Actualité de la Chasse Grand gibier La SNCF expérimente des effaroucheurs sonores pour réduire les collisions avec le...

Avec 1900 collisions par an et un total de 792h de retards cumulés, les accidents entre les trains et le grand gibier sont un problème à la SNCF, si bien qu’elle a décidé d’expérimenter un nouveau système.

En Côte d’Or, des effaroucheurs sonores ont été installés le long d’une voie ferrée où passent de nombreux TER chaque jour. Pour le moment, seulement 3 kms de voies sont « protégées » à l’aide de 5 de ces effaroucheurs.

30 secondes avant le passage d’un train, l’effaroucheur se met en route et diffuse un son que les sangliers et autres chevreuils devraient ne pas aimer, et pour cause, il s’agit d’un son enregistré lors d’une battue. De gros haut-parleurs diffusent des cris de chiens, de clochettes et autres cornes sensés faire peur aux animaux.



Au delà des retards et du risque pour les personnes, c’est souvent une perte financière pour la SNCF qui fonde beaucoup d’espoirs sur ce genre d’appareil. A noter que ce n’est pas la première fois que des effaroucheurs sonores sont utilisés pour tenter de repousser le grand gibier. En effet, depuis quelques années déjà les fédérations des chasseurs testent des appareils similaires pour faire fuir les sangliers des cultures à risque par exemple.

Depuis presque 20 ans au service de la chasse et des chasseurs sur Internet. Traiter l’actualité cynégétique au quotidien, informer les chasseurs des nouveautés, vous offrir les meilleurs contenus chasse (vidéos de chasse, photos).

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici