Dossier chasse Trophées et récits Récit exclusif : un chasseur retrouve son chien de chasse 3 ans...

Vous allez lire une histoire que beaucoup de chasseurs aimeraient vivre, et dont on pense qu’elle n’arrive qu’aux autres. Samedi, Dimitri, chasseur dans l’Allier a vécu sûrement un des plus beaux jours de sa vie en retrouvant, plus de 3 ans après l’avoir perdu, son chien de chasse. Une histoire extraordinaire qu’il nous raconte en exclusivité pour Chasse Passion.

Lundi 2 avril 2018, dans l’après-midi, Narko (mon jagd terrier de 10 mois) se sauve de ma propriété à Paray sous Brialles (sans collier bien sûr) avec Noisette ma petite fox. Quand je m’en aperçois, je les appelle avec ma corne de chasse de chez moi mais toujours pas de chiens. Je vais faire un tour dans les champs autour de chez moi mais toujours rien. En rentrant à la maison, Noisette m’attendait dans la cour mais toujours pas de Narko. Je reprends ma voiture et pars à sa recherche toute l’après- midi. Le soir, mon ex compagne me rejoint à sa recherche en sortant de son travail. La nuit tombe, toujours pas de Narko. Tant pis, je décide de continuer les recherches jusqu’à très tard. Je rentre sans le chien vers 3h du matin. Je rappelle avec la corne et je laisse le portail et la porte de chez moi ouverts des fois qu’il revienne dans la nuit.

Le lendemain au réveil, je fonce en bas voir si mon chien est revenu mais non. Pendant la journée, mon ex compagne et ma mère ont passé la journée à chercher Narko, toute la semaine en sortant du travail nous passions notre temps à sa recherche à regarder dans les bois même dans les fossés si toutefois il avait été tapé par une voiture. Je passais mes nuits à le chercher.

Narko avant de partir pour un long voyage….

Nous avons mis la disparition de Narko sur les réseaux sociaux. Des chasseurs du village d’à côté de chez moi m’ont dit qu’ils l’avaient aperçu pendant leur battue, il chassait avec les courants mais ils ne l’ont pas attrapé ! La semaine suivante, c’est une cavalière qui l’a aperçu accompagné d’un gros chien de l’autre côté de la rivière. Elle l’a appelé car elle avait vu l’annonce sur les réseaux, Narko a traversé la rivière pour la rejoindre mais n’a pas réussi à grimper le talus trop raide alors il a fait demi-tour. Par conséquent, nous tournons nos recherches dans la réserve naturelle au bord de l’Allier où il avait été aperçu.

Effectivement il était bien passé par là. Je trouvai ses traces de pattes et celles d’un gros chien avec mais toujours pas de Narko en vue. Je n’ai fait que tourner dans la réserve en cornant. Ma mère, mon ex compagne et moi sommes allés voir toutes les maisons et les fermes proches de la rivière pour savoir si quelqu’un l’avait aperçu, nous posons des affiches dans les mairies et les commerces des communes, dans les cliniques vétérinaires, les vétérinaires le mettent sur le fichier des chiens recherchés.

Equipements Pinewood

Un mois passe. Je reçois un coup de téléphone d’une dame qui l’a aperçu la veille à 20km de chez moi mais n’a pas osé l’attraper ! Je prends la voiture et je fonce, je fais tous les bois du coin et les chenils au cas où il soit attiré par les aboiements des chiens mais rien.

Deux semaines se passent, je suis au boulot, je reçois un message vocal « M. Guyot j’ai votre chien rappelez-moi ». Evidemment, avec la chance que j’ai, le message s’efface (mauvaise manipulation de ma part en voulant l’enregistrer) mais bon je me dis que la dame va bien me rappeler, j’étais tellement content. J’attendais qu’elle me rappelle avec impatience mais arrivé le soir, toujours pas d’appel. Le lendemain non plus.

Je décide donc d’aller chez mon opérateur pour avoir la liste des numéros qui m’ont appelé sauf que maintenant ils ne peuvent plus le voir bizarrement… Je me rends à la gendarmerie pour porter plainte pour vol de chien, on m’a bien fait comprendre que cela ne mènerait pas à grand-chose !

Les mois passèrent, plus de nouvelles, je me suis dit que peut être la dame s’était trompée, que ce n’était pas mon chien. Certains m’ont dit qu’il avait dû rester au fond d’un terrier vu que c’était un jagd, je n’y croyais pas trop puisque j’apprends à mes chiens à ne pas aller au trou mais bon cela peut arriver, puis je me dis que quelqu’un l’a récupéré et l’a embarqué ! J’ai même appelé une dame qui apparemment rentre en contact avec les chiens. Elle m’a dit qu’il était vivant avec d’autres chiens. Bon, après, je ne savais pas trop s’il fallait y croire ou pas !

Les années passèrent, plus de nouvelle, je m’étais fait une raison même si j’avais toujours espoir qu’il soit vivant !

Samedi 31 juillet 2021 à 11h, je reçois un coup de téléphone de mon ex compagne : « J’ai une bonne nouvelle à t’annoncer ». Je me demandais bien ce que c’était : « quelqu’un a retrouvé Narko ». Sur le coup, je n’ai pas su quoi répondre, j’étais sous le choc, je lui ai demandé si c’était vrai : « oui c’est vrai, un monsieur t’a appelé et t’a laissé un message vocal et du coup m’a appelé vu que tu ne répondais pas ». Je n’arrivais pas à y croire, j’avais les larmes aux yeux donc je lui dis de venir chez moi et on part le chercher tous les deux après que j’ai rappelé le monsieur. Pas le temps de rappeler :  le téléphone sonne, je réponds : « bonjour M.Guyot, je vous appelle car ma voisine a trouvé votre chien dans la commune de la Porcherie en Haute Vienne (à 245km de chez moi), elle l’a ramené chez elle et vu que je fais partie d’une association pour les animaux, j’ai un détecteur de puce et j’ai pu identifier votre chien Narko né le 10 juin 2017 ».  C’était bien mon chien Narko, je lui dis que je partais de chez moi pour venir le chercher.

Il m’a donné l’adresse de sa voisine qui habitait dans la Creuse, ce qui me rapprochait plus que la Haute Vienne, il m’a demandé d’emmener ma carte d’identité et les numéros d’identification de Narko pour vérifier quand même ! Arrivé là-bas, au moment où la dame est sortie avec Narko, on était tellement heureux de le voir ! Il avait changé depuis trois ans, il était très maigre. La dame m’a expliqué qu’elle l’avait vu marcher le long d’une route, elle s’était arrêtée, a ouvert la porte, l’a appelé et il est monté tout seul dans la voiture, il portait un collier avec une chaîne qu’il a due casser en tirant dessus. Nous avons grandement remercié la dame et nous sommes repartis pour ramener Narko à la maison ! Je ne pense pas qu’il ait été mal traité car il n’est pas craintif. Après, savoir ce qu’il a vécu…  Il n’y a que lui qui pourrait nous le dire.

Narko a vite retrouvé son chez lui et ses marques !

Maintenant il est revenu à la maison et j’en suis très heureux. Il a retrouvé le canapé, son ancienne coéquipière Noisette et ses nouveaux coéquipiers pour la saison de chasse qui arrive !

Bonne retrouvaille à tout les deux !

 

Depuis presque 20 ans au service de la chasse et des chasseurs sur Internet. Traiter l’actualité cynégétique au quotidien, informer les chasseurs des nouveautés, vous offrir les meilleurs contenus chasse (vidéos de chasse, photos).

4 Commentaires

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici