Caractéristique :

Oiseau entièrement noir, y compris les pattes et le bec. Son bec est plus effilé que celui du corbeau freux et les plumes de son cou ne sont pas ébouriffées. L’extrémité de sa queue est carrée. Elle se distingue du corbeau freux par son bec plus large, qui n’est pas blanchâtre.



Les sexes sont identiques. Jeunes, ils sont semblables aux parents. Ils restent avec eux plusieurs semaines après avoir quitté le nid.

Comportement et reproduction :

La corneille noire aime la campagne découverte avec des bosquets d’arbres dispersés, pas trop denses. Elle affectionne les landes, les zones arides, les bords de chemins et de routes, les bordures rocheuses, les falaises côtières, les plages, les zones d’estuaires, les embouchures de fleuves et les lagunes.

En général, elle possède un territoire très grand, et les couples vivent dispersés et séparés, bien qu’occasionnellement, une charogne, un dépôt d’ordures ou un vol d’insectes les concentrent en groupes plus ou moins nombreux. Egalement la présence de prédateurs terrestres ou de rapaces peut être une occasion pour que tous les couples d’une zone se réunissent à la cime des arbres en poussant des cris perçants inlassablement.



La parade du mâle consiste en une série de « saluts ». Le mâle baisse la tête, relève les épaules, entrouvre les ailes et déploie la queue en éventail, en se balançant d’un côté à l’autre, et plus couramment, en levant et en baissant la queue. En vol, la parade se fait en vols rapides, descentes en piqué, croassements intenses. Ces manifestations ont lieu toute l’année et personne ne peut dire si c’est de la parade ou une démonstration de la domination du mâle sur la femelle.

corneille noire

Le nid de la corneille noire est construit par les deux parents. C’est un nid volumineux, fait de branches, dans un arbre ou sur une falaise. Le mâle apporte les matériaux mais reste à l’extérieur, alors que la femelle arrange l’intérieur. On peut y trouver de tout : herbes, feuilles sèches, laine de mouton, poils, crins, papiers, chiffons, plastique, racines, plumes… La ponte a lieu d’avril à mai. La femelle dépose 3 à 5 œufs bleu clair ou verts, tâchés de gris châtain foncé (42 x 27 mm). L’incubation dure environ 19 jours, assurée par la femelle seule. Les petits, nourris par les deux parents, volent au bout de 35 jours. À la naissance, les poussins ont un duvet gris fumée abondant laissant quand même apparaître leur peau rose, qui deviendra foncée rapidement. Ils atteindront leur maturité sexuelle à 2 ans. Les couples sont unis pour la vie.

Alimentation :

Les corneilles noires ont un régime très varié incluant charognes, invertébrés, graines et fruits. Elle peut piller les nids d’autres oiseaux.

 

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici