Dossier chasse Périscope Comment choisir son fusil semi-automatique ?

La gamme de fusils de chasse semi-automatique est très vaste. De moins de 500 € à plus de 3 000€, il n’est parfois pas évident de s’y retrouver. Pour vous aider à choisir fusil semi automatique et faire le bon choix, voici cinq critères primordiaux à étudier avant d’acquérir votre prochaine arme. Soyez rassuré, même si la gamme de fusils semi-automatiques vous semble être une usine à gaz à l’heure actuelle, vous aurez en mains tous les éléments pour faire le bon choix après avoir lu cet article.

  • Déterminer votre budget

Avant même de vous plonger dans l’immensité de la gamme des fusils de chasse semi-automatique, il est important de déterminer votre budget. Devant tant de choix, votre budget est votre boussole. Il vous permettra de vous orienter dans un premier temps vers telle ou telle marque puis de réduire votre choix à quelques modèles.

  • Mécanique : gaz ou inertie ?

On entre dans le vif du sujet. Chez les fusils de chasse semi-automatique, deux technologies de fonctionnement s’opposent, vous avez probablement déjà entendu parlé de ces mots barbares : emprunt de gaz et inertie. Pour la première, le principe de fonctionnement est relativement complexe, le mécanisme fonctionne à l’aide des gaz produits par la combustion de la poudre. La culasse est reliée à un piston qui coulisse sur le tube du magasin. La seconde technologie, à inertie, quant à elle utilise l’énergie dégagée lors du tir. Pour imager simplement son principe de fonctionnement, imaginez frapper avec force un ballon de foot : celui-ci va dans un premier temps absorber l’énergie du choc et se déformer, pour ensuite la restituer et entrer en mouvement. Avec un fusil semi-automatique à inertie, après le tir, la tête de culasse emmagasine l’énergie et tend les différents ressorts avant de la restituer et d’être de nouveau en position de tir.


Principe de fonctionnement des fusils à inertie

C’est le principe entier de fonctionnement de votre prochain semi-automatique qui dépend de votre choix entre ces deux technologies. Malheureusement aucune des deux n’est parfaite. Les fusils à inertie sont dotés de moins de pièces mécaniques : leur entretien et démontage sont donc plus faciles, ils sont aussi plus robustes. Un fusil semi-automatique à emprunt de gaz sera quant à lui plus tolérant avec les charges tirées : de 24gr à plus de 60 pour les armes chambrées 89, tout y passe ! Son inconvénient : les différentes pièces mécaniques sont reliées et coulissent les unes sur les autres, il est donc impératif de nettoyer régulièrement ce type de fusil.

  • Chasse Passion vous renseigne sur le choix de votre fusil semi-automatiqueLa taille optimale

66, 71, 76 ou 81 cm ? Le choix de la longueur de votre prochain canon n’est pas à laisser au hasard. Un canon de 66 cm n’est absolument pas approprié pour un sauvaginier alors qu’au contraire, un canon de 76 cm n’est pas très recommandé pour chasser au bois. Vous l’aurez compris, ce choix dépend essentiellement des modes de chasses que vous pratiquez. Si vous avez tendance à chasser aussi bien en plaine, qu’au bois, qu’à l’affût aux migrateurs, un canon de 71 cm à choke interchangeable vous offrira une grande polyvalence. Si vous êtes sauvaginier ou huttier, optez pour un canon de 76 cm qui offrira de meilleures performances avec les munitions de substitution.

  • Bois ou synthétique ?

Quelles différences ? Il faut avouer que c’est avant tout une question de gout. Un fusil semi-automatique synthétique peut se présenter sous différents coloris ou encore imprimé d’un motif de camouflage. Le plastique ne demande quasiment aucun entretien, un petit coup d’éponge suffit à le faire briller. Un fusil en bois nécessite un peu plus d’attention. Si vous chassez les oiseaux migrateurs dans des conditions parfois difficiles, que vous devez poser votre arme à l’affût, un fusil synthétique s’avère cependant être le meilleur choix.

  • Quel fabricant ?

Votre budget est déterminé, vous avez opté pour une mécanique, choisis la taille du canon et la matière de votre prochain fusil semi-automatique. Votre liste doit s’être nettement réduite. Il ne vous reste que quelques modèles et il est temps d’accorder votre confiance à l’un de ces fabricant. Si votre budget le permet, que vous avez le choix entre un Beretta A400 Xplor et un Benelli Super Vinci par exemple. Fabarm de son côté dispose certainement de la plus grande gamme de fusils semi-automatique, Remington produit aussi d’excellent « semi-auto » et comment ne pas parler de Browning avec le Maxus et le A5 ? Si votre choix concerne des armes d’entrée de gamme telles que Luger, Baikal, Country, Stoeger, Hatsan, etc, … fiez-vous aux avis des utilisateurs. Des milliers de chasseurs ont déjà posté leurs avis et expériences sur des dizaines de modèles de fusils. N’hésitez pas à parcourir nos forums de discussions qui rassemblent de nombreux retours d’utilisateurs.

Chasser avec un fusil semi-automatique

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici