Dossier chasse Périscope Le top 10 des calibres les plus utilisés en battue

La chasse en battue a de multiples variantes en terme de pratique et chacun a son calibre de prédilection pour stopper nette une bête noire ou bien une grande pate. Mais, on ne chasse pas tous de la même manière, le biotope changeant, la distance de tir n’est jamais la même suivant la région et chacun a ses préférences. Nous allons donc découvrir le top10 des calibres les plus utilisés en battue. Le classement ci-dessous n’est pas un classement par ordre d’efficacité mais un listing des calibres les plus utilisés.

1/ Le 30-06 :



Légalisé depuis quelques années, ce calibre a eu un engouement exceptionnel de la part des chasseurs de grand gibier venus chercher « le » calibre le plus utilisé dans le monde. Jadis interdit, ce dernier a vu le nombre de carabines de ce calibre explosé depuis l’autorisation de sa diffusion en France en 2013. De son vrai nom 30-06 Springfield, ce calibre est aussi appelé 7,62 x 63 mm et il doit son nom à son origine du coté de l’armée américaine qui l’a mis en service en 1906, d’où le 06 ! Devenu d’usage civil du coté du pays de l’Oncle Sam, ce dernier permet de chasser les gibiers de moyenne de de grande taille sans aucun soucis. De ce calibre sont nés le 270 Winchester ainsi que le 35 Whelem.

2/ Le 300 Winchester Magnum :

S’il est un calibre des plus communs en France, c’est bien le 300 Winchester Magnum. Créé par la fameuse firme américaine Winchester Repeating Arms Company en 1963, cela fait de lui un calibre «jeune» historiquement parlant ! Basé sur un étui de 375 H&H Magnum, la firme l’a alors modifié pour accepter une balle de calibre 30 (7,62×67 mm). Réputé pour son pouvoir d’arrêt sur de grands animaux même à de longues distances sans avoir de flêches trop prononcées, c’est devenu un des calibres les plus populaires de par le monde. Jugé parfois trop puissant, il n’en demeure pas moins fiable et précis et surtout « bon à tout », à tel point que les Marines ont songé un temps à l’utiliser dans le cadre militaire ! Avoir une 300WM, c’est en cas d’oubli de balles l’assurance de trouver un ami qui vous en prêtera, tant ce calibre a été diffusé !

3/ Le 9.3×62 :

Voilà un des plus vieux calibres de chasse connu. Créé en 1905 par l’armurier allemand Otto Bock, ce dernier était destiné à être tiré dans la fameuse carabine Mauser 98 , une arme à verrou réputée pour avoir le boitier de culasse le plus solide à l’époque, d’où son appellation complète : 9,3 × 62 Mauser. Plus récemment, on y trouve une autre appelation synonyme : 9,3 × 62 Brenneke. Considérée comme le meilleur compromis pour la battue, ce calibre possède un pouvoir d’arrêt exceptionnel tout en ayant un confort au top pour le tireur. Destiné à la chasse du grand gibier, ce calibre permet d’avoir une mutitudes d’ogives, allant de 11.5 gr à plus de 21 gr  qui offre un des panels de balles des plus étoffé de sa catégorie !



4/ Le 9.3x74R

Voilà un calibre qui fut crée au début du XXème siècle outre-Rhin. Destiné aux armes basculantes uniquement, on y retrouve toutes les caractériqtiques des balles spécifisques pour ce type d’arme avec notamment le fameux bourrelet destiné à l’extraction d’où le R qui veut signifie « Randpatronne » en allemand, que l’on peut facilement traduire par « cartouche à bourrelet » ! En France, ce sont les possesseurs d’Express qui connaissent bien sa douille surdimensionnée de 74 mm de long possédant plus grand des diamètres d’ogive avec 9.3 mm. Considéré comme un calibre lourd et lent à juste titre, ce dernier est exclusivement destiné aux sangliers et aux cervidés mais il possède un seul inconvénient : il est en effet dévastateur pour les venaisons de chevreuil.

5/ Le 7×64 :

Comme le 300Winchester Magnum, c’est un des calibres les plus courants notamment en France ! Créé au début du XXème siècle par le trés connu Wilhem Brenneke sur une base de 8x64S, ce calibre est devenu roi outre-Rhin ainsi que dans l’Europe de l’Est, les chasseurs de ce coin de l’Europe l’utilisant pour la battue, l’approche ou l’affut. Considéré comme le meilleur calibre pour la chasse du chevreuil car n’abimant pas les venaison, ce dernier s’est vu concurencer depuis quelques années par le 30-06 aux performances identiques mais légèrement plus large dans son ogive. Enfin, comme son cousin le 30-06, les tireurs lui trouvent un autre avantage : le confort ! Tradition avec le 7×64 ou nouveauté avec le 30-06, à vous de choisir !

6/ Le 35 Whelen :

Voilà un calibre 100% battue ! Ayant un origine « wildcat » c’est à dire bricolé, il fit les beaux jours de Remington. En effet, ce dernier fut le produit de la reflexion du colonel T.Whelen bien qu’il n’en a jamais revendiqué la parternité. fut popularisé par la célèbre marque américaine. L’histoire dit que c’est sur une douille de 30-06 que l’on y mit une balle plus grosse de 358 soit 9mm. Doté d’une balle lourde, ce dernier alimenta la chronique entre amateurs de balles de ce types et ceux amateurs de balles légères comme on en a sur le 270 winchester, Hemingway prit même fait et cause pour ce dernier ! Officiellement manufacturé en 1987 par Remington qui créa la fameuse R7500 à pompe qui reste un arme de légende dans le milieu de la battue. Coté positif, ce calibre offre un panel de balles allant de 180 à 250 grains non destinées à des tirs lointains mais idéal pour les battues françaises.

7/ Le 280 Remington :

Voilà encore une munition récente ! En effet, crée en 1950 sous l’appelation 7mm-06, ce dernier a été imaginé sur une douille de 30-06, c’est finalement encore une fois la firme Remington qui normalisa ce calibre afin de concurence le 270 winchester américain et le 7×64 européen. De 1950 à 1970, la vente de ce type de munition ne décolla pas, son nom évoluant alors en 7mm Express Remington pour booster les ventes mais rien n’y a fait. Alors que ce calibre a failli disparaitre, ce fut en créant la carabine Remington Woodmaster ainsi que sa petite soeur à pompe en France que ce calibre prit son envol jusqu’à devenir le bestseller de la marque jusque dans les années 1990.



8/ Le 30R Blaser :

Dernier né des calibres de chasse, ce dernier vit le jour en 1991 chez RWS pour un seule et unique manufacturier d’armes, la célèbre marque Blaser qui voulait créé une balle capable de rivaliser avec le calibre 300Winchester Magnum.Située en terme de résultats et de taille entre le 30-06 et le 300WM, ce calibre est destiné uniquement aux armes basculantes et désormais Blaser n’a  pu le monopole de ce dernier, d’autres manufacturiers proposant dans leurs gammes d’Express ce calibre. Puissant et polyvalent, le 30 R Blaser est l‘un des plus adaptés à la chasse en battue du grand gibier.

9/ Le 8×57 JRS :

Voilà encore un calibre né au pays de Land et de la bière, l’Allemagne ! En effet, ce dernier son origine en 1888 lors de la création de la fameuse carabine Mauser. La dénomination initiale était alors le 8×57 I. Puis, en 1905, il devint le 8×57 IS avec un projectile de type blindé de diamètre 8,20 mm sur une douille à gorge. De là naquit deux cartouches à bourrelet le 8×57 IR  et le famuex 8xJRS qui équipe bon nombre d’express actuellement. Réputé doux mais parfois pas assez puissant pour les gros keiler, il n’en demeure pas moins l’un des calibres les plus utilisés.

10/ Le calibre 12 :

Le bon vieux calibre 12 a encore de nombreux adeptes qui ne jure que par lui ! Ainsi, dans certaines sociétés de chasse ou ACCA, les carabines sont interdites et le seul moyen de chasser Sus Scrofa. Il en est de même pour certains piqueurs qui préfèrent ce calibre pour finir un animal au ferme, la puissance des carabines pour un tir proche n’étant sécurisante. Ainsi, avec des balles de 28 à 40g, classique ou magnum, l’offre dans ce calibre est riche et variée mais les standards restent la bonne vieille Brenneke ou bien encore la Sauvestre que des générations de chasseurs ont utilisé et qui remplit chaque année les tableaux de suidés!

Voilà donc les 10 calibres les plus utilsés dans l’Hexagone, mais la liste est encore longue car le 7RM a aussi un  grand nombre d’adeptes tout comme le trés costaud 357HH ! Et c’est sans compter sur les « vieux calibres » que sont le 7x65R, le 30-30 ou le dernier arrivé en France avec le 308 Winchester que nos amis anglais adorent ! Bref, il y a presque autant de calibres que de tireurs mais l’importance est d’adapter ce dernier à l’animal chassé et surtout d’employer des balles adaptées qui feront de chaque tir une source de plaisir dans le respect de l’animal et de sa venaison.



Depuis presque 20 ans au service de la chasse et des chasseurs sur Internet. Traiter l’actualité cynégétique au quotidien, informer les chasseurs des nouveautés, vous offrir les meilleurs contenus chasse (vidéos de chasse, photos).

10 Commentaires

    • J’ai testé une multitude de calibre en 40 ans de chasse ! Pour moi, le meilleur est le 338 wm, rechargé avec une ogive Barnes ttsx 185 gr!!

  1. Express Merkel Munition 9,3 x 74 norma 18 gr 50 trés bon en battue tir 100 m sur sanglier ,cervidé et méme chevreuil contrairement a ce que l’on peut croire ,une balle traverse bien sur chevreuil sans dégats venaison . Je parle pas balle de gigue ,comme tous les calibres . Fait certainement moins de dégats en Merkel que la Bar 300 sur chevreuil .

    • Pour moi le top des calibre pour le sanglier est le 9,3×62 avec une balle pas trop lourde. J’utilse 234 gr Vulkan. Pas de punition a l’epaulé le diametre de la balle arrete lui sur son ombre. Tres bien le .308W , ma il est moin performante sur l’arrete

  2. Beaucoup de calibre sont bon personnellement j utilise du 7-64 pour approche et affût et 9,3 -62 en battue balle norma Oryx bien sur il arrive que ça ne tue pas
    mais ce n est pas la faute de la carabine ni des balles !!

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici