Caractéristique :

Le Raton laveur est un mammifère dont la taille varie entre 65 et 96 cm. Il est facilement reconnaissable au masque noir qui orne son visage et à sa queue annelée d’une longueur comprise entre 20 et 27 cm. Son pelage varie du gris au noir. Les adultes pèsent de 5 à 12 kg.

Comportement et reproduction :



L’aire initiale de répartition du Raton laveur s’étend du sud du Canada jusqu’au Panama. Cette espèce fut introduite dans les années 1920 essentiellement en Allemagne à la grande époque de la pelleterie et de la fourrure. La France comptait également à cette époque 5 élevages dont un situé dans le département du Finistère.
En France, le premier individu sauvage fut capturé en 1934 dans l’est, issu non pas d’un élevage français mais d’un élevage allemand. Celui-ci n’engendra pas de population pérenne et il fallut attendre les années 1970 pour que de nouveaux individus venus d’Allemagne s’installent en France. De plus, de nombreux Ratons laveurs étaient détenus en tant que mascottes par les troupes américaines installées dans la base de l’OTAN de Couvron dans les environs de Laon. A leur départ en 1966, les Américains relâchèrent dans le milieu naturel plusieurs individus qui engendrèrent la population actuelle de l’Aisne.

Dans son aire d’origine, le Raton laveur est un mammifère nocturne qui fréquente essentiellement le milieu forestier et agricole. Cependant, il affectionne la proximité des milieux aquatiques (rivières, marécages) qui lui procurent une source de nourriture. Sa capacité d’adaptation lui permet également de fréquenter les milieux urbains.


Le Raton laveur utilise des abris divers comme des terriers existants, des arbres creux. Dans les zones urbanisées nord-américaines, il n’hésite pas à s’installer des les granges ou les hangars.

Dans les régions froides, l’animal vit au ralenti pendant l’hiver sans vraiment hiberner alors que dans les régions méridionales il est actif toute l’année.


Selon le climat, la reproduction a lieu en hiver de fin janvier à fin février. Les petits naissent au mois de mai par portée de 1 à 7 individus après une gestation de deux mois environ. Dans les régions méridionales, la reproduction peut même avoir lieu toute l’année, mais dans ce cas, les portées sont plus petites.

raton laveur

Les petits sont sevrés à l’âge de huit semaines mais les femelles s’en occupent encore pendant un certain temps. L’unité familiale est conservée pendant environ un an. Les jeunes mâles s’éloignent ensuite de la zone alors que les femelles peuvent rester proches de leur lieu de naissance.

La reproduction de cette espèce est relativement facile car elle est opportuniste et peu exigeante en matière de nourriture.

Alimentation :

Le Raton laveur est omnivore. Il se délecte au printemps de nourriture carnée comme l’écrevisse. En été, sa préférence s’oriente vers les fruits. En automne, le Raton laveur effectue des provisions en prévision de l’hiver. Il s’alimente alors avec du maïs, des glands, des faines.

En milieu urbanisé, il trouve une abondante source de nourriture dans les poubelles et plus généralement autour des habitations qu’il n’hésite pas à visiter.

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici