Actualité de la Chasse Divers et insolites Grenoble va imposer les menus végétariens en premier choix à la cantine...

C’est fait, a-t-on envie de dire. De 1 repas, puis 2 repas par semaine, Grenoble va passer dés la rentrée prochaine à 5 repas végétariens dans toutes les cantines de la ville.

Rapidement et sûrement Eric Piolle continue d’imposer son diktat à toute la population de sa ville. Il y a encore quelques semaines l’homme défrayé la chronique en décidant d’autoriser le Burkini dans les piscines de Grenoble, lundi il a décidé d’imposer les menus végétariens à la cantine.

Dés la rentrée 2022, par défaut tous les repas servis dans les cantines de Grenoble seront donc végétariens. Si les parents souhaitent que leurs enfants puissent manger de la viande et du poisson ils devront le spécifier en début d’année, sinon ce sera des menus composés uniquement de légumineuses, céréales, œufs, fromages.



L’un des arguments retenu en conseil par la mairie pour imposer son idéologie antispéciste fût que la « consommation de viande d’élevage représente une des premières causes de réchauffement climatique ».

Encore 3 ans à tenir grenoblois, grenobloise…..

Depuis presque 20 ans au service de la chasse et des chasseurs sur Internet. Traiter l’actualité cynégétique au quotidien, informer les chasseurs des nouveautés, vous offrir les meilleurs contenus chasse (vidéos de chasse, photos).

8 Commentaires

  1. DANIEL après renseignement les élèves pourront manger sur DEMANDE du poisson ou de la viande.Alors que les végétariens représentent moins de 3% de la population (sondage IFOP) et que la plupart des nutritionnistes recommandent aux enfants de manger des protéines animales indispensables a leur bonne croissance ( pas forcement a tous les repas), je trouve la municipalité de GRENOBLE pas très objective.ILs essaient d imposer leur façon de vivre.

  2. en fait ils n’imposent rien du tout les parents d’élèves pourront choisir si ils veulent de la viande ou non , quand on lit l’article on a l’impression que c’est pratiquement une obligation quelle mauvaise foi .

  3. On voit bien leur ouverture d esprit,leur tolérance , proposer un choix oui mais imposer NON.J espére que les parents qui paient la cantine vont protester (meme chose sur BORDEAUX ou on a imposé un menu vegan).Pourvu que ces ayatollah soient virés aux prochaines municipales.

  4. Encore un dictateur à une mairie vive les écolos qui prônent le libre choix mais qui impose le leur aux autre. Encore un idiot qui ne sera sûrement pas réelu

    • ils n’impose rien et je crois que ce monsieur piolle n’est pas un idiot et il a été élu démocratiquement les grenoblois et grenobloises connaissaient son programme avant l’élection .

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici