VOTRE NOM D'UTILISATEUR

VOTRE EMAIL




J'ai déjà un compte
Chasse Passion
Nom d'utilisateur

Mot de passe

Mot de passe oublié

Je n'ai pas encore de compte



Accédez au meilleur de Chasse Passion en vous inscrivant gratuitement en quelques clics


MOT DE PASSE PERDU
VOTRE EMAIL



A bientot
 

[Vidéo] Reportage sur les « chevreuils ivres »

Nous publions de nombreux articles ou des vidéos sur Chasse Passion de chevreuils qui sont « ivres ». Cette situation se reproduit chaque année à la même période et le phénomène commence à bien être connu.

Les chevreuils ingurgitent des bourgeons de bourdaine qui vont alcooliser les cervidés à leur insu.

TF1 a diffusé hier au journal de 13h un reportage sur ce phénomène, avec la participation de Pascal Ruffy que nous connaissons sur Chasse Passion pour avoir partagé plusieurs de ses excellentes vidéos.

Alors qu’un changement de loi concernant l’alcool à la chasse a été voté l’année dernière, il semblerait que les chevreuils puissent continuer à consommer librement sur la voix publique!

[Vidéo] Un daim rend visite à un pêcheur

A la chasse comme à la pêche on espère toujours revenir avec une belle prise, un poisson de belle taille qui fera notre fierté et qu’on pourra relâcher, ou qui régalera nos convives lors d’un prochains repas, c’est selon !

Mais aller à la pêche c’est aussi partager de paisibles moments dans la nature qui peuvent parfois s’avérer insolites. Voici un pêcheur qui ne va pas manquer de « chance » lors d’une sortie.

Alors que de temps à autres, des ragondins ou quelques cygnes aventureux viennent rendre visite aux pêcheurs, ici c’est un magnifique daim à palette qui va traverser la rivière et accoster au beau milieu des lignes.

C’est une double chance pour ce pêcheur que l’animal n’emmène pas les lignes ni ne les casse avec ses magnifiques bois.

Que faire si je trouve un jeune animal sauvage ?

Chaque année la question revient à la même période, c’est à dire entre avril et juin. En effet, c’est pendant ces mois de printemps que la grande majorité des mammifères et oiseaux mettent bas, c’est à dire donnent naissance à leur progéniture.

Si vous vous promenez en forêt ou dans les champs, il peut arriver que vous tombiez né à né avec un faon, un levreau ou alors un oisillon tombé du nid et vous vous demandez ce qu’il faut concrètement faire. Tout va dépendre de l’animal mais globalement le maître mot, même si cela peu paraitre surprenant, est… de ne rien faire. Voyons tout de même en fonction des types d’animaux.

Que faire si je trouve un oisillon seul ?

Si vous êtes dans un champ ou une friche et que vous trouvez un oisillon avec ou sans plumes il peut s’agir d’un perdreau ou d’un faisandeau, dans ce cas il n’y a absolument rien à faire car sa mère peut se cacher à quelques mètres sans que vous le sachiez. Reculez vous, changez d’endroit sans faire de bruit et si vous avez un chien, tenez le bien entendu en laisse. La poule viendra surement le récupérer.

Si vous êtes en forêt, dans un parc ou dans un jardin et que vous voyez un tout jeune oisillon avec ou sans plumes au pied d’un arbre il peut être tombé du nid, c’est alors l’un des rares cas ou vous pouvez peut-être le sauver. Regardez dans les basses branches alentours et vous verrez peut-être son nid, dans ce cas le prenez le délicatement, et sans vous blesser, remettez-le dans son nid. Les oiseaux ont beaucoup moins d’odorat que les mammifères et il ne devrait donc pas y avoir de rejet de la part des parents.

Oisillon tombé du nid

Que faire si je trouve un mammifère ?

Les jeunes mammifères que l’on trouve le plus fréquemment et qui posent le plus de problèmes sont les faons de chevreuils. En effet, il n’existe pas plus adorable qu’un faon et la tentation est souvent immense de la part des promeneurs qui tombent dessus de vouloir leur porter secours, au dépend de leur vie. Les chevreuils ont, à l’inverse des oiseaux, un odorat très développé et si une chevrette sent l’odeur humaine sur un petit de sa portée elle risque probablement de l’abandonner. Le conseil est donc de ne jamais toucher un faon avec les mains, et globalement un mammifère quel qu’il soit.

Comme un oiseau, sa mère est peut-être toute proche et le faon n’est pas abandonné mais découvre juste son environnement. Il peut cependant arriver que l’animal soit en danger, sur une route par exemple. Dans ce cas, il faut être pragmatique et choisir le moindre mal… Si vous avez des gants ou un plaid c’est l’idéal car vous pourrez saisir l’animal sans laisser trop de présence olfactive. Prenez le, positionnez le sur le bord en sécurité et… partez.

Si vous trouvez un lapereau ou un levreau ou même un hérisson, les consignes sont les mêmes : évitez de le toucher et il ne faut le déplacer qu’en cas de danger imminent.

Magnifique faon de chevreuil : ne pas y toucher !

Que faire si un animal est blessé?

Si un mammifère ou un animal est blessé il se peut en revanche qu’il ait besoin de vous, mais attention de bien le vérifier avant. Un animal nonchalant ou qui titube n’est pas forcément blessé, il peut simplement venir de naître.

Si vous trouvez en revanche un animal avec une aile ou une patte cassée vous pouvez délicatement le mettre dans un carton, sans lui donner d’eau ni à manger et contacter un centre de soin de la faune sauvage ou à défaut un vétérinaire mais cela n’est pas leur vocation première, vous vous en doutez. Pensez à prendre des gants (pour les rapaces notamment) et maintenez l’animal le plus possible dans l’obscurité, cela le calmera.

Pour finir sachez que si votre bon cœur vous amène à prendre soin d’un animal et qu’il se « retape » chez vous, la loi interdit de détenir quelconque animal sauvage. Certes, si vous gardez « panpan » à la maison, on ira pas vous dire grand chose, mais le problème se pose chaque année chez les particuliers par exemple qui ont décidé de garder dans leur jardins sangliers et autres chevreuils illégalement.

[Vidéo] Le mariage de chasseurs parfait

Quand on est passionné de chasse on rêve souvent d’un mariage avec des trompes de chasse à la sortie de l’église par exemple, ou que les convives soient habillés en tenue, mais certains vont encore plus loin pour marquer le coup.

Mise en scène par des passionnés de chasse ou non, cette vidéo fera quand même des jaloux parmi les nemrods que vous êtes.

Un couple a décidé de faire ses photos de mariage dans ce qui est probablement un parc rempli de cerfs, mais pas n’importe lesquels. En arrière plan on peut voir un spécimen totalement hors du commun (qui ne pourrait exister à l’état sauvage) se prêter aux jeux des photos. Avouons que cela a plus de classe que les photos dans le parc de la mairie de Saint Ernestine de Louvoie.

Si ce cerf ne vit pas complètement à l’état sauvage, reconnaissons qu’il aurait été difficile de faire le même genre de photo dans la nature, ou alors à se marier pendant la période du brame (sans jeu de mot!), et encore!

Le gouvernement remet l’interdiction de l’appellation « steak végétal » sur la table

C’est un débat qui anime les foules depuis déjà plusieurs années. L’appellation de certains produits à base de protéines végétales mais vendues sous la dénomination de « steak végétal » ou de « saucisses végétales » devrait être interdite dans les semaines à venir sous l’impulsion du gouvernement.

Déjà en 2020, une loi visait à encadrer l’étiquetage des denrées alimentaires afin que les aliments d’origine végétale ne puisse pas utiliser les noms habituellement donnés aux aliments d’origine animale.

C’est avant tout dans un soucis de transparence sur l’origine des aliments vendus par les distributeurs que cette loi a été remise sur la table la semaine dernière par le ministère de l’Agriculture. Le but est d’éviter que des consommateurs soient trompés par les noms affichés sur les étiquettes et que les fabricants ne proposent, par exemple, des steaks pouvant contenir une quantité de protéines végétales supérieure aux protéines d’origine animale.

Le nouveau décret à été soumis le 23 août dernier à la Commission européenne et le projet de loi pourra être mis en place trois mois après cette notification.

Dès les prochains jours, les acteurs du marché seront informés de la mise en place du nouveau décret par l’intermédiaire du Journal Officiel.

Forcément, la mesure fait bondir du côté des animalistes et des anti-spécistes qui dénoncent une véritable manipulation du « ministère de la viande ».

[Vidéo] Trois Setters tiennent un arrêt magnifique

La beauté de la chasse c’est aussi et surtout le travail des chiens.

Quoi de plus beau que de voir son ou ses compagnons se figer dans un arrêt brutal et ne plus bouger d’un poil après avoir découvert la présence du gibier?

C’est cet instant qui a été saisi par le propriétaire de ces trois setters qui se sont mis à l’arrêt comme un seul chien.

Ils ne bougeront pas d’un centimètre avant que les chasseurs n’interviennent et que le gibier ne se décide à fuir.

@thanasiskon1994#setter#setter♬ πρωτότυπος ήχος – ThanasisKon1994

[Vidéo] Un geai s’attaque à un nid de cincles le long d’une paroi rocheuse

Bien que les écologistes qui souhaitent voir disparaitre la chasse en France essaient de protéger des animaux comme le geai qui est pourtant présent sur la liste des espèces susceptibles d’occasionner des dégâts, il s’avère que cet oiseau reste un redoutable prédateur.

Si les animalistes s’appuient sur le fait que le geai est avant tout un oiseau qui dépose des graines un peu partout dans la nature et ne s’attaque qu’aux autres animaux s’ils sont malades ou faibles, la réalité est parfois bien différente.

Cette vidéo en est la preuve car on peut y observer une scène qui démontre à quel point le geai peut avoir un comportement destructeur sur d’autres populations d’oiseaux.

Un geai s’attaque à un nid de cincle formé dans un creux le long d’une paroi rocheuse et méthodiquement en sortir les petits.

[Vidéo] Des loups s’attaquent à un cerf à proximité d’une maison dans le Jura

Les loups sont de moins en moins impressionnés par la proximité avec les habitations et n’hésitent plus à pousser leurs chasses jusqu’à côté des maisons.

Le 1er mai dernier une meute s’est attaquée à un cerf dans le bois d’Amont, dans le Jura et un riverain a pu filmer la scène.

Les images sont impressionnantes et on y voit 4 loups s’affairer autour du cerf pour tenter de l’épuiser.

L’animal va se retrouver totalement acculé le long du mur de la maison tandis que les loups vont continuer à tourner autour.

[vidéo] Un sanglier coquin essaye de monter sur une vache endormie

Dans cette vidéo, un sanglier essaye de monter sur une vache endormie, très certainement est-ce un éternel célibataire ignoré par toutes les laies !

On dirait bien que se sanglier a des problèmes de vue, il lui aura fallu quand même quelques secondes pour se rendre compte que ça n’allait pas le faire…

Les vaches en arrière plan ont tout de même l’air sacrément interloquées par ce qu’elle viennent de voir et il y a de quoi !

@bluegabe80 The CRAZIEST thing I’ve ever SEEN in the WILD! Check out the full video on my YouTube channel “BlueGabe” #hog #boar #wild #cows #hirricaneseason #ian ♬ original sound – Bluegabe on Youtube

Octobre Rose : une société de chasse valorise la chasse au féminin

Dans le Gers, la société de chasse de Jégun « Caçaire de Lua » a mis en place une tombola afin de reverser les bénéfices à la Ligue contre le Cancer à l’occasion de l’Octobre Rose.

L’octobre Rose est une campagne annuelles de quelques jours à la fin du moi d’octobre destinée à sensibiliser les femmes au dépistage du cancer du sein. En cette période, la société de chasse de Jégun a donc pris la décision d’organiser une battue spéciale.  Le 22 octobre dernier, 40 chasseurs dont presque un quart de chasseresses se sont réunis pour participer à une belle journée de chasse. Le matin était dédié à une battue aux chevreuil et l’après-midi, aux sangliers.

Lors de cette journée, une tombola a été organisée aux profits de la campagne d’Octobre Rose. 220 euros ont été récoltés et reversés à la lutte contre le cancer du sein. Guylain Despax, le président de la société de chasse est fier de l’organisation de cette journée et de la présence des chasseresses. Il  souhaite réitérer l’évènement l’année prochaine : « Oui, la chasse au féminin comme au masculin, est porteuse de valeurs d’humanité, d’égalité et de partage, bien ancrées dans notre paysage gersois, ainsi va notre ruralité ! ». Félicitation aux bénévoles de cette journée et un grand merci aux chasseresses présentes ce 22 octobre !

×
salon
pack chevreuil

You may choose to prevent this website from aggregating and analyzing the actions you take here. Doing so will protect your privacy, but will also prevent the owner from learning from your actions and creating a better experience for you and other users.