Actualité de la Chasse Petit gibier Un braconnier de petits passereaux condamné à 100 000 € de dommages...

C’est surement la plus lourde condamnation jamais prononcée dans le domaine du braconnage de petit passereau.



Hier le tribunal de Dax a condamné un braconnier à verser plus de 100 000 euros de dommages et intérêts pour avoir braconné depuis 10 ans plus de 10 000 oiseaux destinés à la revente.

En effet, ces petits passereaux tel que les fameux ortolans sont encore des mets prisés par de rares afficionados, qui achètent à des braconniers tel que celui jugé hier, des brochettes d’oiseaux vendues entre 20 et 30€ les 5 passereaux. En 10 ans l’homme aurait ainsi réalisé 50 000€ de profits estime les enquêteurs.


L’ enquête aura duré 4 ans, et nécessité de nombreux gendarmes qui ont posé une balise GPS sur la voiture du braconnier pour pouvoir le suivre à la trace. C’est avec un dossier « béton » que les enquêteurs ont déféré le braconnier devant le tribunal.

Sur le plan pénal, le tribunal a condamné le braconnier à 8 mois de prison avec sursis ainsi que 3 acheteurs à des amendes de 1000 à 1500€ avec sursis, mais c’est sur le plan civil que les sentences ont été beaucoup plus lourdes…


En effet, l’homme a été condamné à une amende record de plus de 100 000€ qu’il devra verser à 5 associations parties civiles. Parmi celles-ci, bien évidement, 4 associations de protection de l’environnement (LP, FNE, Sepanso et l’ASPAS), ainsi que la Fédération des Chasseurs des Landes.  Mais le jackpot est pour la LPO et Sepanso qui devront se partager la plus grosse part du gâteau, soit 80 000€ à 2. Des sommes encore loin de ce qu’avez demandé les parties civiles puisque ces dernières espéraient toucher pas moins de 1 million 300 euros….

L’avocat du braconnier a précisé qu’il fera surement appel de cette décision. Quand aux 3 acheteurs, ils se plieront aux condamnations du tribunal.

Depuis presque 20 ans au service de la chasse et des chasseurs sur Internet. Traiter l’actualité cynégétique au quotidien, informer les chasseurs des nouveautés, vous offrir les meilleurs contenus chasse (vidéos de chasse, photos).

4 Commentaires

  1. Je note que les condamnations dans le domaine du braconnage tombent beaucoup plus durement et plus surement que dans bien d’autres crimes et delits, il vaut bien mieux trafiquer autres choses que des ortolans…

  2. Ce braconnier est une vraie source de profits pour la LPO et consorts.
    J’admets très bien que ce type soit durement condamné mais ce qui ne passe pas ce sont les bénéficiaires de ce procès.
    Cherchez à qui profite le crime…
    Personnellement, j’aurais très bien vu que le montant des amendes soit reversé aux restaurants du coeur et non à ces parasites.

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici