombrées sur la région de Bourgogne-Franche-Comté mais seulement 209 loups pourront être prélevés au niveau national.

23 réflexions sur « Une agricultrice lance l’alerte après deux intrusions de loups dans sa ferme Jurassienne »

  1. @Gilbeuche Auriez-vous le courage, vous qui mettez les droit de l’Animal au-dessus des doits de l’Homme, d’aller passer quelques nuits, en pleine nature, sous les étoiles, à 1 kilomètre du Haut Vernet dans les Alpes de Haute Provence ?

  2. Tant que nous  » les gens qui vivons de / et avec la nature » serons dirigés par des ronds de cuir qui se targuent de la connaitre car sortis des écoles avec diplômes acquits de derrière un bureau les choses iront mal.
    Il faut que cela change , que l on prenne en compte les vrais problèmes des éleveurs face au loup pour lequel des générations d agriculteurs et de ruraux ont luté pour l éradication des zones où la cohabitation n est pas possible .
    Il est impensable que des gens qui n ont rien a défendre viennent nous diriger dans notre travail

  3. Guilbeuche,d après vous ours et loup sont gérables par de simples mesures,il faut nous les expliquer car pour l instant cela nous coûte des dizaines de millions d euros sans stopper les attaques de ces prédateurs.comme dit plus haut plusieurs pays ont recours a des tirs de régulation,pourtant moins peuplés.effectivement nous
    sommes de plus en plus nombreux et occupons de plus en plus de place et pour que la cohabitation soit possible il faut que le loup craigne l homme et non une protection totale.

  4. Les commentaires des pro loup sont vraiment du grand n’importe quoi vous vivez où Mesdames et Messieurs? Vous avez des brebis moutons volailles ou autres animaux qui risquent d’être dévoré par ces animaux? Vous avez des enfants qui peuvent être en contact avec eux? non bien sûr vous êtes de grand théoricien de la vie en campagne la nature ce n’est pas les bisounours en vacances….

    1. L’Homme lui est un Saint, c’est bien connu. Tellement un Saint qu’il n’a pas besoin d’ennemis pour se détruire tout seul par ses guerres et la destruction de la Nature dont il est le seul responsable. Alors face à cela les quelques désagrément causés par des animaux tels que l’ours ou le loup ne représentent pas grand choses et sont gérables par des mesures simples et de bon sens appliqués depuis les temps anciens par les Sociétés ou lesdits animaux n’ont pas disparus au fil des siècles.

    2. Mais oui suis je bête , quelques désagréments CHEZ LES AUTRES , c est pas grand chose et c est simple à régler surtout quand cela ne touche pas son propre portefeuille….
      Je pense que nous avons largement notre quota de probleme en agriculture , notamment celui d une grande part d incertitude sur le montant de nos revenus mensuels …… alors oui pourquoi pas en rajouter un peu juste pour le plaisir de certains.
      Destruction de la nature , oui , mais personne ne doit s en exclure en montrant du doigts les autres !!!!!
      Le loup comme l’ours sont des sources de problèmes .

    1. Comme idée. Laissons bouffer nos enfants par ces animaux, laissons se ruiner les bergers, les ragondins empoisonner les eaux, et vive la nature.

  5. Je suis complètement d’accord avec les 2 autres commentaires. Nous sommes sur la terre des animaux, leur territoire à la base, l’humain s’est installé sur leur terre, ne l’oubliez pas encore une fois. Nous avons besoin des Loups et les tuer n’est pas la solution. Mettez vous à leur place ! Et si on inversait les rôles ? Vous vous rapprocheriez des maisons, des fermes, pour vous nourrir. Je peux comprendre votre colère pour vos troupeaux mais les tuer n’est certainement pas la solution. Réfléchissez avant d’agir bon sang !!!

    1. Bonjour
      L’homme est une des seules espèces présentes sur l’ensemble de la planète et si aujourd’hui il n’est pas question d’éradiquer quoi que ce soit(erreur du passé) nous sommes bien obligés nous aussi de défendre notre territoire et nos biens . L’erreur c’est de ne pas admettre que l’expansion démographique humaine et l’augmentation du niveau de vie des pays riches commence a avoir un impact lourd sur l’équilibre .
      Le loup est un bel animal mais il doit être contenu dans un espace dans la limite de la bonne santé de l’espèce tout en préservant un équilibre économique. Dans ses condition une protection totale comme actuellement est incompatible sauf sur le plan politique pour attiser des pressions

    2. Peut on savoir quelle est votre solution? Effectivement nous avons pris beaucoup de place et si vous souhaitez une cohabitation possible il faut que le loup craigne l homme donc éliminer les plus téméraires,limiter sa prolifération pour éviter des incidents.beaucoup de pays même les plus protecteurs ont recours a cette solution.

  6. « Les loups sont capables d’apprendre et ont une grande capacité à s’adapter. Ils apprennent à contourner les mesures de protections les plus sophistiquées et lorsqu’ils se rendent compte que les humains ne présentent aucun danger, les loups deviennent de plus en plus audacieux en testant les limites et continuent pour aller plus loin. Pour eux, notre monde est comme un magasin libre-service sans caisse enregistreuse. Si les loups comprennent qu’ils peuvent aller encore plus loin, ils deviendront alors un véritable danger pour la population et plus particulièrement pour les enfants. La propagation des loups est rapide avec un taux de croissance de 30 à 40% par an, soit une population doublée tous les 2-3 ans.
    Il serait illusoire de penser que quelles que que soient les mesures de protection, aussi complexes qu’elles puissent être, feront que les loups se détourneront de leurs proies. » Marcel Züger, biologiste suisse

    1. Le loup ne court ‘Aucun danger’?
      Pour mémoire plus de 200 loups tués en 2023 et le P N A 2024 en prévoit 209 , alors vous pensez bien que les loups risquent leur vies à chaque intrusion dans une ferme mais comme il n’y a plus de tirs d’effarouchement il ne risquent pas de l’apprendre car un loup mort ne va pas mettre en garde ses congénères des risques de se rapprocher des activités humaines. Il ne faut pas parler de protection intégrale du loup à partir du moment ou on permet à l’éleveur via les dispositifs de tirs de détruire tout animal à proximité d’un lieu de prédation.
      Concernant le risque couru par les enfants , vous lisez trop ‘le petit chaperon rouge’. Combien d’enfants vont subir de graves morsures de la part du ou des chiens de l’entourage familial avant qu’un loup ne blesse éventuellement un enfant.
      Allez voir le film de J M Bertrand (Vivre avec les loups) et vous verrez que l’explosion démographique du loup peut être freiné par des phénomènes encore mal documentés liés peut être à l’espace disponible, les proies disponibles ou peut être d’autres phénomènes encore à découvrir.

  7. Ridicule le loup est présent dans d autres pays d Europe et ça ne pose aucun problème avec des moyens adaptés sans massacrer ces pauvres bêtes honte a la France!

    1. Aucun problème.demandez aux éleveurs,aux brebis,chiens,génisses,poney dévorés.reglez la facture payée par l état.plus de trente millions d euros mais peut être que tout cela ne vous concerne pas.

    2. Ney,la Suisse,l Italie,la Norvège,la Suède,la Finlande, viennent d autoriser le tir du loup dont la plupart ont une population moindre

  8. Le loup serait rentré dans la ferme selon la cultivatrice. Cela veut il dire dans le bâtiment où simplement sur ses terres.?
    Ces terres qui sont aussi le territoire de la Nature et de ses habitants. Le loup arpente son territoire, comme le renard ou le chevreuil.

    1. Oui, il y a du souci à se faire de rencontrer régulièrement un prédateur naturel sauvage quand il aura croqué dans la nature se qui l’a fait vivre il faut bien qu’il mange autres choses

    2. @Guilbeuche Le loup n’entre pas dans la bergerie sans en évaluer les risques. Il analyse la situation avant de passer à l’acte. La présence de loups près de fermes et de villages, où des proies sont plus faciles à capturer, témoigne d’une stratégie d’approche que vous niez. Près d’une ferme ou d’un village, le loup n’est pas en balade ou en randonnée pédestre : il cherche le garde manger. Le renard, également opportuniste, trouvera mulots, escargots, lézards et autres petites proies, plus facilement hors des bois. Le chevreuil, très craintif, se tiendra à plus grande distance. Vous ne connaissez pas grand chose du monde sauvage . Vous devriez aller vivre dans les bois à proximité des loups et leur demander ce qu’ils en pensent. Près du Haut Vernet, dans les Alpes de Haute Provence vous aurez quelque occasion d’en rencontrer. Ce serait mieux que de les voir devant le téléviseur.

    3. guilbeuche le loup pourra j espère rentrer dans votre jardin . après tout , avant que ce soit votre jardin c était ses terres … n avez vous pas honte d avoir accaparé les terres du loup et que vos enfants joue sur ses terres a la place de ses enfants….?
      bon peut etre que le loup va se facher et mordre vos enfants mais après tout si vous n aviez pas pris ses terres ce ne serait pas arrivé….

    4. va bouffer ton herbe et laisse travailler les éleveurs, les inutiles comme toi les villes en regorgent, vivement les élections pour vous faire taire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DERNIÈRES VIDÉOS CHASSE PASSION

Actualités de la chasse

Cam1071

Vidéos de chasse

[Vidéo] Un pécari se coince une dent dans un pneu

[Vidéo] Un pécari se coince une dent dans un pneu

Connaissez-vous les pécaris ? Il s'agit d'un petit suidé, lointain cousin du sanglier vivant principalement en Amérique du sud. Il...

28 mai 2024 Aucun commentaire
×

You may choose to prevent this website from aggregating and analyzing the actions you take here. Doing so will protect your privacy, but will also prevent the owner from learning from your actions and creating a better experience for you and other users.