Chien d’Artois

chien-artois

Caractéristiques :

Bien bâti, bien proportionné, il a une tête large, plutôt courte, de grands yeux très ouverts, mélancoliques et doux, et des oreilles assez épaisses, presque plates. Ses membres antérieurs sont forts, avec des aplombs corrects, sa poitrine est assez large, et son dos bien soutenu et bien musclé, surtout vers les épaules. Le fouet, assez long, espié, est porté en faucille. Sa robe, au poil ras et épais, est tricolore fauve foncé, tirant sur le poil-de-lièvre, avec un manteau ou de grandes taches.

Parc de chasse de Baville


 

Aptitudes à la chasse :

Surtout apprécié pour le lièvre, qui est sa spécialité depuis le Moyen Âge, le chien d’Artois est aussi employé pour le chevreuil, le renard et le sanglier. La plaine est son terrain d’élection, car il a une allure pas très rapide mais soutenue. Sa meilleure référence demeure son nez, qui a fait sa réputation de terreur du lièvre.

Alimentation :

Rustique, ce chasseur n’est pas très gourmand. Alimentation industrielle ou pâtée maison, tout lui convient. Il faudra compter environ 420 g de viande par jour pour une ration ménagère, et presque le double en période de chasse, où les besoins sont accrus par de longues journées passées à travailler. Il est important de lui apporter une alimentation équilibrée, gage de ses bonnes performances.


 
Conseils :
Education

Ce chien aime la chasse et se déclare très tôt. Pas de problème particulier pour l’éduquer : il suffit, comme pour tous les chiens, de prévoir des exercices progressifs.

En ville

Comme tous les chiens de chasse, il n’est pas vraiment destiné à jouer le rôle de compagnon de la maison. Mais ses rapports sont bons avec les adultes comme avec les enfants.

 
 

 

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici